DR
The Good Découvertes

Tresarti, le sur-mesure à l’italienne en moins de 10 minutes sur smartphone

The Good Life a repéré cette nouvelle application qui permet, en envoyant deux photos, de s’offrir une chemise sur-mesure fabriquée en Italie pour moins de 100 €.

« Les jeunes délaissent la mode sur-mesure, trop chronophage, trop codifiée, trop chère, trop vieillotte. » Partant de ce constat, Andrea Mecacci, brand manager pour une multinationale de la cosmétique à New York, et quatre de ses amis, ont fondé Tresarti en novembre 2019. L’application est lancée, sur iPhone, en mai 2020.

Si elle n’est pas seule sur le marché du sur-mesure accessible et digital (Samson, L’apiéceur, Tailor Corner…), la start-up se distingue grâce à une technologie brevetée, fiable à 97 %, qui permet de prendre les mesures du client avec deux photos. Il suffit de se mettre torse nu, une photo de face, une photo de profil, et le tour est joué. Les photos sont tout de suite effacées, une fois les mesures enregistrées, sans intervention humaine.

Une photo de face, une autre de profil, supprimées dès que les mesures sont enregistrées, et le tour est joué !
Une photo de face, une autre de profil, supprimées dès que les mesures sont enregistrées, et le tour est joué ! DR

Avant de se déshabiller, on a choisi son modèle parmi 20 millions de combinaisons possibles. Puis les données sont envoyées en Italie, dans un atelier près de Milan, et les chemises sont fabriquées à partir de tissus Canclini Tessile, une institution de la mode transalpine (cinq millions de mètres par an). Enfin, la pièce est envoyée depuis l’Italie partout dans le monde.

Bientôt les costumes

Tresarti ouvre ainsi le sur-mesure à tous ceux qui possèdent un iPhone, un accès internet et un billet de 100 €. Le prix moyen d’une chemise sur l’application varie entre 75 €, pour une « Base », 90 € pour une « Premium » et 110 € pour une « Luxury ».

Si la parole de The Good Life et la note de 5 étoiles de l’application sur Apple Store (sur 11 votants, certes…) ne suffisent pas à vous convaincre, Andrea Mecacci, co-fondateur, l’assure : il n’a encore jamais reçu un seul retour de chemise. Des clients tous satisfaits, dont on ne connaît pas le nombre exact, classé confidentiel, comme c’est souvent le cas pour les entreprises qui n’ont pas six mois d’existence…

Sa jeunesse n’empêche pas Tresarti d’afficher des belles ambitions. « Nous allons introduire de nouveaux produits, des costumes, des tee-shirts, et des pièces pour les femmes, avance Mecacci, et ouvrir notre application à Android, aux tablettes et en desktop ». Sur un marché très concurrentiel, la start-up a les armes technologiques et le label made in Italy pour se démarquer.

Ne lui manque que la notoriété qui passe notamment par la visibilité sur les réseaux sociaux, notamment via de nombreux influenceurs qui promeuvent Tresarti sur Instagram. Loin de Savile Row, mais proche d’un nouveau public, le tailoring n’est pas mort !

Télécharger l’application Tresarti sur Apple Store


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store