Vaste plan lancé en 2012 pour sécuriser le site archéologique, le Grand Projet Pompéi s’est doublé d’une campagne de fouilles qui s’est révélée très fructueuse. Elle a permis de découvrir de nouveaux trésors et a apporté de nouvelles informations sur la vie de la cité romaine en 79 de notre ère, année de sa destruction par l’éruption du Vésuve.

• 24 octobre 79 : éruption du Vésuve. Pendant 18 heures, une pluie de cendres et de lapilli (pierres ponces) s’abattent sur Pompéi.

• 1763 : la localisation de la cité ensevelie est confi rmée grâce à une inscription sur un bloc de marbre retrouvé lors des fouilles lancées en 1748 par Charles III d’Espagne, alors roi de Naples.

• 1834 : le romancier britannique Edward Bulwer-Lytton écrit Les Derniers Jours de Pompéi. Le roman sera adapté de nombreuses fois au théâtre, au cinéma, à la télévision et même à l’opéra.

• 2012 : après l’écroulement de la maison des Gladiateurs, en 2010, le gouvernement italien et la Commission européenne lancent le Grande Progetto Pompei. Doté d’un budget de 105 M €, il vise la mise en sécurité du site et débute officiellement en 2014. Il a été prorogé jusqu’en 2020.

Reconstitution d’une rue pompéienne par le producteur Gedeon Programmes, dans le cadre de l’exposition présentée au Grand Palais cet été.
Reconstitution d’une rue pompéienne par le producteur Gedeon Programmes, dans le cadre de l’exposition présentée au Grand Palais cet été. Gedeon Programmes

• 2018 : une inscription découverte dans la maison du Jardin, mise au jour lors de la dernière campagne de fouilles, confirme que la date de l’éruption du Vésuve est bien le 24 octobre 79 et non le 24 août, comme on le croyait jusqu’à présent.

• Près de 4 millions de personnes visitent le site de Pompéi chaque année.

• Sur les 66 ha du site, 44 ha ont été mis au jour. Un tiers de Pompéi reste encore à découvrir.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store