Robert Polidori

AlUla,
la destination qui mêle luxe et culture

Doucement, les pays rouvrent leurs frontières. Une chose est sûre, ce repli sur soi a fait naître chez certains un fort besoin d’évasion. Il ne faut pas gâcher de précieuses vacances, d’où l’importance de bien choisir sa destination. Et pourquoi pas un pays encore peu exploré, où se conjuguent luxe et patrimoine historique ?
Le coup de cœur The Good Life : l’oasis d’AlUla, zoom sur une région exceptionnelle.

Les Editions Assouline célèbrent AlUla

Depuis les années 1990, la maison d’édition Assouline a largement contribué à la croissance du marché du livre d’art. L’entreprise familiale, qui a su conjuguer luxe et art, a récemment sorti un livre dédié à AlUla. Des photographies prises par l’artiste québécois Robert Polidori croisent des illustrations interprétatives de l’artiste pluridisciplinaire Ignasi Monreal. Le livre, qui porte le nom de la région, propose ainsi au lecteur une immersion hors du temps.

L’artiste Ignasi Monreal s’est laissé volontiers porter par l’appel à la rêverie de la région.
L’artiste Ignasi Monreal s’est laissé volontiers porter par l’appel à la rêverie de la région. ignasi-monreal

Situé dans la vallée de Wadi Al-Qura, au nord-ouest de l’Arabie Saoudite, se trouve AlUla. Un lieu encore quasi inconnu mais qui se développe à grande vitesse et sera bientôt prêt à accueillir des visiteurs du monde entier. Pour mettre en lumière cette région aux 8 000 ans d’histoire, les Editions Assouline ont mis sur le marché en édition limitée pas moins de 4 versions du livre immersif. Ainsi, deux déclinaisons de couverture (beige ou bleue) répondent à deux formats (Ultimate ou XXL dans son coffret en bois).

Des paysages désertiques époustouflants, des tombeaux millénaires creusés dans le grès : un joyau à découvrir absolument. Robert Polidori, le photographe de l’ouvrage, a tenté de transmettre une image emblématique « afin de montrer son entièreté grâce à ses détails et inversement ».

Une alliance pour la préservation du patrimoine

L’Arabie Saoudite ? Une destination encore peu connue du grand public. Le Royaume a cependant engagé un grand plan de développement de son secteur touristique. En effet, il est désormais possible de se procurer un visa touristique. Un accord bilatéral, signé en avril 2018 au Palais de l’Elysée, associe de plus la France à l’Arabie Saoudite pour soutenir l’ambition du royaume dans ce domaine. L’objectif ? Faire d’AlUla une destination de référence dans le monde. Le pays s’active pour mettre en valeur cette région et sa riche offre patrimoniale culturelle et naturelle, pour un tourisme haut de gamme. Aussi, une agence a été créée dans le but de co-construire le projet avec les autorités saoudiennes : AFALULA, l’Agence française pour le développement d’AlUla. Le mot d’ordre est de réaliser un développement intelligent, « dans le respect de l’histoire, de l’environnement, du territoire et de la population locale » explique Gérard Mestrallet, son Président Exécutif.

La roche de l’éléphant, Jaba AlFil, a été capturée par Robert Polidori pour les Editions Assouline.
La roche de l’éléphant, Jaba AlFil, a été capturée par Robert Polidori pour les Editions Assouline. Robert Polidori

Le projet promet des séjours uniques et authentiques. Pour la France, c’est l’occasion de mettre à profit son savoir-faire « dans tous les domaines couverts par le projet, dont l’ingénierie culturelle, l’archéologie, l’architecture et l’urbanisme, l’agriculture et la botanique, le tourisme, l’éducation, la sécurité » mais également dans la gestion durable de l’eau par exemple. Une opération gagnant-gagnant pour les deux pays.

La mémoire des civilisations

AlUla est une merveille riche en patrimoine. Cette région recèle une part incontournable de l’histoire du pays. Des traces humaines remontant au Paléolithique y ont ainsi été retrouvées. Deux cent mille ans d’Histoire de l’Homme et de culture convergent en ces terres.

Le photographe Robert Polidori offre à l’oeil du lecteur les tombes creusées à même la roche de Dadan.
Le photographe Robert Polidori offre à l’oeil du lecteur les tombes creusées à même la roche de Dadan. Robert Polidori

Des paysages lunaires à perte de vue, de profonds canyons sculptés par l’érosion. Une oasis luxuriante au milieu des montagnes, ou encore des roches gravées et creusées par des civilisations millénaires sacralisent ce lieu encore vierge. La région abrite des trésors archéologiques des civilisations dadanite, lihyanite, romaine, islamique ou encore nabatéenne comme l’exceptionnel site d’Hégra, le premier site du Royaume inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville était l’ancien point de passage des caravanes de l’encens et de la myrrhe, des marchands mais aussi des pèlerins.

Un tourisme durable et premium

Le tourisme d’AlUla est un tourisme haut de gamme et culturel. Il présente de plus une forte ambition environnementale et écologique. L’aménagement des lieux dans le respect de la préservation des sites, des paysages et des ressources est en effet un des objectifs majeurs du projet.

47 nouvelles villas pourront ainsi accueillir les futurs visiteurs dès l’ouverture du Banyan Tree AlUla.
47 nouvelles villas pourront ainsi accueillir les futurs visiteurs dès l’ouverture du Banyan Tree AlUla.

Le Royaume a notamment conclu en 2020 un partenariat avec le groupe Accor. Et développe ainsi un resort de quelques dizaines de villas sous la marque Banyan Tree.  Installé dans l’extraordinaire vallée d’Ashar, à 15 km d’Hégra, il proposera dès la fin de cette année des villas haut de gamme. Un superbe spa et plusieurs restaurants gastronomiques s’intègreront également avec discrétion dans ce paysage naturel.

La salle Maraya a été passée au crible de l’imagination fertile d’Ignasi Monreal.
La salle Maraya a été passée au crible de l’imagination fertile d’Ignasi Monreal. ignasi-monreal

 

Autre symbole du développement premium qui marque la région, la salle de spectacle Maraya qui en arabe signifie miroir. L’architecte milanais, Florian Boje, s’est inspiré des paysages du désert pour les sublimer. Une symbiose entre nature et culture déjà récompensée par un prestigieux prix d’architecture.

> Pour en savoir plus sur la région d’AlUla, rendez-vous sur le site Experience AlUla.

La version bleue du livre AlUla au format Ultimate dans son luxueux boitier est un vrai bijou de bibliothèque.
La version bleue du livre AlUla au format Ultimate dans son luxueux boitier est un vrai bijou de bibliothèque.

>Pour se procurer l’ouvrage sur AlUla dans ses divers formats, rendez-vous sur le site web des Editions Assouline.

The good concept store A découvrir dans le concept store