Une rentrée un peu spéciale que The Good Life teinte d'indie-rock, electro, jazz... Il y en a pour tous les goûts dans notre sélection back to school 2020.

Notre mix de la rentrée abrite d’abord quelques tacks indie-rock toutes récentes. Thrill, du groupe américain Future Islands, Wasn’t Born to Follow par le trio d’Hoboken Yo la Tengo et l’envoûtant Monolithic, porté par la voix de Madeline Follin, chanteuse de Cults. Autre favori de The Good Life, Erlend Øye : bloqué à Mexico avec son compère le batteur Sebastian Maschat pendant le confinement, l’artiste norvégien en a profité pour enregistrer, Quarantine at El Ganzo, un disque qui s’écoute comme on boit son premier café.

Si avec Bill Callahan on se lâche sur de la country alternative, on plane dans un univers plus électro avec Dan Deacon qui vient de signer la bande sonore de Well Groomed, un drôle de documentaire sur le toilettage des chiens.

Il n’y a pas que le producteur de Baltimore qui s’est consacré à la musique instrumentale. Cette rentrée The Good Life (re)découvre aussi les mélodies jouissives du compositeur argentin Gustavo Santaolalla ainsi que celles, moins connues, de h hunt qui choisit de jouer du piano pour son père.

Toujours côté jazz, on vous signale Three, le dernier opus de Gilfema, explosif trio multiculturel qui s’est rencontré au Berklee College of Music, composé par Gil (Lionel Gilles Loueke) à la guitare, fe (Ferenc) à la batterie et ma (Massimo) à la basse. Aussi, on zoome sur Oscar Jerome, jeune prodige de la scène soul londonienne.

Enfin, en Italie, on se souvient de l’été avec Onde (vagues en VF) tiré de Cosa Faremo da Grandi? le dernier album du « maremmano » Lucio Corsi ou avec Conchiglie (coquilles) de Andrea Laszlo De Simone. Nous avions beaucoup écouté son EP L’immensità pendant le confinement.

La playlist de rentrée 2020 par The Good Life :


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store