Installés à New York, les éditeurs Martine et Prosper Assouline proposent, à travers leur collection, un périple au fil des plus belles destinations du monde. Parmi elles, les Hamptons, la station balnéaire chic de la côte Est, aux Etats-Unis.

Martine Assouline a fondé avec son époux, Prosper, la maison d’édition Assouline, il y a vingt-six ans. Dédiée à la mode, à la culture, à l’art de vivre et au voyage, cette collection de très beaux livres est née à New York, où s’est installé le couple qui produit la plupart de ses livres en anglais. Une invitation au voyage qui démarre dès la visite des boutiques parisienne et londonienne, entre cabinet de curiosités et bibliothèque exhaustive du bon goût de l’époque… Leur collection est avant tout un appel au rêve. « L’idée n’est pas forcément de pousser les lecteurs à prendre un avion, mais clairement de les faire rêver. Pour ma part, j’ai d’abord voyagé à travers les livres de ma bibliothèque. Nous espérons surtout inspirer les lecteurs, par les intérieurs, l’art de vivre de chaque destination que nous leur montrons. Nous aimons parler de lieux qui ont une histoire, un imaginaire, un esprit », détaille l’éditrice. C’est ainsi qu’Assouline s’attache à montrer avant tout l’âme d’un lieu, comme c’est le cas avec les deux ouvrages dédiés aux Hamptons, la station balnéaire chic située sur l’île de Long Island, dont la partie ouest compte les boroughs new-yorkais de Brooklyn et du Queens.

The Big Book of Hamptons met à l’honneur le mystère et le romantisme de la riviera nord-américaine, havre de paix pour l’élite internationale. Des peintres, comme Jackson Pollock et Edward Hopper, y ont trouvé l’inspiration. Des personnalités, comme Gerald et Sara Murphy, y ont reçu les artistes en vue, tels Fernand Léger et Francis Scott Fitzgerald. Les grands de ce monde s’y sont fait construire d’incroyables propriétés depuis le début du siècle dernier.
The Big Book of Hamptons met à l’honneur le mystère et le romantisme de la riviera nord-américaine, havre de paix pour l’élite internationale. Des peintres, comme Jackson Pollock et Edward Hopper, y ont trouvé l’inspiration. Des personnalités, comme Gerald et Sara Murphy, y ont reçu les artistes en vue, tels Fernand Léger et Francis Scott Fitzgerald. Les grands de ce monde s’y sont fait construire d’incroyables propriétés depuis le début du siècle dernier. erik-freeland-corbis

The Big Book of the Hamptons et Hamptons Gardens racontent deux versants de l’art de vivre de ce lieu hors du temps. D’un côté, les demeures en bois sur la plage, les dunes et les planches de surf, de l’autre, des joyaux aux mille nuances de vert. « Les New-Yorkais adorent aller là-bas, c’est un lieu dont j’aime l’espace, les maisons manucurées. Les demeures luxueuses côtoient d’adorables maisons d’artistes. J’adore marcher sur le sable des grandes plages, un espace inouï, autour duquel s’est construit un vrai art de vivre, la quintessence du charme américain. »

The Big Book of Hamptons.
The Big Book of Hamptons. DR

Les Hamptons, refuge de Jackson Pollock

C’est sur une autre partie de Long Island que Jackson Pollock s’est installé, dans le village de Springs, commune d’East Hampton. Et c’est à cet art de vivre qu’Assouline a consacré un livre en 2015 : Dinner with Jackson Pollock: Recipes, Art & Nature. Dans sa demeure de Long Island, Jackson Pollock peignait, recevait et cuisinait aussi beaucoup.

The Big Book of Hamptons met à l’honneur le mystère et le romantisme de la riviera nord-américaine, havre de paix pour l’élite internationale. Des peintres, comme Jackson Pollock et Edward Hopper, y ont trouvé l’inspiration. Des personnalités, comme Gerald et Sara Murphy, y ont reçu les artistes en vue, tels Fernand Léger et Francis Scott Fitzgerald. Les grands de ce monde s’y sont fait construire d’incroyables propriétés depuis le début du siècle dernier.
The Big Book of Hamptons met à l’honneur le mystère et le romantisme de la riviera nord-américaine, havre de paix pour l’élite internationale. Des peintres, comme Jackson Pollock et Edward Hopper, y ont trouvé l’inspiration. Des personnalités, comme Gerald et Sara Murphy, y ont reçu les artistes en vue, tels Fernand Léger et Francis Scott Fitzgerald. Les grands de ce monde s’y sont fait construire d’incroyables propriétés depuis le début du siècle dernier. Assouline

C’est dans ce sanctuaire que la directrice de sa fondation a retrouvé un certain nombre de recettes rédigées par le peintre et son épouse. Soupe à l’oignon crémeuse, boulettes suédoises, ragoût de homard, pudding au citron… Sont illustrées avec les célèbres drippings du peintre des photos de recettes ou d’autres prises dans l’intimité de Pollock.

The Big Book of Hamptons met à l’honneur le mystère et le romantisme de la riviera nord-américaine, havre de paix pour l’élite internationale. Des peintres, comme Jackson Pollock et Edward Hopper, y ont trouvé l’inspiration. Des personnalités, comme Gerald et Sara Murphy, y ont reçu les artistes en vue, tels Fernand Léger et Francis Scott Fitzgerald. Les grands de ce monde s’y sont fait construire d’incroyables propriétés depuis le début du siècle dernier.
The Big Book of Hamptons met à l’honneur le mystère et le romantisme de la riviera nord-américaine, havre de paix pour l’élite internationale. Des peintres, comme Jackson Pollock et Edward Hopper, y ont trouvé l’inspiration. Des personnalités, comme Gerald et Sara Murphy, y ont reçu les artistes en vue, tels Fernand Léger et Francis Scott Fitzgerald. Les grands de ce monde s’y sont fait construire d’incroyables propriétés depuis le début du siècle dernier. eric-piasecki-otto

Un ouvrage aussi beau que gourmand, qui raconte la face arty de l’île. C’est ainsi, par touches impressionnistes, qu’Assouline nous fait voyager dans son Atlantique chic. Un fil rouge que la maison d’édition compte bien continuer de dérouler… « Aux Etats-Unis, nous avons envie de faire des choses du côté de Boston et, en France, c’est le Pays basque que nous aimerions raconter dans un livre. C’est une région que j’aime beaucoup, où j’ai de nombreux amis et qui mérite qu’on la raconte… » conclut l’éditrice qui n’a pas fini d’explorer le monde.

Réputée pour ses plages et ses demeures, la station balnéaire recèle aussi de somptueux jardins, à découvrir dans Hamptons Gardens.
Réputée pour ses plages et ses demeures, la station balnéaire recèle aussi de somptueux jardins, à découvrir dans Hamptons Gardens. DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store