Les murs de ce palace milanais abritent l’âme de la cité où l’esprit d’authenticité le dispute à la puissance économique. C’est « le » palace mythique de Milan.

Il fallait bien s’imposer auprès de l’Italie tout entière, afficher son aura face à une Europe en pleine reconstruction, au lendemain de la Première Guerre mondiale. La tour Pirelli, la Triennale, la villa Necchi… Milan est en plein boom, les affaires sont florissantes, la ville prend le pas sur la rivale du nord, Turin, l’ancienne capitale, et tient la dragée haute à sa rivale du sud, Rome, la capitale. Milan est créatrice, moderne, avant-gardiste. Nous sommes dans les années 30. Il fallait bien des structures hôtelières à la hauteur des ambitions d’une capitale économique qui se hausse un peu du col. A deux pas de la gare Milan- Centrale, là où arrivent alors tous les hôtes de marque, le Principe e Savoia est inauguré en 1927.

Des lignes horizontales et une succession classique et très rythmée de fenêtres signent l‘élégance intemporelle du palace, mise en lumière par Marco Nereo Rotelli.
Des lignes horizontales et une succession classique et très rythmée de fenêtres signent l‘élégance intemporelle du palace, mise en lumière par Marco Nereo Rotelli. DR

La grande dépression de 1929-1930 freinera quelques élans, l’hôtel change de main et est repris, en 1938, par le même propriétaire que le Gritti et le Danieli à Venise. La Seconde Guerre mondiale interrompt de nouveau son essor, le palace est occupé par les Allemands, puis par les Américains. C’est parfois dur d’être un emblème. Enfin arrivent les années 50 et le rayonnement d’une Italie en plein renouveau, éclat dont bénéficiera surtout le Nord, et donc Milan.

Élégance italienne et puissance économique lombarde

Le Principe e Savoia retrouve son lustre, s’agrandit, accueille tous les people du temps, d’Elizabeth Taylor à Aristote Onassis, en passant par Eva Perón ou Henry Ford, puis change de nom pour devenir le Principe di Savoia. En 2003, il rejoint la Dorchester Collection, aux côtés d’autres mythes hôteliers, tels que Le Meurice ou le Plaza Athénée, à Paris. Une icône qui ne joue pas aujourd’hui la carte d’une ville de design et de mode, mais bien celle d’une ville éprise de traditions où l’art de vivre est aussi fait de velours opulents, de damas généreux, de canapés larges et confortables, de bergères moelleuses, de marbre précieux, de moquettes épaisses et de boiseries

Dans un cadre cosy, ouvert sur le jardin, la table de l’Acanto est une véritable ode à la cuisine italienne.
Dans un cadre cosy, ouvert sur le jardin, la table de l’Acanto est une véritable ode à la cuisine italienne. DR

Art déco. Sans jamais paraître passéiste. Il faut vivre dans son temps pour rester à la hauteur du mythe. Une gageure que relève avec brio le Principe di Savoia. En 2016, c’est au très jeune chef Alessandro Buffolino, formé notamment chez le triple étoilé Michel Guérard (Les Prés d’Eugénie, à Eugénie-les-Bains), qu’est confiée la tête du restaurant Acanto. Il souffle un vent de modernité sous les imposants lustres de Murano, tout en étant parfaitement juste. C’est cet équilibre que poursuit sans cesse, et sans se tromper, l’équipe de l’hôtel.

Le bar Principe où bois précieux, marbre et lustres de Murano composent une symphonie de luxe.
Le bar Principe où bois précieux, marbre et lustres de Murano composent une symphonie de luxe. DR

Afin de réussir à attirer aussi bien les addicts au shopping dans le quartier de Brera, tout proche, que les amateurs d’art lyrique (la Scala est à dix minutes), les stars du show-biz en quête de buzz ou les capitaines d’industrie exigeant la plus grande discrétion. Le Principe di Savoia étant lui-même désireux de rester l’emblème de cette élégance très italienne et de la puissance économique lombarde.

Piazza della Repubblica, 17, Milan.
Tél. +39 (0)2 62301.
www.dorchestercollection.com

Dorchester Collection

Depuis 2003, le Principe di Savoia fait partie de la Dorchester Collection, propriété du sultan de Brunei. La collection compte aujourd’hui :

• The Dorchester, Londres
• 45 Park Lane, Londres
• Coworth Park, Ascot
• Le Meurice, Paris
• Hôtel Plaza Athénée, Paris
• Hotel Eden, Rome
• Hotel Principe di Savoia, Milan
• The Beverly Hills Hotel, Beverly Hills
• Hotel Bel-Air, Los Angeles

www.dorchestercollection.com


Thématiques associées

The Good Spots Destination Milan

The good concept store A découvrir dans le concept store