Instagram Facel Vega Paris

Le retour de Facel Vega, vraie info ou fausse joie ?

Alors qu’un internaute a dévoilé des designs de sa Facel Vega V, une version moderne de la célèbre voiture de luxe disparue, en se faisant passer pour le constructeur, les vrais propriétaires de la marque démentent un potentiel retour de la muscle car française…

Tout commence en mai 2019, avec la publication, par un modeste compte Instagram de trois posts qui annoncent le retour de Facel Vega, pour les 80 ans de la FACEL (Forges et Ateliers de Constructions d’Eure-et-Loir). Ensuite, rien de très intéressant jusqu’au mois de février dernier, et la révélation d’un rendu 3D de la Facel Vega V, premier modèle du constructeur depuis sa disparition en 1964. Enfin, le 28 mai, trois nouvelles « photos » sont publiées, qui apportent plus de détails sur cette hypothétique auto.

Lignes agressives, calandre virile, immense pare-brise et un V8 impressionnant dont on arrive presque à imaginer le bruit : de quoi faire saliver les passionnés de la muscle car française, symbole du luxe automobile hexagonal dans les années 50 et 60.

La presse se lâche, les articles se multiplient. « Facel Vega est de retour ! » titrent de nombreux magazines spécialisés. Certains, comme Carscoop, émettent tout de même quelques doutes. D’abord, le site web de l’entreprise qui se présente comme Facel Vega Paris, semble encore en chantier, loin de l’image du « Grand Luxe Sportif » qu’il compte promouvoir.

Fake news

Pour mettre fin aux spéculations autour d’un potentiel come-back de cette icône automobile, The Good Life a contacté Michel Revoy, de l’Amicale Facel Vega. L’association, propriétaire de la marque, affirme qu’elle ne « sait pas qui est derrière ce compte Instagram et ce site internet », et ajoute « qu’elle n’a aucun lien » avec la Facel Vega V.

« Les gens ont le droit de dessiner des Facel, on reçoit souvent des projets, mais nous sommes les seuls à pouvoir faire une utilisation commerciale du nom Facel Vega, explique Michel Revoy, cette annonce d’une nouvelle voiture avec le logo du constructeur est bidon ». Clair, net, et sans bavure. Une histoire qui en rappelle une autre. En 2012, un designer avait annoncé la création d’une nouvelle Facel, qu’il devait présenter dans un salon. Il a attaqué l’Amicale, en demandant à pouvoir utiliser les droits. Procès perdu.

Alors, simple fake news ou vraie arnaque ? Carscoop a essayé d’en savoir plus, et a contacté le site facelvegaparis.com, relié au fameux compte Instagram. L’internaute derrière le site a répondu qu’il s’agissait en réalité d’une étude de cas pour mesurer l’intérêt du public pour la marque. Dans le but de flouer de potentiels acheteurs ?

Pas de nouvelle Facel Vega

Une chose est certaine, le retour de Facel Vega avec une nouvelle auto n’est pas à l’ordre du jour. En attendant, les passionnés peuvent s’en approcher dans des salons spécialisés, comme au Rétromobile où, cette année, The Good Life avait interviewé Pierre Brandin, président de l’association Vega Passion.

View this post on Instagram

FACEL V | #facelvega #facelvegaparis #legrandluxesportif

A post shared by Facel Vega (@facel.vega.paris) on

La marque, créée par Jean Daninos, considérée comme l’une des plus luxueuses et sportives de l’histoire automobile française continue, malgré sa courte durée de vie (entre 1954 et 1964), de fasciner les amateurs de voitures anciennes. Pour le meilleur… et pour le pire ! L’attrait pour la marque et l’espoir de son grand retour, alimenté ponctuellement par des fausses rumeurs, entraînent, à la moindre info, même bancale, l’emballement des médias spécialisés.

Si l’étude de cas de Facel Vega Paris visait à mesurer l’intérêt du public pour la marque, c’est réussi. Il suffit de taper « Facel » dans la rubrique News de Google pour s’en rendre compte…


The good concept store A découvrir dans le concept store