Fabriqué en France, à Mandeure, dans le Doubs, avec 70 % de pièces d’origine tricolore, le Pulsion profite aussi du savoir-faire technologique de la partie automobile de la marque au lion. Avec, notamment, le tableau de bord I-Cockpit et le dispositif de connexion I-Connect. Branché ? Pour sûr !

D’emblée, la belle plastique du Pulsion saute aux yeux, avec ses lignes modernes et surtout très musclées. Tout comme le rapprochement avec les productions à quatre roues du même label. Il existe en effet une volonté d’afficher une signature stylistique commune à tous les véhicules griffés de la marque au lion, que ce soit sur deux, trois ou quatre roues. Et cette résolution ne se cantonne pas uniquement au design. Le savoir-faire technologique développé en automobile bénéficie également à la marque Peugeot Motocycles.

Pour preuve, le florilège d’équipements rarement présents sur les scooters concurrents. Le Pulsion en profite et ne fait pas dans la dentelle : son design, sa signature lumineuse et son tableau de bord rappellent ceux des voitures, depuis l’aiguille du compte-tours – qui s’affole dans le sens anti- horaire comme celui de la 308 –, jusqu’aux trois griffes rouges des feux arrière, similaires à celles de la 508. Côté techno, le contacteur sans clé smart key permet un démarrage clé dans la poche et une ouverture du coffre électriquement par simple pression sur le bouton.

Le Pulsion de Peugeot Motocycles profite de nombreux équipements. Son design, sa signature lumineuse et son tableau de bord rappellent ceux des voitures.
Le Pulsion de Peugeot Motocycles profite de nombreux équipements. Son design, sa signature lumineuse et son tableau de bord rappellent ceux des voitures.

Sans oublier le dispositif I-Connect, qui permet de relier en Bluetooth son GSM Android ou IOS au tableau de bord par le biais d’une application. Il est ainsi possible de consulter aisément les indications GPS sur l’écran TFT de 5 pouces, sous la forme de pictos et de chiffres, grâce à un affichage tête haute, une fois encore à la façon des standards automobiles. Il suffit de placer son GSM dans le vide-poches, et de le brancher éventuellement à la prise USB, pour trouver son chemin aisément. L’écran dispense également une foule d’informations, à faire défiler depuis un bouton sur le commodo : performances, consommations…

Le segment Urban-GT de Peugeot

Cette facilité d’évolution est d’ailleurs l’objectif premier de Peugeot Motocycles : la marque anticipe la mobilité urbaine de demain, et tous ses modèles utilisent ce panel d’innovations au service des usagers qui vivent les mutations des centres-ville urbains. Un credo affiché ouvertement dans leur base-line : « Reshape your city life » (« redécouvrez votre vie urbaine »). Le Pulsion s’inscrit totalement dans cette philosophie. Il ouvre un nouveau segment dans la catégorie des scooters 125 cm3 à permis auto que Peugeot Motocycles a dénommé l’Urban-GT, car situé à mi-chemin entre les modèles city et les GT.

Ses roues adoptent les dimensions des scooters urbains pour lui donner de la maniabilité en ville, et son empattement s’approche de celui des GT afin de garantir une tenue de cap indispensable aux évolutions autoroutières. Associé à un gabarit modéré et à un poids contenu de 176 kg tous pleins faits, le Pulsion se sort avec aisance des contraintes de la ville, en virevoltant entre les files, et s’échappe de la cité par les voies rapides sans rogner sur le confort et la sécurité. Un effet appuyé par une motorisation adaptée.

Le coffre du Pulsion, de grande capacité, peut accueillir un casque intégral et un casque jet.
Le coffre du Pulsion, de grande capacité, peut accueillir un casque intégral et un casque jet. DR

Fort de presque 15 ch – le maximum de la législation –, le monocylindre 4 temps assure des accélérations franches et dynamiques grâce à un couple de 11,9 Nm à 7 000 tr/min. En vitesse pure, le cap des 110 km/h est facilement atteint. Au-delà, le moteur réclame plus de temps pour plafonner à environ 125 km/h, permettant de naviguer sur les axes routiers sans être gêné. Ces atouts, quelles que soient les conditions de circulation, se conjuguent à un appétit d’oiseau limité à moins de 3 l/100 km, de quoi assurer près de 400 km avant le passage à la pompe pour réalimenter le réservoir de 12 litres.

Freinage ultra-efficace

Pour sécuriser ces performances dynamiques, Peugeot a sorti le grand jeu côté freinage. Il est assuré par deux disques commandés de façon couplée, sur le levier gauche, par le Synchro Bracking Concept (SBC). Ce système développé par la marque répartit automatiquement le freinage entre l’avant et l’arrière afin d’équilibrer au mieux les forces sur chaque roues. L’effet se révèle très efficace, avec une attaque équilibrée sur le levier permettant un dosage aux petits oignons.

Et en cas d’usage intense, les warnings s’allument automatiquement pour prévenir les conducteurs qui suivent. La sécurité est ainsi accrue, d’autant que ce SBC est associé à un ABS très fin qui se déclenche avec une grande douceur. Douceur est un mot qui revient à l’évocation du confort global. La position de conduite satisfait tous les gabarits, avec suffisamment de place pour les jambes, le tablier protège correctement les gambettes, et la bulle se révèle bien dessinée et assez haute.

Le Pulsion de Peugeot Motocycles profite de nombreux équipements. Son design, sa signature lumineuse et son tableau de bord rappellent ceux des voitures. www.peugeot-motocycles.fr
Le Pulsion de Peugeot Motocycles profite de nombreux équipements. Son design, sa signature lumineuse et son tableau de bord rappellent ceux des voitures. www.peugeot-motocycles.fr DR

Les suspensions participent également au confort général, avec un accord souplesse- amortissement bien équilibré. La selle se charge, elle, à merveille des séants. Large et rembourrée, elle offre une bonne assise, sans trop avoir à écarter les jambes, et permet un bon appui des pieds au sol. Elle cache en dessous un coffre de grande capacité, prêt à accueillir un casque intégral et un casque jet. Avec la petite touche supplémentaire de l’éclairage, bien pratique dans les parkings un peu sombres.

A noter : le superbe pontet de guidon et la bulle basse sur la version RS qui adopte un style sportif, à l’inverse de ses sœurs Allure, plus sage et classieuse, ou Active, plus accessible mais non dotée de l’I-Connect. Trois solutions pour un modèle qui se distingue par un bel équilibre pour jongler entre la ville et l’interurbain avec aisance.

Autre 2-roues du constructeur, le petit scooter urbain e-Ludix et sa batterie transportable. www.peugeot-motocycles.fr
Autre 2-roues du constructeur, le petit scooter urbain e-Ludix et sa batterie transportable. www.peugeot-motocycles.fr DR

Un compromis qui ne fait pas pour autant oublier les autres formules proposées par Peugeot, à l’exemple du petit scooter urbain e-Ludix et sa batterie transportable, et à l’opposé du cossu trois roues Metropolis, décliné cette année en deux finitions Ultimate Business et Sport, avant l’arrivée prochaine de la version RS Concept. Avec cette nouveauté, Peugeot promet « une nouvelle génération de Metropolis connectée, ultratechnologique et au design encore plus statutaire ». Joli programme.

Les chiffres du Pulsion

• 125 cm3.
• 14,4 ch.
• 176 kg pleins faits.
• 4 299 € (Active) ou 4 699 €.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store