Álvaro Carroquino de Radio Relativa a imaginé une playlist d’une quinzaine de titres représentatifs du style de cette plateforme communautaire indépendante et expérimentale madrilène.

Radio Relativa est une radio communautaire, indépendante et expérimentale espagnole. Sous l’impulsion de plusieurs initiatives culturelles et musicales en relation avec la ville de Madrid, cette plateforme se veut indispensable pour comprendre toute une génération, celle des millennials, en partant de leurs inquiétudes artistiques. Avec sa programmation léchée et ses podcasts pointus en espagnol et anglais, (comme Spect8or qui analyse une thématique culturelle récurrente dans plusieurs films ou séries télé), Relativa fait le point sur la culture pop de hier et de demain.

Cette semaine, son co-fondateur Álvaro Carroquino a pris le temps d’échanger avec The Good Life, puis il a concocté pour nous une playlist représentative du ton musical de sa radio. Le résultat est un mix de traces plus ou moins connues qui présentent des genres musicaux variés. De l’Italie au Brésil (avec Ornella Vanoni accompagnée par Toquinho et Vinícius de Moraes), en passant par le Cameroun (et les rythmes psychédéliques de Francis Bebey), l’Uruguay (ici on danse la cumbia prenante de Chocolate) et l’Espagne (avec le flamenco de Lole y Manuel), le tour du monde est garanti le temps de 15 chansons. Notre coup de cœur ? This Must Be the Place de Talking Heads, à (re)écouter en boucle pendant toute l’été !

La playlist de Radio Relativa pour The Good Life

4 questions à Álvaro Carroquino, co-fondateur de Radio Relativa

Álvaro Carroquino, co-fondateur de Radio Relativa, plateforme culturelle indépendante à Madrid.
Álvaro Carroquino, co-fondateur de Radio Relativa, plateforme culturelle indépendante à Madrid.

The Good Life : Comment avez-vous eu l’idée de lancer Radio Relativa ?

Álvaro Carroquino : Nous avons lancé cette plateforme communautaire il y a trois ans. Relativa naît de l’évolution du collectif artistique Undermad. Après des années passées à baigner dans la culture club de Madrid et à collaborer dans des différents milieux artistiques, nous ressentions le besoin d’un projet qui réunît plusieurs acteurs : collectifs musicaux et artistiques, collectionneurs de disques, étiquettes discographiques, designers, etc. Undermad s’est ainsi transformé en trois entités distinctes : Tombolo, un promoteur culturel, Radio Relativa et le studio de graphisme Futuro, qui abrite aujourd’hui nos bureaux.

The Good Life : Votre travail quotidien a-t-il changé pendant le confinement ?

Álvaro Carroquino : Notre programmation est entièrement online, nous n’avons donc pas dû la modifier à cause du confinement. Au contraire, nous nous sommes rendu compte du fait que ce format de radio en ligne est très accessible et qu’il ne requiert pas de techniques trop sophistiquées. Tous nos collaborateurs, les résidents et les invités, ont pu travailler en nous envoyant les émissions depuis chez eux, éditées avec des programmes basiques disponibles sur leurs ordinateurs.

Radio Relativa naît de l’évolution du collectif artistique Undermad.
Radio Relativa naît de l’évolution du collectif artistique Undermad.

TGL : Comment sélectionnez-vous vos collaborateurs ?

A.C. : Nous organisons deux open calls par saison destinées à des nouveaux collaborateurs avec l’intention de fournir du contenu spécial et conceptuel à notre communauté. Nous sommes intéressés par les projets qui sont en relation avec le tissus culturel madrilène ou qui puissent apporter des nouveautés conséquentes à celui qui existe déjà. Bien entendu, il faut que ce contenu soit originel et varié, et que nos collaborateurs se plongent constamment dans des recherches pointues.

TGL : Avez-vous pensé au développement de Radio Relativa dans d’autres pays ?

A.C. : Relativa est une expérimentation que nous aimerions pouvoir exporter dans d’autres villes même si le projet de s’implanter là où d’autres radios communautaires de qualités existent déjà et que nous admirons beaucoup peut être ambitieux. Pour l’instant notre intention est de grandir à niveau local tout en gardant notre liberté et indépendance. Alors nous travaillons pour faire si que Radio Relativa continue d’être rentable à Madrid, car ici un projet comme le notre n’existait pas avant.

 

The Good Spots Destination Madrid

The good concept store A découvrir dans le concept store