Basée à Vienne, fondée par un Anglais et une Autrichienne, Hardgraft est une marque de chaussures et maroquinerie en cuir et laine... made in Italy.

En 2007, James Teal et Monie.ka recherchent une pochette pour protéger leur MacBook. Ce couple austro-britannique ne trouve pas son bonheur et décide d’en fabriquer une eux-mêmes en cuir et en laine. Ils créent alors Hardgraft, leur marque d’accessoires artisanaux pour les objets d’aujourd’hui, laptops et smartphones. Installés à Vienne, ils donnent à leurs créations un style résolument british et font fabriquer leurs pièces en Italie. La recette du succès.

Depuis, la marque s’est développée et propose des chaussures, de la petite maroquinerie, des sacs, pantoufles, bonnets, pulls et étuis à lunettes. Des produits de luxe que l’on reconnaît à la palette de couleurs, du gris et du brun, surtout, du noir et du blanc, un peu. Et à l’étiquette discrète qui ornent les créations Hardgraft et rappelle le drapeau autrichien, le pays où les deux fondateurs se sont rencontrés.

Pochette MacBook en cuir, 300 €.
Pochette MacBook en cuir, 300 €. DR

Distribués en ligne, dans l’air du temps et adaptés au technologies actuelles, mais fabriqués « à l’ancienne », les produits Hardgraft, intemporels et sans fioritures, ont tapé dans l’oeil de The Good Life, qui mourrait d’envie de poser quelques questions – à distance – à son co-fondateur. Un graphiste/photographe/web designer/designer produit/communicant/marketeux, qui, après avoir vécu en Australie, en France, en Suisse, à Monaco et au Royaume-Uni est aujourd’hui confiné à Vienne.

5 questions à James Teal, co-fondateur de Hardgraft :

The Good Life : Pourquoi ce nom ?
James Teal : « Hard graft » signifie « travailler dur » en vieil anglais. Il rassemble notre ambition de toujours bien faire les choses et renvoie à une certaine idée romancée de l’artisanat d’avant les avancées technologiques.

The Good Life : Vous semblez également très attachés à la simplicité… Toutes vos créations, ou presque, sont déclinées en brun et gris.
James Teal : Nous sommes obsédés par le brun du cuir et la laine grise. Depuis plus de 10 ans, nos vies tournent autour de ces couleurs, que l’on adapte à différentes structures et textures. Parce que nos produits sont simples dans leur conception, nous devons jouer sur les différences de matière… Nous vendons nos produits en ligne, il faut donc les présenter de la façon la plus claire possible pour que le potentiel client ait l’impression de pouvoir les toucher.

Protection iPhone en Alcantara, 72 €.
Protection iPhone en Alcantara, 72 €. DR

TGL : Pourquoi le « made in Italy » est-il si important pour Hardgraft ?
J.T. : Le savoir-faire, les infrastructures, l’histoire, la fierté des artisans, la qualité : l’Italie était un choix naturel pour nous. Vous pouvez fabriquer n’importe-où, mais si vous voulez tisser un vrai lien humain durant tout le processus de production, l’Italie est très haut sur la liste…

TGL : Quelles sont vos principales inspirations ?
J.T. : C’est notre amour pour le shopping vintage et les marchés aux puces autrichiens qui nous a donné l’idée de lancer Hardgraft. Ce sont donc ces morceaux de temps passé qui nous inspirent, ainsi que les couleurs et les matières.

Duffle backpack, 900 €.
Duffle backpack, 900 €. DR

TGL : Quelles sont les futures étapes de votre développement ?
J.T. : Nous dessinons, fabriquons et vendons nos créations depuis 14 ans maintenant… Et nous travaillons constamment à redéfinir la marque et étendre notre gamme de maroquinerie, chaussures et accessoires. Notre croissance n’est pas exponentielle, nous préférons une évolution prudente et calculée pour assurer un futur le plus stable possible pour Hardgraft.

Animated GIF


The Good Spots Destination Vienne

The good concept store A découvrir dans le concept store