DR
The Good Shopping

10 marques de lunettes de soleil pour vos futures balades

Alors que nous allons bientôt remettre le nez dehors pour profiter du soleil, autant réfléchir dès maintenant à sa prochaine paire de solaires...

Waiting For The Sun. Un nom de circonstance, pour tous ceux qui doivent rester confinés. Cette jeune marque française fondée par Antoine Mocquard et Julien Tual a fait son trou avec, d’abord, des modèles en bois en 2009. Avant de se diversifier et de proposer des lunettes de soleil en acétate et métal, aux formes variées, rétro ou modernes. Ils possèdent une boutique à Paris et un réseau de distributeurs qui couvre tout le territoire.

Lunettes Marti, 129 €, Waiting For The Sun.
Lunettes Marti, 129 €, Waiting For The Sun. DR

Leica et Mykita. Deux marques made in Germany s’associent pour créer une paire de lunettes de soleil aux lignes minimalistes. En acier inoxydable et imprimées en 3D par Mykita, ces solaires seront équipées de verres Leica et disponibles au mois de juin dans les boutiques de deux marques. D’ici là, on aura, on l’espère, repris une vie normale…

Lunettes de soleil Leica & Mykita.
Lunettes de soleil Leica & Mykita. DR

Izipizi. On ne présente plus la marque française Izipizi, dont on collectionne les lunettes de soleil, de lecture et anti lumière bleue comme on collectionnait les vignettes Panini. Avec ses couleurs inspirées de la nature, la nouvelle collection BLOOM n’échappera pas à la règle.

#C Defty Grey, 35 €, Izipizi.
#C Defty Grey, 35 €, Izipizi. DR

Scotch & Soda. La célèbre marque de prêt-à-porter néerlandaise lance enfin une collection de lunettes de soleil. Fidèle à son identité, on trouve surtout des montures aux formes classiques, indémodables et (un peu) rétro.

Lunettes de soleil carrées en acétate Keoni, 135 €, Scotch & Soda.
Lunettes de soleil carrées en acétate Keoni, 135 €, Scotch & Soda. DR

Etnia Barcelona. Look audacieuses, une palette de 800 nuances, matériaux durables… Ce n’est pas un secret : The Good Life est fan de ce lunetier barcelonais, fondé en 2001 par David Pellicer qui a repris l’atelier de son grand-père. La Movida sur le bout du nez. On a hâte de pouvoir embarquer de nouveau pour Barcelone !

Lunettes de soleil Oxford St. Sun, 219 €, Etnia Barcelona.
Lunettes de soleil Oxford St. Sun, 219 €, Etnia Barcelona. DR

Han Kjøbenhavn. Avant de devenir l’une des marques de prêt-à-porter les plus tendance du Danemark – et de Scandinavie – Han Kjøbenhavn était surtout le lunetier des hipsters de Copenhague, dès 2008. Et il propose toujours des modèles über-cool, parfois excentriques (on a le droit), sans céder à la tentation de copier le style « friperie ».

Brick – Torch, 1000 DKK (134 €), Han Kjøbenhavn.
Brick – Torch, 1000 DKK (134 €), Han Kjøbenhavn. DR

Triwa. Encore des Scandinaves. De Stockholm cette fois. Triwa est surtout connue pour ses montres, mais la marque, qui se fournit chez Carl Zeiss, propose également une ligne de lunettes de soleil. Et, entre robustesse, équilibre des lignes et sobriété sans ennui, elle le fait bien !

Flame Sean, 90,30 € (au lieu de 129 €), Triwa.
Flame Sean, 90,30 € (au lieu de 129 €), Triwa. DR

Nividas. Des Suédois, toujours, qui proposent des lunettes de soleil dont les montures en acétate de cellulose, une fibre synthétique d’origine végétale. Si vous ne connaissez pas encore cette jeune marque fondée en 2014, foncez !

Paris Large, 99 €, Nividas.
Paris Large, 99 €, Nividas. DR

Iron. La nouvelle collection de cette marque parisienne s’appelle « Vintage », et on comprend vite pourquoi. On imagine bien l’un de ses modèles devant les yeux de McQueen ou Mastroianni. Devant les nôtres aussi.

Lunettes de Soleil – IRS35-001-49, 375 €, Iron.
Lunettes de Soleil – IRS35-001-49, 375 €, Iron. DR

In’Bô. Dans les Vosges, des ingénieurs ont eu l’idée de fabriquer des vélos, skates et lunettes de soleil en bois et fibre naturelle. Tout, sauf les verres polarisés, est made in France.

Jeandin // Origine, 210 €, In’Bô.
Jeandin // Origine, 210 €, In’Bô. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store