DR
The Good Découvertes

Unimatic : montres de designers minimalistes, robustes et made in Italy

Parmi les nombreuses « micromarques » horlogères, il y en a une qui fait son trou plus vite que les autres. Unimatic, basée à Milan, propose constamment de nouveaux modèles, tous distribués en édition limitée. Sa signature ? Un design épuré et des montres solides. Rencontre avec l’un de ses fondateurs, Giovanni Moro.

Alors qu’ils étudient le design industriel au Politecnico de Milano, Simone Nunziato et Giovanni Moro s’amusent à dessiner des montres, inspirées par leurs modèles rétro favoris. Et ce qui a commencé comme un jeu devient réel en 2015, lorsqu’ils décident de fabriquer « pour de vrai », leur première montre, un modèle de plongée (au pays de Panerai, rien de surprenant), la Modello Uno. Il s’agit de l’acte fondateur d’Unimatic.

Un nom qui mêle les notions d’unique et universel avec celle d’automatique. Leurs montres, au design épuré, sont en effet animées de mouvements automatiques Seiko. Fonctionnalité, robustesse, lignes classiques, prix juste : le succès est immédiat. Unimatic attire l’attention de colette, alors le concept-store le plus hip de Paris, qui devient son premier distributeur.

La montre Unimatic U3-F, de la gamme Modello Tre.
La montre Unimatic U3-F, de la gamme Modello Tre. DR

Tout s’enchaîne très vite et la marque, trois ans plus tard, est distribuée en « physique » dans 13 pays, et offre la livraison gratuite dans 70 pays depuis son site internet. Chaque montre est fabriquée près de Milan et produite en édition limitée, entre 200 et 400 exemplaires. Certaines sont issues de collaborations avec, entre autres, la Nasa, Mr Porter, Nigel Cabourn… et Bob L’Eponge !

Des montres en édition limitée

Souvent sold out, elles ne sont pas rééditées, et de nouvelles collections sont dévoilées pour les remplacer. Elles sont réparties en trois gammes : Modello Uno, les montres de plongée classique, Modello Due, des field-watches aux lignes rétro et Modello Tre, chronographe de plongée. Un marketing de la « montre outil », abordable et solide, qu’Unimatic pousse jusqu’au packaging : une petite mallette à outils noire.

Animated GIF

Depuis 2015, Unimatic a présenté 39 modèles différents, et vend près de 3000 montres par an. Des chiffres qui placent la jeune marque italienne parmi les noms à retenir sur le marché des micromarques horlogères qui ne sont pas estampillées swiss made. Rencontre avec l’un de ses fondateurs, Giovanni Moro, amoureux de l’Omega Speedmaster – on le comprend ! – et chantre du design minimaliste à l’italienne.

5 questions à Giovanni Moro, co-fondateur d’Unimatic :

The Good Life : Pourquoi avez-vous décidé de dessiner des montres ?
Giovanni Moro :
Nous n’avons jamais vraiment « décidé » de nous lancer sur ce marché. En réalité, c’est un prolongement naturel de notre passion et de nos études. Je pense que j’ai commencé à dessiner des montres dans ma tête quand j’étais enfant, bien avant d’acquérir les compétences pour le faire ! Les montres me fascinent par le mélange entre ce qu’elles représentent, le rapport au temps notamment, les détails dans leur conception et la technique nécessaire à leur fabrication.

Montre U1-FN, édition limitée à 300 exemplaires, 762,50 €. www.unimaticwatches.com/u1-fn
Montre U1-FN, édition limitée à 300 exemplaires, 762,50 €. www.unimaticwatches.com/u1-fn DR

TGL : Comment définissez-vous le style Unimatic ?
G.M. :
Ce sont avant tout des montres de designers, avec une grande part accordée à l’esthétique. Nous attachons également une grande importance à la fonctionnalité e à la solidité de nos pièces. Mais notre ADN évolue lors de chaque nouvelle création, lorsque l’on découvre de nouvelles techniques de fabrication et de nouveaux matériaux.

« J’aimerais qu’Unimatic continue de se développer via le design»

TGL : Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?
G.M. :
Les montres anciennes, les équipements militaires, les voitures… et tout ce qui touche au design, de la mode au graphisme. Je tombe facilement amoureux d’objets très différents, donc j’essaie de faire le tri pour ne garder que les plus pertinents pour imaginer une nouvelle montre.

La montre Unimatic U3-F, de la gamme Modello Tre.
La montre Unimatic U3-F, de la gamme Modello Tre. DR

TGL : Justement, qu’est-ce qui compte le plus lorsque l’on dessine une montre ?
G.M. :
J’aime assez la définition de Dieter Rams, selon laquelle un good design devrait être : « innovant, utile, beau, compréhensible, durable, honnête, minutieux et intemporel ». Il est important de faire attention au moindre détail, surtout lorsque l’on choisit le minimalisme. Concernant les montres en particulier, s’agissant d’objets connus et établis depuis plusieurs siècles, il est indispensable de respecter les standards de l’horlogerie.

TGL : Quelles sont les prochaines étapes dans le développement d’Unimatic ?
G.M. :
J’aimerais qu’Unimatic continue de se développer via le design. Je considère le business comme un moyen de faire progresser nos produits, pas comme l’objectif final. J’espère également que nous continuerons de nous lier avec des marques et boutiques qui partagent nos goûts pour les montres simples et efficaces.

Les boutiques qui distribuent Unimatic

Les boutiques qui distribuent Unimatic

• En France :

– Nous, 48, rue Cambon, Paris.

– Legacy Store, 46, avenue George V, Paris.

– Big Boss Megève, 24, rue Mgr Conseil, Megève.

• A Londres:

– End Clothing London, 59, Broadwick Street, Soho.

– UJ-NG, 77, Redchurch street, Shoreditch.

• A Milan:

– Coltelleria Lorenzi, Corso Magenta 1.

– Gioielleria Grimoldi, Piazza del Duomo 21.

– Sease, Via Marco Formentini 9.

• Dans le reste du monde: www.unimaticwatches.com/stockists


 

The Good Spots Destination Milan

The good concept store A découvrir dans le concept store