L’histoire du design est jalonnée de rencontres amoureuses qui ont été déterminantes et qui se sont révélées extrêmement fécondes. Des couples réunissant deux personnalités qui, ensemble, ont fait des merveilles et ont créé des pièces devenues emblématiques.

Charles & Ray Eames, Eames Office, fondé en 1943 à Los Angeles. C’est sans conteste possible « le » couple emblématique du design. Un architecte et une peintre dont les créations sont visibles dans tous les musées de design du monde. Charles Eames est né à Saint-Louis, dans le Missouri. Architecte, il ouvre son premier cabinet en 1930 dans sa ville natale. Puis, en 1938, à l’invitation de l’architecte Eliel Saarinen, il rejoint la prestigieuse Cranbrook Academy of Art (Michigan) qui, sous la direction du Finlandais, a formé et rassemblé les meilleurs créatifs américains de la première moitié du XXe siècle.

C’est là, alors qu’il est directeur du département de design industriel, qu’il rencontre l’étudiante en peinture Ray Kaiser (née à Sacramento, en Californie), qu’il épouse en 1941 après avoir mis fin à son premier mariage. Le couple s’installe à Los Angeles, où ils explorent les techniques de moulage en contreplaqué. Une recherche qui servira dans un premier temps – guerre oblige – à fabriquer des attelles pour l’armée américaine. Un matériau léger, un coût abordable, c’est d’abord dans cette optique que sont produits les premiers meubles de Charles et Ray Eames.

Lounge Chair Ottoman, Eames Office. www.vitra.com
Lounge Chair Ottoman, Eames Office. www.vitra.com DR

En 1949, ils construisent à Pacific Palisades la Eames House, projet qui leur permet de mettre en oeuvre leur vision d’un habitat moderne en lien avec leurs besoins et la nature environnante. Ils y travaillent et y vivent jusqu’à leur mort (en 1978 pour Charles, en 1988 pour Ray).

Dans les années 60, ils élargissent le champ de leur travail à la réalisation de films documentaires, éducatifs ou corporatifs, et à la conception d’expositions. On retrouve dans ces projets leur volonté de démystifier certains thèmes complexes et futuristes : les mathématiques, la physique, l’informatique et… le design.

Eames Office

• Design d’objets : chaises LCW, Tour Eiffel, fauteuil Lounge, portemanteaux Hang It All… édités par Herman Miller aux Etats-Unis et par Vitra en Europe.
• Architecture : Case Study Houses, Pavillon IBM pour la Foire internationale de New York (1964).
• Films documentaires pour Polaroid, IBM, conception d’expositions.

www.eamesoffice.com / www.eamesfoundation.org

Des Eames aux Knoll…

Hans et Florence Knoll.
Hans et Florence Knoll. DR

Hans et Florence Knoll, KnollStudio, fondé en 1941 à New York. Knoll. Un nom souvent associé au mobilier de bureau. A juste titre : la compagnie est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux dans ce domaine. Mais Knoll, c’est avant tout le nom de son fondateur : Hans Knoll qui, avec sa femme, Florence, a profité du boom de l’après-guerre pour imaginer un cadre de vie moderne, optimiste et fonctionnel.

Hans Knoll est né à Stuttgart. Les meubles, il connaît, son père en fabrique. Il arrive à New York en 1938, installe un premier bureau, puis s’associe avec le designer danois Jens Risom pour fonder Hans Knoll Furniture. Risom lui dessine son premier grand classique : une chaise dont l’assise était à l’origine constituée de sangles de parachutes. C’est alors que Florence, née dans le Michigan, proche de la famille Saarinen, qui a fait ses études d’architecture à Cambridge, dans le Massachusetts, puis à l’Illinois Institute of Technology de Chicago, entre dans la vie de Hans.

Canapé Avio, Knoll.
Canapé Avio, Knoll. DR

Ils se rencontrent en 1941, puis commencent une collaboration qui permet, grâce aux nombreuses relations de Florence, d’attirer des talents chez Knoll, et non des moindres : Harry Bertoia, Ludwig Mies van der Rohe, Marcel Breuer, Eero Saarinen…

Florence devient le personnage central de Knoll, définissant le cadre du catalogue, planifiant avec son équipe, les espaces de bureaux des plus grandes compagnies américaines. Hans meurt en 1955, à Cuba, dans un accident de voiture. Florence assure la direction de la compagnie jusqu’en 1960, puis s’en retire définitivement en 1965. Elle meurt début 2019 à l’âge de 101 ans. En 2018, pour son 80e anniversaire, Knoll affichait un chiffre d’affaires de plus de 1 Md $.

KnollStudio

• Editeurs de meubles des designers Jens Risom, Eliel Saarinen, Marcel Breuer, Ludwig Mies van der Rohe, Harry Bertoia, Warren Platner, Isamu Nogushi, Frank Gehry, Barber Osgerby, Piero Lissoni, Marc Newson

www.knoll.com

Retrouvez la suite de notre tour d’horizon des duos phares du design des années 40 à nos jours dans le N°41 de The Good Life, actuellement en kiosque.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store