Qu'on la découvre tout juste ou que l'on y revienne après des années, San Francisco est une cité vibrante qui surprend à chaque fois. Libre, innovante et cosmopolite, elle est empreinte d'une atmosphère paisible, d'un certain cool à la californienne.

Sillonner les vallons de San Francisco en 24 heures seulement promet un programme exaltant. Bardée de bonnes tables, de cafés chaleureux, de parcs verdoyants et de merveilles architecturales, la ville mérite que l’on s’y attarde lors d’un périple sur la côte ouest des États-Unis.

À la lisière de Chinatown, face à la Porte du dragon, nous descendons à l’hôtel Triton. Doté de chambres colorées et douillettes, l’établissement trois étoiles est idéalement situé en centre-ville. Il est donc facile de rayonner lors d’une journée de visite. Et si le petit-déjeuner du Café de la Presse jouxtant l’hôtel peut être livré en chambre, s’aventurer dans le quartier bohème de Hayes Valley au réveil est tout aussi enthousiasmant.

Hôtel Triton – 342 Grant avenue – www.hoteltriton.com
Hôtel Triton – 342 Grant avenue – www.hoteltriton.com DR

Musée visionnaire

À une dizaine de minutes en métro de l’hôtel, le 20th Century Café, ouvert en 2013, est l’un des secrets les mieux gardés de San Francisco. La cheffe Michelle Polzine s’est inspirée de ses voyages en Europe de l’Est pour créer un café-pâtisserie plein de charme. Au petit-déjeuner, on se rue sur des pierogis au fromage, moelleux comme des nuages, avant de goûter au légendaire gâteau russe au miel et au dulce de leche. Composé d’une dizaine de couches de génoise et de crème, la création réussit l’exploit d’être aussi aérienne que gourmande.

Après un tour d’horizon des boutiques de créateurs de Hayes Valley, direction le musée d’art moderne SFMoMa. Fondé en 1935, il a investi son emplacement actuel en 1995, dans le quartier de South Of Market. Le lumineux cube de brique rouge a depuis été doté d’une vaste extension design. Pionnier et visionnaire, le musée a su mettre en lumière des artistes émergents. Entre photographie, sculpture, architecture et nouveaux médias, sa collection peut faire l’objet d’une journée entière de visite.

SFMoMA – 151 3rd St – www.sfmoma.org
SFMoMA – 151 3rd St – www.sfmoma.org courtesy SFMOMA

Le plus vieux quartier de San Francisco

Au déjeuner, nul besoin de se ruiner. Mission District, le plus ancien quartier de San Francisco, baigne dans une culture latino-américaine et abrite la Taqueria, un repère mexicain authentique et bon marché. C’est là qu’a été inventé le « burrito Mission », une spécialité à part entière. Commandez un burrito « dorado », il sera doré à la plancha. À l’intérieur, pas de riz mais du porc ou du bœuf grillé, du fromage, du guacamole, des haricots, une salsa verde aux herbes et une sauce pimentée. Un bien savoureux sandwich. Et avec un réjouissant jus frais à l’ananas, l’addition s’élève à une quinzaine de dollars seulement.

Après une courte marche, nous voilà face à l’enseigne de The Voyager Shop. Cette boutique ponctuée de plantes dévoile des vêtements minimalistes et accessoires griffés pour hommes et femmes ainsi qu’une belle collection de pièces design pour la maison. Et tant qu’à chiner, rendez-vous chez Heath, toujours dans Mission District, lovée contre le célèbre restaurant Tartine. À la fois atelier et showroom, l’adresse inspirante est baignée d’une douce lumière. En guide de touches de couleurs, une large gamme de vaisselle en céramique exposée sur les grandes étagères.

Mission District, le plus ancien quartier de San Francisco.
Mission District, le plus ancien quartier de San Francisco. richard-lee

Cave à manger

En fin d’après-midi, nous nous rendons au parc Dolores, après un crochet chez Bi-Rite, une épicerie pour épicuriens qui propose d’excellentes glaces bio et faites maison. Muni d’un cône à la vanille et au caramel beurre salé, on s’installe au soleil, dans l’herbe. De nombreux habitants viennent ici pour pique-niquer. L’été, des films sont régulièrement projetés, de nuit, en plein air.

Le soir, rendez vous chez Verjus, une nouvelle cave à manger installée dans le quartier des affaires. Déjà très populaire, l’adresse est prise d’assaut par une faune branchée. Après avoir jeté un œil au tableau lumineux qui fait office de carte, on se faufile entre les clients pour accéder au comptoir et commander un chardonnay californien, des boulettes de porc fumé, un renversant topinambour rôti et une jolie tranche de pâté en croûte. Disposées sur une table en bois d’orme signée par le français Pierre Chapo, les assiettes sont allègrement partagées entre les convives. Une excellente façon de mettre un terme à ce séjour dans « la ville qui surplombe la baie ».

Le parc Dolores.
Le parc Dolores. Francisco Delgado

Pratique

Verjus - 528 Washington St - www.verjuscave.com

– Les bonnes adresses pour passer 24h à San Francisco par The Good Life :

– Y aller  : United Airlines – united.com

United opère un vol quotidien sans escale toute l’année entre Paris Charles de Gaulle et San Francisco, à partir de 309€ l’aller.

– Préparer son voyage : Office du tourisme de San Francisco – fr.sftravel.com


The Good Spots Destination San Francisco

The good concept store A découvrir dans le concept store