Les hubs technologiques se multiplient dans le monde. Tous cherchent à reproduire le modèle qui a fait le succès de la Silicon Valley. Mais les paramètres ont considérablement changé depuis le milieu du XXe siècle.

Lagos, Silicon Lagoon ou Yabacon Valley. Entré tardivement dans l’univers de la haute technologie, le Nigeria progresse très rapidement grâce à sa population – 190 millions d’habitants – et à la taille de son marché. Fort de sa première licorne et de l’implantation de Facebook et de Google, l’écosystème de Lagos ambitionne de devenir l’une des principales plates‑formes de la tech en Afrique.

  • Universités/centres de recherche : Université de Lagos, Lagos State University, NG-Hub (Facebook).
  • Start-up célèbre : Jumia.
  • Le chiffre : 196 M US$, montant levé en avril 2019 par la start-up Jumia (commerce électronique) lors de son introduction au NYSE.
  • Classement : no 99. Score StartupBlink : 8,044.
L’Université de Lagos au Nigéria.
L’Université de Lagos au Nigéria. DR

La tech israélienne

Tel-Aviv, Silicon Wadi. Le hub tech d’Israël crée un millier de start-up chaque année. Une sur 5 survit, grandit, est rachetée ou introduite en Bourse. Israël est la 3e nation présente au Nasdaq, après les Etats-Unis et la Chine. Le pays compte 1 start-up pour 1 400 habitants. Par comparaison, ce chiffre tombe à 0,112 en France et à 0,056 en Allemagne.

  • Universités/centres de recherche : Technion (Haïfa), Tel Aviv University, 300 centres de R&D au nom de toutes les grandes multinationales.
  • Start-up célèbres : Check Point Software, Fiverr, Waze (rachetée par Google), MobileEye (rachetée par Intel).
  • Le chiffre : 6,5 Mds US$, levés par les start-up israéliennes en 2018 (1,5 fois le montant levé à Los Angeles).
  • Classement : no 6. Score StartupBlink : 23,942.
Les locaux de la société Fiverr.
Les locaux de la société Fiverr. DR

La tech australienne

Sydney, Australian Technology Park. Bien que de taille encore relativement modeste, l’écosystème tech australien a fortement progressé au cours de la dernière année. La ville de Sydney est devenue plus visible grâce, notamment, à la licorne Canva, qui édite des logiciels de création graphique.

  • Universités/centres de recherche : Université de Sydney, University of Technology of Sydney, Macquarie University, National ICT Australia (NICTA).
  • Start-up célèbres : Atlassian (développement logiciel), cotée au Nasdaq, valorisée 25 Mds US$, Canva, Lendi et Airwallex (fintech).
  • Le chiffre : 41 % de la croissance économique de l’Australie en 2018 viennent du hub tech de Sydney.
  • Classement : no 19. Score StartupBlink : 14,785.
Les locaux de la start-up Canva.
Les locaux de la start-up Canva. Sarah Kimmorley

Les principaux hubs asiatiques

Singapour, Singapore Science Park. La Banque mondiale place Singapour parmi « les meilleurs endroits au monde pour le climat des affaires ». Beaucoup voient la cité‑Etat comme un Hong Kong sans la Chine… Le soutien financier du gouvernement aux technologies et à l’innovation attire nombre de start‑up qui s’implantent à Singapour pour se développer dans tout le Sud-Est asiatique.

  • Universités/centres de recherche : Nanyang Technological University (NTU), National University of Singapore (NUS), National Research Foundation (NRF).
  • Start-up célèbres : Grab (VTC), Lazada, Zilingo, Astroscale. Le chiffre : 150 M S$ (100 M €), budget du programme AI Singapore, dédié à l’intelligence artificielle.
  • Classement : no 32. Score StartupBlink : 12,146.
La Nanyang Technological University.
La Nanyang Technological University. DR

Pékin, Zhongguancun. Le plus sérieux concurrent de la Silicon Valley ! Soutenue par le gouvernement central et par un marché friand d’innovations technologiques, la technopole concentre des centaines de start-up en croissance rapide. Le quart des investissements en intelligence artificielle dans le monde en 2018 ont été réalisés à Pékin.

  • Universités/centres de recherche : Université de Pékin, université Tshinghua, Académie des sciences.
  • Start-up célèbres : Didi (VTC), Xiaomi, Lenovo (cotée à la Bourse de Hong Kong depuis 1994).
  • Le chiffre : 66 des 150 licornes chinoises sont basées à Pékin (2018).
  • Classement : no 17. Score StartupBlink : 15,213.
Université de Pékin.
Université de Pékin. DR

Les tech-hubs dans le monde

 StartupBlink Report 2019

Classements et scores sont issus du StartupBlink Report 2019, qui étudie les écosystèmes de start-up dans 1 000 villes de 100 pays.

Le score total est calculé selon trois critères : le nombre de start-up, leur qualité et l’environnement business (infrastructure, démarches administratives…).

Sources : StartupBlink, French District, CIOdive, Forbes.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store