Les hubs technologiques se multiplient dans le monde. Tous cherchent à reproduire le modèle qui a fait le succès de la Silicon Valley. Mais les paramètres ont considérablement changé depuis le milieu du XXe siècle.

San Francisco Bay Area, Silicon Valley. Quels que soient les classements ou les critères, dès lors qu’il est question de start-up, de numérique et d’innovation, la région de la baie de San Francisco arrive largement en tête des hubs technologiques.

Nombre d’entreprises, d’employés, de brevets déposés ou de diplômés… la palme revient toujours à celle qu’on appelle familièrement la « Valley ».

  • Universités/centres de recherche : Stanford, Berkeley, centres de recherche Ames (NASA), Almaden (IBM)…
  • Start-up célèbres : Twitter, AirBnB, 23andMe, Uber, Pinterest, LinkedIn, Shazam…
  • Le chiffre : 18 % (535 Mds US$), c’est la contribution de la Silicon Valley au PIB de la Californie en 2018.
  • Classement mondial : n° 1. Score StartupBlink : 262,878.
Tech valleys : les hubs américains – L’université de Stanford.
Tech valleys : les hubs américains – L’université de Stanford. emily-karakis

New York, Silicon Alley. A bonne distance du n° 1, New York est vue comme le pendant de la Silicon Valley sur la côte Est des Etats-Unis. Sa scène tech figure parmi les plus dynamiques au monde.

Les start-up locales sont particulièrement actives dans les secteurs clés de la ville : finance (Wall Street et Nasdaq), publicité et médias.

  • Universités/centres de recherche : Columbia, New York University (NYU), Cornell University (NY Campus).
  • Start-up célèbres : WeWork, Tumblr, Casper, DoubleClick, Vimeo.
  • Le chiffre : 8 % (119 Mds US$), c’est la contribution du secteur high-tech de la ville à l’économie de l’Etat de New York.
  • Classement mondial : n° 2. Score StartupBlink : 55,938.
Tech valleys : les hubs américains – La Silicon Alley se situe en plein cœur de Manhattan.
Tech valleys : les hubs américains – La Silicon Alley se situe en plein cœur de Manhattan. dakota-corbin

Los Angeles, Silicon Beach. L’écosystème start-up de L.A. s’est développé sur les secteurs phares de l’économie locale, le divertissement (cinéma, jeux, porno…) et les industries de pointe, notamment l’aérospatiale.

  • Universités/centres de recherche : Université de Californie à Los Angeles (UCLA), California Institute of Technology (Caltech), Jet Propulsion Lab (JPL).
  • Start-up célèbres : Snap (Snapchat), Tinder, SpaceX, Bird, Hulu, Beats By Dre.
  • Le chiffre : 4,4 Mds US$ de fonds levés par les start-up de Silicon Beach en 2018.
  • Classement mondial : no 4. Score StartupBlink : 34,219.
Tech valleys : les hubs américains – Le siège de SpaceX, à Hawthorne, près de Los Angeles.
Tech valleys : les hubs américains – Le siège de SpaceX, à Hawthorne, près de Los Angeles. DR

Les tech-hubs dans le monde

 StartupBlink Report 2019

Classements et scores sont issus du StartupBlink Report 2019, qui étudie les écosystèmes de start-up dans 1 000 villes de 100 pays.

Le score total est calculé selon trois critères : le nombre de start-up, leur qualité et l’environnement business (infrastructure, démarches administratives…).

Sources : StartupBlink, French District, CIOdive, Forbes.


The good concept store A découvrir dans le concept store