Le géant suédois affine ses produits destinés aux espaces confinés au cœur du désert de l’Utah… dans des cabines destinées à entraîner les futurs habitants de la planète rouge !

Bror, Kullaberg, Kungsfors et Bekant pourraient bientôt se retrouver sur Mars. Ce ne sont pas des noms d’astronautes, mais de meubles Ikea. Respectivement des établis, tabourets, dessertes et bureaux. Pour le moment, ils n’ont pas quitté le plancher des vaches, mais ont débarqué dans le désert de l’Utah, aux Etats-Unis.

Là-bas, The Mars Society a établi The Mars Desert Research Station. Un ensemble de petites capsules de 8 mètres de diamètre qui simulent les conditions de vie sur la planète rouge. Dans chacune d’entre elles, on trouve au rez-de-chaussée, un atelier et un laboratoire et à l’étage, une cuisine et de toutes petites cabines individuelles en guise de chambres. Six personnes y travaillent et habitent, isolés du reste du monde, dans ce décor simili-martien.

Un établi Bror dans un décor lunaire. Ou martien. Au choix.
Un établi Bror dans un décor lunaire. Ou martien. Au choix. IKEA B.V.

Pour le spécialiste du meuble en kit, c’est une occasion en or de prouver qu’il est aussi le roi de l’aménagement des petits espaces. Ainsi, en 2017, les équipes d’Ikea ont rendu visite aux courageux qui se préparent à changer de planète, pour prendre des notes et tenter d’améliorer leurs conditions de vie.

Il y a quelques mois, une délégation du géant suédois est retournée sur les lieux, les bras chargés de mobilier, pour réaménager les lieux. Mais l’on n’optimise pas l’espace de la même manière dans un minuscule studio de Manhattan ou Londres, comme on le fait dans une capsule en plein désert.

Beaucoup d’espaces communs, peu d’intimité.
Beaucoup d’espaces communs, peu d’intimité. IKEA B.V.

Un test grandeur nature pour Ikea

C’est ce qu’a expliqué Robert Zubrin, Président de The Mars Society, aux équipes d’Ikea. « Nous avons choisi de maximiser les espaces communs, en rognant sur les parties privées. En effet, nous avons constaté, lors d’expériences similaires en Arctique, que les gens préfèrent passer du temps ensemble le plus souvent possible, et ne se séparent que pour dormir. »

Ainsi, Ikea a conservé le strict minimum pour l’espace vital et intime des sujets – une chambre large comme un couloir – et misé sur les lieux de travail, ateliers et laboratoires, et les salles communes, notamment la cuisine.

Ikea s’entraîne ainsi à adapter son mobilier, même aux situations les plus extrêmes.
Ikea s’entraîne ainsi à adapter son mobilier, même aux situations les plus extrêmes. IKEA B.V.

L’objectif pour la firme suédoise ? Tester et améliorer ses produits, apprendre à les adapter aux plus petites surfaces et se préparer à la ratification des matériaux, pour optimiser la fabrication de son mobilier, mais aussi trouver de nouveaux usages à certaines de ses références existantes.

Accessoirement, Ikea met un coup de projecteur sur sa capacité à meubler même le plus petit des appartements de Tokyo et peut espérer, pourquoi pas, meubler les premières habitations sur Mars…

Un laboratoire, au rez-de-chaussée de l’une des capsules.
Un laboratoire, au rez-de-chaussée de l’une des capsules. IKEA B.V.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store