L’assembleur londonien et le bar à Whisky le plus célèbre de la capitale s’associent le temps d’un automne. Cocktails et jus exclusifs sont au programme.

John Glaser est une star du Whisky. Cet « alchimiste » est le fondateur de Compass Box, une maison londonienne spécialisée dans l’assemblage de liqueurs écossaises. Cette dernière est, jusqu’en décembre, mise à l’honneur au Golden Promise, l’une des plus belles adresses de la capitale pour la dégustation de whiskies. Le bar avait déjà accueilli en résidence Kavalan et Nikka.

Mais pour l’occasion, outre une décoration personnalisée inspirée des étiquettes iconiques de Compass Box et une carte de cocktails imaginés sur-mesure, les équipes du Golden Promise sont allées encore plus loin !

Le salon de dégustation du Golden Promise, avec ses bouteilles collector.
Le salon de dégustation du Golden Promise, avec ses bouteilles collector. Yann Deret

Un Whisky exclusif

En effet, les spécialistes parisiens du Whisky sont montés dans l’Eurostar pour rendre visite à John Glaser lui-même dans son laboratoire. Ce dernier a ainsi créé, suivant leurs envies et leurs préférences, The Promise, un blend exclusif au bar parisien.

Un Whisky qui ne sera disponible qu’au Golden Promise, et en dame-jeanne uniquement. Dès la première gorgée, on devine les « consignes » que Clément, François, Thomas et Mathieu, les gardiens du temple parisien du Whisky, ont donné à Glaser.

Le bar du rez-de-chaussée où Compass Box a élu domicile, ainsi qu’une dame-jeanne qui contient The Promise.
Le bar du rez-de-chaussée où Compass Box a élu domicile, ainsi qu’une dame-jeanne qui contient The Promise. DR

En effet, The Promise est frais, équilibré, à deux doigts de manquer de fantaisie. Heureusement, on est surpris par sa finale longue et sucrée. On comprend alors que Compass Box l’a voulu universel, facile d’accès et, surtout, cocktail-friendly.

Cocktails sur-mesure

Les cocktails sont en effet au centre de toutes les attentions au rez-de-chaussée du bar. The Promise voisine avec du miel, du citron et de la fleur d’oranger dans le Order, Order ! et avec de la cardamome noire, des bitters abbots et orange et de l’absinthe pour le Old Promise. Une tuerie.

Cinq autres mixtures, réalisées à partir de cinq des 18 références Compass Box, sont également à la carte. Et pour les amateurs de whiskies purs, le salon de dégustation, au sous-sol, est ouvert pour goûter tout le catalogue de la maison londonienne, même certaines références disparues.

A gauche, le Old Promise, à droite le Order, Order !
A gauche, le Old Promise, à droite le Order, Order ! DR

C’était l’occasion, pour The Good Life, de tremper les lèvres dans les trois dernières créations Compass Box : la trilogie Myths & Legends I, II et III.

Les nouveautés Compass Box passées au crible

Le premier est un single malt. C’est inédit pour l’assembleur britannique qui a, plutôt que de mélanger plusieurs jus de distilleries différentes, préféré mixer plusieurs fûts de la même distillerie, Balblair. Le résultat est surprenant et se boit (avec modération) comme du petit lait. Pour les amateurs de whiskies les moins complexes.

Le second est également un single malt, du Glen Elgin cette fois. Et pour les amateurs de cette distillerie du Speyside, l’expérience risque d’être déconcertante, tant le Myths & Legends II est différent de ce que l’on y goute habituellement. C’est notre favori : complexe, mais fruité et équilibré, ses arômes de pommes caramélisées, prunes et vanille se découvrent chacun leur tour dans un ballet très organisé.

La trilogie Myths & Legends de Compass Box, et ses étiquettes hors du commun toujours imaginées par Stranger & Stranger. 169 € la bouteille.
La trilogie Myths & Legends de Compass Box, et ses étiquettes hors du commun toujours imaginées par Stranger & Stranger. 169 € la bouteille. DR

Enfin, le « III » est un blend comme on l’entend d’habitude : l’assemblage des deux distilleries précédentes, auxquelles on ajoute Caol Ila et Highland Park. Résultat : il part dans tous les sens, un feu d’artifice de fruits exotiques et d’agrumes. Tourbé et fumé, il nous semble pourtant idéal pour accompagner un dessert, chocolaté de préférence.

Pour vous faire votre avis, l’idéal est de passer par le Golden Promise. Ici, on dit ce que l’on veut retrouver dans le verre, et, comme par magie, il y a forcément une bouteille qui correspond. Nous, on termine la soirée avec un Old Promise et un peu de fromage, pour se préparer à retrouver les pavés détrempés du 2e arrondissement…

Compass Box x Gold Promise Whisky Bar,
D’octobre à décembre.
1 Rue Tiquetonne (Paris 2).
www.goldenpromise.fr
www.compassboxwhisky.com


 

The good concept store A découvrir dans le concept store