Michelin vient de sortir son premier Guide Vert Week&Go consacré aux Emirats Arabes Unis, centré sur Dubaï et Abu Dhabi, deux destinations de plus en plus tendance.

Il y a eu le Louvre à Abu Dhabi en 2017, il y aura l’Exposition universelle en 2020 à Dubaï, déjà dans le top 5 des villes les plus visitées au monde. Entre ces deux événements, Michelin a décidé de consacrer un Guide Vert, celui dédié au voyage, à ces deux destinations devenues très importante ces dernières années.

Le Guide Vert Michelin Week&Go Dubaï et Abu Dhabi, 11, 90 €.
Le Guide Vert Michelin Week&Go Dubaï et Abu Dhabi, 11, 90 €. DR

Lors de la conférence de presse de lancement de ce 82e guide la collection, Philippe Orain, Directeur Éditorial et Rédacteur en Chef des Guides Verts Michelin a annoncé « une pluie d’étoiles sur Dubaï et Abu Dhabi ». En effet, le guide référence de nombreux sites « trois étoiles », c’est-à-dire qu’ils méritent le voyage. Parmi eux, le Burj Khalifa, le Louvre Abu Dhabi, downtown Dubaï et la Mosquée Cheikh Zayed, entre autres.

Des notes « qui n’ont pas été attribuées au hasard, et qui ont la même valeur qu’à Paris, Tokyo et aux Etats-Unis » selon Orain. Les lieux d’intérêt de la ville ont ainsi reçu le même traitement que ceux des autres destinations du catalogue Michelin. Une évaluation en neuf critères, notamment la première impression, la notoriété – une donnée qui croît chaque année un peu plus dans les Emirats – la beauté, l’accueil et la visite.

Dubaï et ses contrastes.
Dubaï et ses contrastes. zafeerah-heesambee-et-drew-mckechnie

Le Guide Vert recense également une centaine d’adresses, des infos pratiques, les immanquables et les coups de cœur « hors des sentiers battus » des rédacteurs, des galeries d’art dubaïotes à la visite du Louvre par la mer. La cuisine, très « internationale » à Dubaï et Abu Dhabi, tient forcément une place importante. Michelin a également concocté des programmes de 4 jours et d’autres de 10 jours, les séjours de longue durée étant un enjeu important pour la région.

Dubaï authentique

En effet, outre la présence honorifique « dans un guide neutre, qui n’est pas une opération de communication » soulignée par Issam Kazim, PDG de l’Office de Tourisme de Dubaï, c’est surtout une opportunité d’attirer plus de touristes, et plus longtemps.

Avec une moyenne de 3,5 jours par visite, l’objectif principal semble être de retenir les touristes plus longtemps – d’où, on l’imagine, l’association entre les deux Emirats – en leur proposant des activités variées. Le second objectif, plus assumé, est de promouvoir un Dubaï plus authentique.

La Mosquée Cheikh Zayed, Abu Dhabi.
La Mosquée Cheikh Zayed, Abu Dhabi. Junhan Foong

Issam Kazim poursuit : « Nous souhaitons montrer un autre visage de notre ville, moins glossy que celui que l’on voit sur la plupart des photos, et le guide a mis en avant ces quartiers mésestimés comme le vieux Dubaï ».

Surtout, il souhaite se débarrasser de l’image d’une destination réservée aux plus fortunés. « Il y a à Dubaï toute une offre de boutique-hôtels et de deux ou trois étoiles, et de petits restaurants typiques, qui permettent, même à des visiteurs aux budgets plus serrés, de profiter de la ville. »

Et à Saeed Rashed al Saeed, Directeur Marketing Destination au Département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi, de rebondir : « à service égal, un hôtel à Abu Dhabi est moins cher qu’à Paris ou à Londres ». De quoi attirer toujours plus de touristes dans ces deux Emirats, dont le nombre connaît déjà une croissance annuelle à deux chiffres depuis plusieurs exercices maintenant.


The Good Spots Destination Émirats arabes unis

The good concept store A découvrir dans le concept store