Marre de boire du rosé, mais pas envie pour autant de passer au vin rouge ? Alors pourquoi ne pas choisir un blanc ? Il y en a pour tous les goûts. Petit tour du monde subjectif.

Comte Armand Bourgogne Aligoté 2016. D’habitude, je ne suis pas fan du cépage aligoté que je trouve beaucoup trop acide. Mais ce millésime sort de l’ordinaire. Produit à partir de parcelles de vignes de 10 et 90 ans, conduites en bio, ce bourgogne aligoté est particulièrement charmeur. Certes on retrouve la trame acide typique du cépage, mais avec un côté charmeur irrésistible. A tester avec des fromages de chèvre affinés. 26 € – chez les cavistes.


Maison Champy Pernand-Vergelesse 1er cru En Caradeux 2017. La plus ancienne maison bourguignonne propose ici une très jolie expression de cette appellation située entre Aloxe-Corton et Savigny-lès-Beaune. Le nez, complexe, s’ouvre sur des arômes d’agrume et de fruits à chair blanche. La bouche est ronde et gourmande, avec une belle fraîcheur et une minéralité qui se dévoile en fin de bouche. Parfait pour l’apéritif, servi entre 12 et 14°C.

37,50 € – chez les cavistes
37,50 € – chez les cavistes DR

Ogier Côtes du Rhône Artésis 2017. Assemblage typique des Côtes du Rhône (grenache blanc, clairette, roussanne, viognier et bourboulenc), cette cuvée Artésis offre un incroyable rapport prix/plaisir. Au nez, les fruits exotiques et les agrumes se mêlent à l’abricot avec des notes florales et de poivre blanc. La bouche s’équilibre entre fruit, fraîcheur et rondeur avec une touche d’amertume très sapide en fin de bouche. Pourquoi pas avec un bar rôti ou des brochettes de volaille ?

8,50 € – chez les cavistes
8,50 € – chez les cavistes DR

Domaine Cazes Le Canon du Maréchal 2018. Hommage au maréchal Joffre, enfant du pays catalan, cet assemblage de muscat d’Alexandrie, de muscat à petits grains et de viognier est très aromatique : un vrai bouquet de fleurs blanches avec des notes de pamplemousse. Sec au palais, il offre un bel équilibre entre arômes de fruits d’été et fraîcheur. Parfait pour accompagner un ceviche de dorade ou tout simplement à l’apéritif.

7,90 € – chez les cavistes
7,90 € – chez les cavistes DR

Cave de Tain Crozes-Hermitage Les Hauts d’Eole 2017. Cru emblématique des Côtes du Rhône septentrionales, ce Crozes-Hermitage est un bouquet de fruits à chair blanche (pêche de vigne), de fleurs blanches avec une pointe de noisette fraîche. En bouche, l’équilibre se fait entre rondeur et fraîcheur. On retrouve des notes fruitées avec un zest d’agrumes et une finale longue et tendue. Idéal, servi bien frais (10-12°C) avec un plateau de fruits de mer.

19 € – chez les cavistes
19 € – chez les cavistes DR

Romanin IGP Alpilles 2018. La propriété de Saint-Rémy-de-Provence produit ce très joli blanc, composé essentiellement de rolle avec une pointe de grenache blanc. Le nez est plaisant sur la poire, l’ananas et des notes de réglisses. La bouche est à la fois saline, minérale et légèrement acidulée avant une finale agréablement citronnée. Le bon compagnon de plats typiques du Sud : une fricassée de palourdes à la coriandre ou des moules à la provençale.

12,60 € – chez les cavistes
12,60 € – chez les cavistes DR

Mas de la Dame La Stèle blanc 2018. Très méridional dans son expression, cet AOP des Baux-de-Provence, à dominante de rolle, est à la fois aromatique, friand et très fin avec des arômes de pêche et d’abricot, une pointe d’anis et de romarin. Frais et vif, il sera parfait pour un apéritif convivial avec une tapenade maison, des gambas grillées ou un loup au fenouil.

9.95 € – chez les cavistes
9.95 € – chez les cavistes DR

Château Fourcas Hosten blanc 2017. Situé au cœur du village de Listrac-Médoc, le château Fourcas-Hosten produit ce très joli blanc, assemblage de sauvignon blanc, gris et sémillon, produits en bio. Sous des airs timides, il dévoile un nez complexe de fruits blancs et d’amande. La bouche, tendue, est ciselée par une belle acidité, qui reste très élégante. Pourquoi ne pas l’accompagner d’huîtres et de petites saucisses, comme à Arcachon ?

25 € – chez les cavistes
25 € – chez les cavistes DR

Langlois-Chateau Saumur Les Vieilles vignes 2016. Assemblage de chenin provenant de cinq parcelles, ce Saumur blanc s’ouvre sur un nez où se mêlent arômes de fruits secs et très mûrs. L’attaque et la bouche sont riches avec des arômes de fruits confits. Encore très jeune, il pourra se garder près d’une décennie pour les plus patients. Les autres l’apprécieront bien frais (12°C) avec un risotto au safran ou des rillettes de canard.

25 € – chez les cavistes
25 € – chez les cavistes DR

Domaine Chanson Savigny-les-Beaune Hauts Marconnets 1er cru 2017. Alors que l’appellation est essentiellement plantée en pinot noir, le Domaine Chanson possède une parcelle de chardonnay sur un sol de marnes calcaires qui confèrent à ce vin une superbe fraîcheur. Il révèle des arômes très frais de citron, d’épices soulignés par une note fumée typique de l’appellation. Tendu, précis et énergique en bouche, ce vin a une trame solide et minérale. A découvrir avec un turbot grillé ou un vieux comté.

38,60 € – chez les cavistes
38,60 € – chez les cavistes DR

Maison Edouard Delaunay Saint-Romain Le Village. Le renouveau de la maison Edouard Delaunay s’exprime pleinement avec cette AOC bourguignonne qui fait aussi des rouges charmeurs. Ce 100 % chardonnay est une belle réussite et exprime avec vitalité et fraîcheur les caractéristiques du millésime avec des notes de tilleul, d’agrumes et d’ananas. Parfait à l’apéritif ou sur un poisson blanc grillé. 29 € – chez les cavistes.


Cave de Lugny Macon-Lugny Les Charmes 2017. Fleuron de la Cave de Lugny, ce lieu-dit donne un vin aux arômes qui mêlent fruits et fleurs (noisette, miel, fleurs d’acacia et agrumes). La bouche, d’une grande finesse, c’est un vin riche, ample, velouté avec une saveur légèrement épicée. A apprécier avec des feuilletés au parmesan à l’apéritif, la cuisine thaïe ou plus classiquement un poulet à la crème.

10 € – chez les cavistes
10 € – chez les cavistes DR

Château Malherbe Côte de Provence blanc 2016. A quelques encablures du Cap Bénat, le Château Malherbe propose ici une très belle expression du sémillon associé au rolle. Le nez est complexe et élégant avec des arômes de coing, d’abricot, de verveine fraîche avec une finale de citron jaune. La bouche est enveloppante avec une belle acidité et des minérales et fruitées (orange sanguine, ananas, citron confit). A servir à 14-15°C avec un tartare veau et huîtres, des sashimis ou un très bon saumon fumé.

31,50 € – chez les cavistes
31,50 € – chez les cavistes DR

Clos Henri Vineyard Petit Clos 2017. On sait que nos amis néo-zélandais peuvent produire des sauvignons d’exception et celui-ci en fait partie. Le nez, aromatique et exubérant, est exotique avec des notes d’ananas, kiwi, clou de girofle et de poivre blanc. En bouche, c’est la mangue qui parle, portée par une belle tension et une finale fraîche et élégante. N’hésitez pas à l’associer à des plats relevés comme des moules à l’ail.

13 € – chez les cavistes
13 € – chez les cavistes DR

Paul Mas AllNatt Vermentino 2018. Le vermentino, cépage emblématique du Languedoc, donne ici un vrai délicat, élégant et frais sur des notes de clémentine et de kiwi. La bouche, fraîche et suave, s’ouvre une belle minéralité et on y retrouve la clémentine. Servi très frais (9-10°C), il accompagnera une généreuse salade de fruits de mers ou une sélection de petits fromages de chèvre.

12 € – chez les cavistes
12 € – chez les cavistes DR

Minuty Blanc et Or 2018. Association de sauvignon, de viognier et d’une touche de rolle, ce blanc de Provence s’ouvre sur des notes puissantes de fruits de la passion. La bouche est subtile et élégant, avec de la fraîcheur et de la vivacité, très ronde et sur le fruit. Un vin d’été par excellence à apprécier avec une pissaladière, un poisson grillé ou, plus original, un foie gras poêlé…

22,50 € – chez les cavistes
22,50 € – chez les cavistes DR

Vignerons des Terres Secrètes Saint-Véran 2018 Coupe Louis Dailly. Lors du concours de la Saint-Vincent, à Mâcon, la Coupe Louis Dailly récompense la meilleure cuvée de Saint-Véran de l’année. Et il faut dire que ce vin a des arguments. Avec ses notes de fleurs blanches, d’agrumes et de fruits jaunes au nez, il offre rondeur, gras et suavité au palais. Idéal à l’apéritif, ce sera un bon compagnon pour des brochettes de poulet ou des rougets au grill.

9,50 € – chez les cavistes
9,50 € – chez les cavistes DR

Dominique Piron Beaujolais blanc 2017. Représentant de la 14e génération de vignerons, Dominique Piron est un passionné de sa région, la Bourgogne et avec ce beaujolais blanc, il montre son savoir-faire. A la fois fruité et minéral, ce vin s’ouvre sur un nez de fleurs blanches, d’herbes aromatiques et d’épices douces. La bouche, mûre et équilibrée, joue entre fraîcheur et maturité avec une persistance citronnée et une note mentholée. A accompagner d’une terrine de saumon à l’aneth, d’un poulet au citron ou d’un beau plateau de fromages.

10 € – www.restonsenvigne.fr
10 € – www.restonsenvigne.fr DR

Château Larrivet Haut-Brion 2014. Un pessac-léognan blanc de belle facture avec ses notes de fruits gourmands et une belle vivacité, soutenue par du corps et de la structure. Le nez, très épanoui, s’ouvre sur des notes d’aubépine, eucalyptus et de cailloux chaud. Un blanc expressif sans être exubérant. L’idéal pour accompagner des huitres bien iodées ou un plateau de fruits de mer.

38 € – chez les cavistes
38 € – chez les cavistes DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store