Spécialisé dans le mobilier outdoor, l’éditeur espagnol a profité du dernier Salon du meuble de Milan pour dévoiler un pavillon de jardin, réplique d’une création de l’architecte Richard Neutra et de son fils, Dion, dans les années 60. Une façon de perpétuer l’héritage de l’auteur des plus belles villas de Los Angeles…

Bien qu’il soit né en Autriche, l’architecte Richard Neutra (1892-1970) fut le principal artisan du style moderniste californien, celui des villas mythiques perchées sur les collines dominant la Cité des Anges. Des demeures édifiées au milieu du siècle dernier, qui privilégient le verre et le métal pour se fondre dans le paysage luxuriant du sud de la Californie et se mirer dans leur piscine panoramique.

Dans le quartier de Silver Lake, à Los Angeles, Neutra conçoit, en 1932, une maison manifeste, la VDL House, où il met en pratique tous les préceptes architecturaux qu’il a énoncés : horizontalité inspirée de la tradition japonaise, transparence, légèreté des structures et toit envisagé, comme chez Le Corbusier, comme un nouvel espace à vivre.

Tous découlent d’une théorie qu’il a élaborée, le « bioréalisme », qui établit un lien entre le cadre de vie et la santé. « Je suis convaincu que l’on peut construire des zones densément habitées tout en leur conservant un côté très humain », plaide alors l’architecte. Cette maison en apportait une preuve concrète.

Le VDL Pavilion, en partie ouvert, est protégé par un système de persiennes verticales.
Le VDL Pavilion, en partie ouvert, est protégé par un système de persiennes verticales. DR

Une merveille de structure ouverte

Ses habitants pouvaient toujours y trouver un endroit où s’isoler du reste de la famille et profiter de vues dégagées, sans vis-à-vis, alors même que son emprise au sol ne dérogeait pas aux standards. Malheureusement, en 1963, un incendie détruit entièrement cette maison extraordinaire.

Né en 1926, le fils de Richard Neutra, Dion, qui a épousé la même carrière que son père, décide de la reconstruire en l’améliorant et en la modernisant. Le nouveau bâtiment, conçu à quatre mains par les deux architectes, est surmonté d’un penthouse, une merveille de structure ouverte, posée sur le toit pour mieux profiter de la vue et du cadre verdoyant du quartier.

Les arbres majestueux qui protégeaient la VDL de l’ardent soleil californien ayant brûlé en même temps que la maison, père et fils doivent trouver une autre solution de « climatisation ». Ils mettent donc au point un système très innovant de claustra extérieur dont les lames motorisées pivotent pour réguler automatiquement la luminosité et la chaleur à l’intérieur de l’habitation au fil de la journée.

Le VDL Penthouse, actualisé par Kettal en collaboration avec Dion Neutra, respecte au plus près l’oeuvre originale créée par Richard et Dion Neutra (père et fils) dans les années 60.
Le VDL Penthouse, actualisé par Kettal en collaboration avec Dion Neutra, respecte au plus près l’oeuvre originale créée par Richard et Dion Neutra (père et fils) dans les années 60. DR

Kettal x Neutra, une collaboration qui coule de source

Spécialisé dans le mobilier outdoor, Kettal s’est lancé il y a quelques années dans la fabrication de pavillons et d’abris de jardin contemporains. Quand l’éditeur espagnol a eu l’occasion de racheter les droits de ce bâtiment mythique, il n’a pas hésité une seconde.

Son objectif : mettre sur le marché une microarchitecture qui reprenne scrupuleusement les lignes et les fonctionnalités du VDL Penthouse, mais en les actualisant. Et qui mieux que Dion Neutra pouvait s’acquitter de cette mission ? L’architecte s’est plongé avec délices dans ce projet, qui perpétue l’héritage de son père.

Il a commencé par redessiner les lames de métal verticales, désormais rainurées et pilotées par un système domotique dissimulé dans la « cheminée » avec la climatisation, l’éclairage et le chauffage. Pour le reste, Kettal s’est employé à reproduire fidèlement l’architecture du penthouse original.

Le VDL Penthouse, actualisé par Kettal en collaboration avec Dion Neutra, respecte au plus près l’oeuvre originale créée par Richard et Dion Neutra (père et fils) dans les années 60.
Le VDL Penthouse, actualisé par Kettal en collaboration avec Dion Neutra, respecte au plus près l’oeuvre originale créée par Richard et Dion Neutra (père et fils) dans les années 60. DR

Mêmes dimensions de 12 x 4 mètres, même aménagement intérieur, mêmes poutres de seulement 10 cm de section pour alléger la silhouette et donner la prééminence au toit, même revêtement de sol pour prolonger l’espace à vivre vers l’extérieur…

La création du maître a été respectée jusqu’au petit bassin dans lequel se mire le paysage. « Des portes coulissantes permettent désormais d’ouvrir entièrement le pavillon, ce qui transforme les espaces environnants en véritables pièces », s’enthousiasme Dion Neutra qui, à 92 ans, a rendu accessible le chef-d’oeuvre exceptionnel conçu avec son père.

→ www.kettal.com


The good concept store A découvrir dans le concept store