L’avionneur européen a dévoilé, au Royaume-Uni, une projection 3D du « Bird of Prey », un concept-plane qui reprend les traits d’un aigle.

A l’heure des fake news et autres impostures sur le net, il a fallu se frotter les yeux plusieurs fois pour se rendre compte qu’il s’agissait bien d’Airbus en personne qui annonçait le « Bird of Prey ». Un fuselage orange, deux ailes comme celles d’un oiseau, des plumes de métal à la place des réacteurs et une « queue » métallique elle aussi.

C’est au Royal International Tattoo air show (Royaume-Uni), qu’Airbus a dévoilé cet avion concept et futuriste, qui ne verra certainement jamais le ciel. En théorie, il est équipé d’une motorisation hybride et pourrait servir aux moyen-courriers.

Animated GIF

On pourrait piloter individuellement chacune de ses « plumes » pour avoir ainsi une plus grande précision en vol. Les ailes et la queue, positionnées comme sur un rapace, sont sensées rendre l’appareil plus aérodynamique, plus efficace, moins polluant.

Airbus : le biomimétisme, l’hybride, la com… et le fun

Voilà pour les maigres détails techniques. L’important est ailleurs. Airbus rêve ainsi d’un design aéronautique plus tourné vers le biomimétisme – créer en s’inspirant de la nature – comme c’était le cas à l’origine. En effet, les premiers « avions » s’inspiraient d’animaux volants.

Un manifeste pour un retour aux sources d’un design nature-centré, mais aussi pour la mise en avant de l’hybride. L’électrique n’est pas encore au point concernant l’aviation et le thermique coûte trop cher, aux compagnies comme à la planète. L’hybride, selon certains avionneurs, semble une solution tout indiquée.

Animated GIF

Enfin, derrière cet avion aux formes aussi surprenantes, voire surréalistes, se cache un troisième objectif. Martin Aston, senior manager d’Airbus, l’explique dans un communiqué : « Nous avons imaginé Bird of Prey comme une inspiration pour les nouvelles générations. Nous voulions créer un effet wow qui puisse les aiguiller vers une carrière dans l’aérospatial ».

Une campagne de communication qui permet aussi à Airbus de fêter, de façon amusante, son 50e anniversaire comme concepteur d’avion.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store