DR

What’s up in the sky ? Les nouvelles de l’aérien cet été

Les dernières nouvelles du ciel, où il se passe toujours quelque chose, techniquement ou commercialement.

Un nouveau chef chez Air France ! C’est devenu un marronnier : la compagnie nationale française accueille encore un chef étoilé. Un changement, tout de même, et de taille : il est Américain ! Mais Daniel Rose est très lié à l’Hexagone. Il est le chef du Chez La Vieille et La Bourse et La Vie à Paris, d’une part, et celui du Le Coucou à New York, un restaurant de spécialités françaises. Les clients de la Business pourront ainsi déguster trois de ses plats concoctés pour l’occasion dès le mois de septembre. Sur les vols entre Paris et 15 destinations… en Amérique du Nord, forcément.  D’abord un gratin de volaille aux oignons, un pâté chaud de volaille et foie gras à partir de novembre puis un cabillaud à l’Alsacienne dès janvier. Un cycle qui reprendra dans le même ordre en mars prochain jusqu’au mois d’août. Pas le temps de se lasser !

Daniel Rose et son Cabillaud à l’Alsacienne. www.airfrance.fr
Daniel Rose et son Cabillaud à l’Alsacienne. www.airfrance.fr DR

Une dose d’Occident chez ANA. All Nippon Airways vient de dévoiler les nouvelles cabines de son Boeing 777-300ER qui assure la liaison Tokyo – Londres. « The Suite » pour la première classe et « The Room » pour la classe affaires, sont nées du partenariat entre les designers britanniques d’Acumen et l’architecte japonais superstar Kengo Kuma. Outre les écrans 4K et autres technologies dernier cri, elles mêlent bois sombres japonais et confort européen. Premier vol prévu pour cet avion Orient-Occident en septembre.


Des robots à Dallas. L’aéroport Dallas Fort Worth (DFW) International teste en ce moment un service imaginé par Vanderlande. Des robots qui transportent les bagages des voyageurs directement sur les tapis, sans s’user à trouver le bon guichet ou faire la queue. Pour le moment, les petites machines orange servent aux passagers en transit au terminal D de DFW, mais FLEET – le nom du service dont c’est la deuxième utilisation après une première expérience réussie à Rotterdam en 2018 – pourrait bien s’imposer à l’avenir, avec ses 450 bagages transportés par heure, comme un allié très utile aux voyageurs…

Animated GIF


Moins de plastique chez Air New Zealand. La compagnie néo-zélandaise a annoncé qu’elle allait accélérer la disparition des objets jetables en plastique de ses avions. Cet été, elle a ainsi supprimé, entre autres, les bouteilles de ses classes premium. Une « économie » de 460 000 déchets par an, dont le poids en moins permet de réduire de 300 000 kilogrammes les émission annuelles de CO2 de la compagnie. D’ici octobre, les verres, tasses, plateaux, sacs et paquets de sauce en plastique seront rayés de la carte chez Air New Zealand. En tout, ce seront près de 55 millions d’objets par an qui n’embarqueront plus, dès la rentrée, contre 24 millions prévus initialement.

Air New Zealand a doublé son objectif de réduction annuelle des déchets plastiques.
Air New Zealand a doublé son objectif de réduction annuelle des déchets plastiques. Ev Brown

Nouveaux sièges chez Lufthansa. Dans son rapport annuel aux investisseurs, la compagnie allemande a donné les détails concernant sa nouvelle cabine Premium Economy et dévoilé la première image de celle-ci. Elle sera installée dans les derniers B777-9 de Lufthansa, dont les livraisons seront étalées sur cinq ans entre l’automne 2020 et 2025. Cette nouvelle génération de sièges plus légers, spacieux et équipés de grands écrans, arrive cinq ans seulement depuis l’installation de la dernière Premium Eco en date. Ils équiperont également les B777-3ER et A340-300 de la SWISS, rebrandés aux couleurs de la compagnie helvète, dès 2021.

La nouvelle Premium Economy de Lufthansa.
La nouvelle Premium Economy de Lufthansa. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store