Photographes, couturiers, architectes, designers… ils jouent avec les codes artistiques pour mieux nous émerveiller. Découvrez quatre expositions qui mettent la photographie et le design à l'honneur.

• Voyage mémoriel, Palerme. Lorsque Ferdinando Scianna reconnut, dans les années 80, qu’il avait accepté une commande de photos de mode, son mentor, Henri Cartier-Bresson, désapprouva l’entreprise. Trente ans plus tard, Scianna savoure le fait que ses photos de mode pour Dolce & Gabbana, réalisées dans les rues de Bagheria, en Sicile, figurent parmi ses plus belles réussites. Voyage, histoire, mémoire, le titre de sa rétrospective, résume une carrière de près de cinquante ans où on le suit de festivals religieux en Sicile en équipées sauvages dans les Andes boliviennes. Ferdinando Scianna a œuvré dans le monde entier et collecté les histoires avec une gourmandise de grand conteur. Cela tombe bien, sa voix rocailleuse accompagne la visite et donne plus de chair encore à ses images. Ferdinando Scianna, Viaggio racconto memoria, galerie d’Art moderne de Palerme, jusqu’au 28 juillet. www.gampalermo.it

Marpessa. Caltagirone, Ferdinando Scianna 1987.
Marpessa. Caltagirone, Ferdinando Scianna 1987. Ferdinando Scianna

• Rêves d’Asie, Nice. En avril 1963, à Kyoto, le jeune Yves Saint Laurent découvre la magnificence des geishas en costume traditionnel. Le folklore du Japon, puis celui de la Chine et de l’Inde ne cessera plus de l’inspirer. A Nice, 35 modèles, des croquis, des bijoux et des photographies sont associés à des tissus précieux et à des objets d’arts qui proviennent du musée Guimet et de collectionneurs privés. De kimonos en cape tibétaine, de grands turbans en ceinture obi, le couturier français décline sa fascination pour l’Orient, tout au long de sa carrière. Symbole absolu de cet emprise, Opium, le parfum présenté dans un flacon en forme d’inrô (petite boîte japonaise que l’on attache à sa ceinture) qui fit sensation à sa sortie, en 1977. L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent, musée départemental des Arts asiatiques, jusqu’au 6 octobre. www.maa.departement06.fr

Croquis d’un ensemble du soir, collection haute couture automne-hiver 1977.
Croquis d’un ensemble du soir, collection haute couture automne-hiver 1977. YSL

• Kengo Kuma fort comme un Turc, Eskisehir. Un an après l’inauguration de l’extension du Victoria & Albert Museum à Dundee, en Ecosse, Kengo Kuma signe un musée d’art contemporain en Turquie, à Eskisehir. S’inspirant de la technique traditionnelle de construction des maisons ottomanes, l’architecte japonais a conçu un empilement en quinconce de boîtes posées sur pilotis. Fondé par le collectionneur Erol Tabanca, l’Odunpazari Modern Museum (OMM) ouvre ses portes au public en juin. Les œuvres d’une soixantaine d’artistes turcs contemporains voisinent avec celles de Robert Longo, de Julian Opie ou de Sarah Morris. Quant à l’artiste japonais Tanabe Chikuunsai, qui travaille le bambou pour lui donner des formes courbes, il s’est vu confier une installation spectaculaire qui magnifie encore plus les lieux. Odunpazari Modern Museum, ouverture en juin. www.omm.art

Croquis d’un ensemble du soir, collection haute couture automne-hiver 1977.
Croquis d’un ensemble du soir, collection haute couture automne-hiver 1977. Kayhan Kaygusuz

• Chambre avec nus, Barcelone. En créant une camera obscura (chambre noire) de la taille d’une pièce et en plaçant son sujet dans une pièce séparée de la première par une lentille, Richard Learoyd a conçu un dispositif artistique et artisanal. Les portraits intimes et les natures mortes sont un clin d’œil aux peintures des maîtres hollandais du xviie siècle. Cela n’empêche pas les œuvres du photographe anglais de figurer dans les collections publiques de la Tate Modern, à Londres, ou du Met, à New York. Les 51 photos exposées par la fondation Mapfre couvrent les 10 dernières années de sa production. Richard Learoyd, fondation Mapfre, jusqu’au 15 septembre. www.fundacionmapfre.org

Rachel, Richard Learoyd, 2009.
Rachel, Richard Learoyd, 2009. Richard Learoyd / Courtesy of the artist and Fraenkel Gallery

The good concept store A découvrir dans le concept store