Julien Chassagne
The Good Escape – Les meilleurs spots

Good Spots : Philadelphie, entre incontournables et nouvelles adresses

De petits hôtels branchés en mastodontes flambant neufs, marchés locaux en cuisine pointue, musées culte en prison désaffectée, The Good Life vous donne les clés des lieux qui font bouger Philadelphie. Passages obligés.

Les hôtels de The Good Life à Philadelphie

  • Four Seasons. Le groupe canadien fait son retour dans la cité de l’amour fraternel ! Le nouveau Four Seasons ouvrira ses portes le 12 août prochain. Il occupera les 13 derniers étages du Comcast Center, la plus haute tour de la ville – 342 mètres – dessinée par Foster + Partners et inaugurée en 2008. The Good Life a pu visiter le chantier en avant-première et le constat est sans appel : la vue est exceptionnelle, la décoration des 219 chambres est épurée et le spa de très haut niveau. Au 59e étage, le restaurant est signé Jean-Georges Vongerichten, comme une belle cerise sur le gâteau.
Four Seasons Hotel Philadelphia at Comcast Center, One North 19th Street, tél. + 1 (215) 419-5000, www.fourseasons.com. Ouverture prévue le 12 août 2019.
Four Seasons Hotel Philadelphia at Comcast Center, One North 19th Street, tél. + 1 (215) 419-5000, www.fourseasons.com. Ouverture prévue le 12 août 2019. Julien Chassagne
  • Roost East Market. Ouvert en début d’année, entre l’appart-hôtel et le boutique-hôtel, Roost propose 60 appartements dans un bel immeuble de Midtown. Les architectes du studio Morris Adjmi ont réussi le mélange périlleux de mobilier contemporain et de pièces vintage. La belle piscine en terrasse ne gâche rien. Idéal pour les séjours d’une semaine ou plus. 1199 Ludlow Street, www.myroost.com

 

  • Par la même équipe que le Roost, le Wm. Mulherin’s Sons est l’une des plus belles adresses du quartier émergent de Fishtown. Il abrite quatre chambres, toutes décorées comme un joyeux bazar, cocktail de différentes influences, dans un cocon de briques et de papier peint rétro. Toujours à Fishtown, le Lokal Hotel et ses appartements spacieux et tout équipés permettent pour le prix d’un Airbnb, le service en plus, de vivre comme un vrai Philadelphien. Enfin, le Sonesta de Rittenhouse Square est le meilleur compromis entre le corporate et l’hôtel familial, installé à deux pas du City Hall.

 

Les tables et bars de The Good Life à Philadelphie

  • Irwin’s. Un bar d’un côté, un restaurant de l’autre. Dans le quartier d’East Passyunk, sur le toit d’un ancien lycée technologique, le chef Paul Gaberson prépare des spécialités méditerranéennes, de la Turquie à Israël, que l’on déguste dans une salle d’inspiration industrielle, garnie de mobilier qui oscille entre la Scandinavie et le Moyen-Orient. Original. Avant de passer à table, on boit un verre en profitant d’une vue magnifique et dégagée sur la skyline de Philadelphie. Réservation très fortement recommandée.
Irwin’s, 800 Mifflin Street, tél. +1 (215) 693-6206, www.irwinsupstairs.com
Irwin’s, 800 Mifflin Street, tél. +1 (215) 693-6206, www.irwinsupstairs.com Julien Chassagne
  • Love City Brewing. Près de Spring Garden, l’un des quartiers où les fresques murales sont les plus nombreuses, on s’offre une halte désaltérante dans cette microbrasserie. Les tables sont larges – la bière, ça se partage ! – et si vous le souhaitez, le manager vous fait le tour du propriétaire en expliquant le processus de fabrication de sa mixture très locale. Pour se remplir le ventre, le lieu abrite aussi un food truck de spécialités coréennes. 1023 Hamilton Street, www.lovecitybrewing.com

 

  • Pour le petit déjeuner, on passe par le Reading Terminal Market, faire le plein de jus frais, cookies et viennoiseries dans cette immense halle gourmande. On déjeune ensuite sur Cherry Street Pier, une partie du port désaffectée puis transformée en lieu multi-usages. On passe de food trucks en petites boutiques et bars avant de trouver une chaise et de profiter de la vue sur le fleuve Delaware. On prend ensuite l’apéritif au Sunset Social, un bar-snack rooftop qui vient tout juste d’ouvrir sur le toit d’un parking. Avant de dîner au Spice Finch, la dernière adresse tendance du très chic Rittenhouse Square. Inspirations méditerranéenne, ambiance cosy et service à la cool : The Good Life adore.

Animated GIF

Nota bene : les cheesesteaks – des sandwichs au bœuf et au fromage donc – sont un incontournable de Philly, « la » spécialité. Tous les Philadelphiens croisés par The Good Life avait une adresse favorite différente.  Impossible de faire un choix. Toutefois, pour être certain de ne pas se tromper, Visit Philadelphia, une source de confiance, a réalisé son propre classement.


 

 

Les musées et lieux de The Good Life à Philadelphie

  • Musée des beaux-arts de Philadelphie. Une rumeur persistante affirme que les visiteurs qui montent les marches du Philadelphia Museum of Art pour imiter Rocky sont plus nombreux que ceux qui passent la porte. Une « info » impossible à vérifier mais qui, si elle est vraie, ne rend pas justice à ce musée parmi les plus intéressants des Etats-Unis. De Courbet à Renoir en passant par de nombreux Picasso, van Gogh ou Cézanne, la collection du musée vaut le détour, autant que ses pièces consacrées à la Révolution américaine et ses reconstitutions à l’identique de véritables palais indiens et chinois. Frank Gehry travaille en ce moment à l’extension du musée. 2600 Benjamin Franklin Parkway, www.philamuseum.org

 

  • Philadelphia’s Magic Gardens. Le travail d’une vie d’Isaiah Zagar. L’artiste a débuté son œuvre dans les années 60, au nez et à la barbe des propriétaires du terrain voisin de sa maison. Des mosaïques et des sculptures abstraites réalisées à partir de matériaux de récupération qui ont failli disparaître. En 2004, le propriétaire met son bien en vente mais la communauté du quartier de South Street se cotise pour créer l’association Philadelphia’s Magic Gardens et racheter le labyrinthe créé par Zagar. Le lieu est ouvert au public depuis 2008. Un incontournable.
Philadelphia’s Magic Gardens, 1020 South Street, tél. +1 (215) 733-0390, www.phillymagicgardens.org
Philadelphia’s Magic Gardens, 1020 South Street, tél. +1 (215) 733-0390, www.phillymagicgardens.org Julien Chassagne
  • La Barnes Foundation est l’autre musée d’art qu’il faut absolument visiter lors de son passage à Philadelphie. Sa collection est gigantesque et ses expositions temporaires originales. Moins chamarrée, l’Easter State Penitentiary propose de visiter une prison désaffectée, dont certains anciens pensionnaires sont célèbres, comme Al Capone. Si la plus grande partie des cellules sont « dans leur jus », certaines abritent des œuvres contemporaines et des installations artistiques. Enfin, le Penn Museum, de l’University of Pennsylvania, regorge d’artefacts archéologiques passionnants et organise quelques tours originaux, dont un qui fait le lien entre alcool et civilisation.