La ville de Genève regorge de bonnes adresses. D'adresses iconiques en nouveaux lieux bouillonnants, voici nos meilleurs spots.

Les 5 bars & cafés de TGL à Genève

• Bottle Brother, créatif. L’entité Bottle Brother est composée de deux lieux voisins: le Grand Bottle, vaste bar et restaurant, et le Petit Bottle, qui partage avec son grand frère la même carte de cocktails, mais sans la partie restaurant. C’est donc l’endroit idéal pour déguster un cocktail préparé dans les règles de l’art par, ce soir-là, le charmant Giovanni. Un White Queen, à base de gin Jinzu, de vermouth dry infusé aux feuilles d’huître, d’agave et de citron. 12, rue Henri-Blanvalet. Tél. +41 22 772 30 32. www.bottlebrothers.ch


• Little Barrel, décontracté. C’est un bar de quartier essentiellement consacré aux rhums, pas prétentieux du tout, dans lequel on se sent vite comme chez soi. Le vaste choix de spiritueux issus de la canne à sucre n’y est pas étranger, mais c’est surtout l’accueil qui rend cet endroit si chaleureux. Il est tenu par des passionnés qui, sans esbroufe, conseillent, racontent et prennent autant soin de leurs clients que de leurs cocktails.

15, rue du Lac. Tél. +41 22 700 73 40. www.littlebarrel.ch
15, rue du Lac. Tél. +41 22 700 73 40. www.littlebarrel.ch DR

• Mi Food Mi Raisin, convivial. Cela fait huit ans qu’un couple d’hôteliers restaurateurs français a ouvert ce bar à vin dans le quartier des Eaux-Vives, sans aucune autre prétention que d’offrir de bons vins naturels, de bons fromages et de bonnes charcuteries. En se frayant un chemin parmi les caisses de bouteilles, on se trouve une table et c’est parti pour quelques verres à piocher dans la sélection. Des vins de France, d’Italie, de Suisse et d’Espagne. Et pourquoi pas une bière, puisque Barbara et Christophe possèdent aussi la Brasserie des Voirons, située à Lucinges, en Haute-Savoie. 4, Chemin-Neuf. Tél. +41 22 700 58 70. www.mifoodmiraisin.com


• Voodoo Reyes, ludique. Il faut grimper au premier étage pour profiter pleinement du Voodoo Reyes. Dans cet espace à l’ambiance tropicale, un petit bout de jeune femme, Katalin Bene, concocte des potions sacrément bien élaborées. Elle nous emmène en cuisine pour nous faire découvrir infusions, décoctions et expérimentations en tout genre dont elle se servira – ou pas – dans ses cocktails. Avec le très barbu et sympathique Arthur, qui a fait ses classes au Verre à Monique, elle a créé un menu jeu de tarot qui associe les figures des cartes à des cocktails leur correspondant. A choisir selon l’image, la recette ou le tirage au sort !

22, rue du Cendrier. Tél. +41 22 900 23 33. www.voodooreyes.ch
22, rue du Cendrier. Tél. +41 22 900 23 33. www.voodooreyes.ch DR

Le Tabouret, bar de poche. On avait découvert Nicolas Darnauguilhem à Bruxelles, dans la minuscule cuisine de son restaurant Le Neptune, et voilà qu’on le retrouve à Genève dans un nouveau Neptune, un lieu plus vaste, mais avec un même esprit de cuisine spontanée et vivante. Il vient d’ouvrir, juste à côté, Le Tabouret, petit bar joliment aménagé – tout en verre vert, acier noir, plantes et murs dépouillés –, où sont servis des bières artisanales, des vins naturels, des alcools locaux et une petite cuisine simple. 38, rue de la Coulouvrenière. www.tabouret-bar.ch


Les 5 boutiques de TGL à Genève

Initium, DIY. Genève donne immanquablement envie de s’acheter une nouvelle montre. Elles sont partout. Mais pourquoi ne pas en créer une soi-même ? en choisir les éléments – mécanisme, boîte, cadran, aiguilles et bracelet – et la monter sous l’œil avisé d’un maître horloger ? C’est ce que propose Initium, seul lieu du genre à Genève où l’on peut choisir de participer à des ateliers de trois heures à une journée, permettant de s’initier à l’horlogerie et de repartir avec une montre dont on aura assemblé les éléments. 17, Grand-Rue. Tél. +41 32 953 10 87. www.initium.ch


• Caran d’Ache, nostalgique. Voilà une marque typiquement genevoise née en 1915 sous le nom de Fabrique genevoise de crayons. Elle fut renommée Caran d’Ache en l’honneur du nom de plume du caricaturiste français Emmanuel Poiré (« Karandash » signifie « crayon » en russe). Outre ses nombreux détaillants, Caran d’Ache possède sa propre boutique dans le vieux Genève, où l’on retrouve toute la gamme de ses produits courants ainsi que des produits d’exception.

8, place du Bourg-de-Four. Tél. +41 22 310 90 00. www.carandache.com
8, place du Bourg-de-Four. Tél. +41 22 310 90 00. www.carandache.com DR

• Mr. & Mrs. Renou, gourmand. Les pâtissiers-chocolatiers ne manquent pas à Genève, alors pourquoi celui-ci plus qu’un autre ? Parce qu’il s’agit d’un artisan, Christophe Renou, Meilleur Ouvrier de France, qui a décidé d’ouvrir, avec sa femme Vanessa, experte en analyse sensorielle, une boutique à Carouge. On y déguste des pâtisseries gourmandes, des chocolats et les Mac’Sablés, créations maison : des garnitures variées, comme celles des macarons, prises entre deux sablés enrobés de chocolat. 39, rue Saint-Joseph, Carouge. Tél. +41 22 347 50 03. www.patisserie-renou.ch


• Nous, concept-store.  Fondé par des anciens de chez Colette, Nous – qui est installé rue Cambon, à Paris –, a un pied‑à‑terre à Genève depuis décembre 2018. On y déniche tout ce qui a fait le succès du concept-store : streetwear, sneakers en éditions limitées, accessoires pointus, objets d’art… mais aussi, et c’est exclusif à Genève, tous les produits (sérums de beauté, huiles, cigarettes préroulées…) à base de CBD, la version légale du cannabis à moins de 1 % de THC, dont la vente est autorisée en Suisse.

4, rue du Mont-Blanc. Tél. +41 22 900 07 75
4, rue du Mont-Blanc. Tél. +41 22 900 07 75 DR

• Ernest Mayor, traditionnel. C’est une institution de la Corraterie, célèbre avenue de Genève. Fondée à Lausanne en 1879, l’armurerie Ernest Mayor fournit, depuis, les plus beaux exemplaires du genre aux amateurs. Mais nul besoin d’aimer les armes pour apprécier cette boutique surgie d’un autre temps. On y trouve de nombreuses pièces très élégantes : vêtements de chasse, sacs et accessoires, beaux couteaux et objets décoratifs. Attention, le commerce est fermé le samedi. 18, rue de la Corraterie. Tél. +41 22 310 46 35. www.ernest-mayor.ch


Les 5 lieux de TGL à Genève

• Le Quartier des Bains, artistique. Le Quartier des Bains est une association qui regroupe les acteurs culturels de cette zone proche du quartier Plainpalais. L’élément central en est le musée d’Art moderne et contemporain (Mamco) : ouvert en 1994, il dispose de 3 500 m2 consacrés à l’art contemporain. S’y sont greffées, au fil des années, de nombreuses galeries. Nos recommandations : Skopia, Pierre-Henri Jaccaud, Xippas, Joy de Rouvre et Laurence Bernard. www.quartierdesbains.ch. Mamco. 10, rue des Vieux‑Grenadiers. www.mamco.ch


• Bain des Pâquis, rétro. Depuis 1872, les Bains des Pâquis sont les témoins d’un certain art de vivre genevois tourné vers le sport et le bien-être. En 1932, ils prennent leur forme actuelle avec des jetées de béton, des bassins de nage, des cabines, des bains turcs et des saunas. Les Genevois y sont très attachés – ils se sont massivement opposés à sa démolition dans les années 80 – et le fréquentent toute l’année. Nul besoin d’être membre pour en profiter. On peut, pour un prix modique, y passer une heure, une journée, ou se restaurer à la buvette.

30, quai du Mont-Blanc. Tél. +41 22 732 29 74. www.bains-des-paquis.ch
30, quai du Mont-Blanc. Tél. +41 22 732 29 74. www.bains-des-paquis.ch DR

Musée de la Croix-Rouge, émouvant. Perché sur une colline du quartier international, la Croix‑Rouge possède son musée, qui vaut la peine d’être visité. Grâce à des installations interactives, comprenant des artéfacts, des témoignages, des œuvres d’art, l’émotion nous gagne face aux actions diverses et exemplaires de l’organisation humanitaire. Et il ne faut pas partir sans avoir vu l’exposition temporaire intitulée Prison (jusqu’au 18 août), qui présente les petites et grandes choses qui composent la vie carcérale. 17, avenue de la Paix. Tél. +41 22 748 95 11. www.redcrossmuseum.ch


• Carouge, historique. Depuis le centre, les tramways 12 et 18 nous mènent en vingt minutes à Carouge. Tantôt italienne, tantôt française, cette ville s’est toujours distinguée par une grande tolérance religieuse. Sa partie la plus ancienne a conservé le charme sarde de sa période italienne : bâtiments de deux étages aux façades colorées, toits de tuiles, arcades commerçantes. On y trouve de nombreuses petites boutiques, bistrots et bars à vins.

Carouge.
Carouge. DR

• La place des Nations, symbolique. Il a fallu du temps pour donner au quartier international une place digne de ce nom. Depuis les années 30, période de construction du palais des Nations, les projets se sont succédé. Tout a été fait, défait et refait. Résultat : jusqu’en 2007 cette place a été négligée. Seule intervention notable, la sculpture de l’artiste Daniel Berset, chaise géante au pied arraché, matérialisant les mutilations causées par les mines antipersonnel. Elle ne devait pas y rester, mais les Genevois ont forcé son maintien. Elle est aujourd’hui le symbole fort de cette place, avec son sol composé de plaques de granit originaires des pays membres des Nations unies.


The good concept store A découvrir dans le concept store