Réputées pour la qualité et l’exigence de leurs filières, les écoles et universités suisses attirent des étudiants du monde entier. Sélectives et très coûteuses, elles forment l’élite internationale. Zoom sur l'Ecole hôtelière de Lausanne, la voie royale vers l’hôtellerie de luxe.

L’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) a été fondée en 1893 par le directeur du palace Beau-Rivage. La 1e meilleure université hôtelière du monde, selon le QS World University Ranking, accueille des étudiants du monde entier pour préparer un bachelor, sésame qui ouvre l’accès aux postes de direction des enseignes hôtelières les plus prestigieuses.

Outre le culte de la grande tradition, la complémentarité entre l’enseignement académique et pratique fait la force de l’établissement. Les 2 800 élèves passent les six premiers mois à apprendre chaque métier de l’hôtellerie et de la restauration sur le campus, avant d’effectuer six mois de stage pratique. Autre point fort : l’adaptabilité constante aux besoins du secteur, comme le numérique et le yield management.

Les 2 800 élèves passent les six premiers mois à apprendre chaque métier de l’hôtellerie et de la restauration sur le campus.
Les 2 800 élèves passent les six premiers mois à apprendre chaque métier de l’hôtellerie et de la restauration sur le campus. Chris Blaser

A Lausanne, 120 000 € le cursus de quatre ans

Pour maintenir l’excellence de ses formations, l’école met la prospective à l’honneur. Une seconde nature dans le pays qui dépose le plus de brevets au monde. L’EHL forme des managers capables d’imaginer le futur, d’explorer les nouvelles tendances et de faire progresser la rentabilité des entreprises. Côté restauration, l’enjeu majeur consiste à rendre plus performants et moins artisanaux des établissements qui attirent les fonds d’investissement.

Quelque 2 800 élèves de 114 nationalités se côtoient sur le campus de 7,8 ha où terrains de tennis, de football et cours de salsa ou de Pilates assurent un équilibre corps‑esprit digne des principes de Montaigne. Le prix de l’excellence : 120 000 € le cursus de quatre ans qui mène au Bachelor (trois fois moins pour les nationaux suisses).

Sur le campus de 7,8 ha où terrains de tennis, de football et cours de salsa ou de Pilates assurent un équilibre corps‑esprit digne des principes de Montaigne.
Sur le campus de 7,8 ha où terrains de tennis, de football et cours de salsa ou de Pilates assurent un équilibre corps‑esprit digne des principes de Montaigne. Chris Blaser

A la sortie, les diplômés ont l’embarras du choix, d’autant que le marché du travail dans ce secteur enregistre une croissance à deux chiffres en Europe, aux Etats-Unis et dans bon nombre de pays d’Asie.

www.ehl.edu


The good concept store A découvrir dans le concept store