Bird, l’un des leaders du marché de la trottinette électrique en libre-service, vient de présenter un nouveau modèle qui entrera en service cet été, entre le vélo et le scooter, le Cruiser.

Elles sont partout. Les trottinettes électriques ont fait leur apparition à Paris il y a un peu plus d’un an, et on y compte déjà une douzaine d’opérateurs différents. Pour certains, elles sont pratiques et indispensables, pour d’autres, elles sont nuisibles et dangereuses.

Le phénomène a pris une telle ampleur, si rapidement, qu’il est au centre du débat concernant les élections municipales de l’année prochaine dans presque toutes les grandes villes de France. Entre mobilité douce et vide juridique, précarité de l’emploi et villes dépolluées, le sujet divise.

En un an seulement, la trottinette électrique est devenue un moyen de transport à part entière dans de nombreuses grandes villes. Une douzaine d’opérateurs, dont Bird, Lime et Voi par exemple, se partagent Paris.
En un an seulement, la trottinette électrique est devenue un moyen de transport à part entière dans de nombreuses grandes villes. Une douzaine d’opérateurs, dont Bird, Lime et Voi par exemple, se partagent Paris. DR

Cela n’empêche pas les acteurs du marché de continuer à se développer vitesse grand V. C’est le cas de Bird, dont les trottinettes sont en service depuis l’été dernier. L’opérateur noir et blanc vient de dévoiler, outre son nouveau modèle libre-service et un autre, plus léger, pour les particuliers, le Bird Cruiser.

Il s’agit d’un hybride entre le vélo et le scooter, électrique, forcément, équipé d’une batterie 52V, d’une aide à la conduite pour les villes où ça grimpe – Lisbonne et San Francisco par exemple – et une option qui permet d’utiliser les pédales si le conducteur le souhaite.

Le Bird Cruiser.
Le Bird Cruiser. DR

Deux vraies places

Surtout, cette nouveauté, qui se louera avec la même facilité que les trottinettes déjà en service, permet d’embarquer un pilote et son passager. La firme californienne promet en effet, « deux vraies places conçues pour des adultes ». Cela répond à l’une des préoccupations principales des détracteurs de la trottinette électrique partagée : l’inconscience de ceux qui roulent à deux, voire trois, sur ces engins.

Les premiers tests auront lieu cet été dans plusieurs villes, dont on ne connaît pas encore l’identité…
Les premiers tests auront lieu cet été dans plusieurs villes, dont on ne connaît pas encore l’identité… DR

Cependant, plus imposant que ses cousines, le Cruiser posera un autre problème. Un autre des reproches les plus courants faits aux trottinettes, c’est leur omniprésence sur les trottoirs. Or, qui dit plus grosse machine, dit moins de place encore pour les piétons.

Si Paris fait partie des quelques villes test qui accueilleront le Bird Cruiser cet été, nul doute qu’il s’agira d’un casse-tête supplémentaire dont la municipalité se serait sûrement passée. Bientôt des stations de dépôt ornées d’un pictogramme trottinette ?


The good concept store A découvrir dans le concept store