Fondée il y a moins d’un an par deux anciens de Tumi, ROAM Luggage permet à ses clients de personnaliser leurs bagages de la coque au zipper.

Créée en mai 2018, ROAM Luggage est une marque qui fait déjà beaucoup parler d’elle aux Etats-Unis. Si les résultats financiers ne sont pas encore dévoilés – il faut laisser le temps au temps – les articles, les tests et la présence de ses valises sur les réseaux sociaux en disent long sur sa popularité grandissante.

Une notoriété que la firme californienne doit d’abord à son concept. Sur le site de la marque, on commence par choisir son modèle, cabine ou check-in, puis on a le choix entre plusieurs couleurs pour la « face » avant, l’arrière, les roues, les coutures, la fermeture éclair, les roues, jusqu’au porte carte. Des valises personnalisables à 100 %, une première qui, forcément, attire ces voyageurs qui, avec le développement du trafic aérien sont plus nombreux et partent plus souvent, soucieux de se démarquer avec leurs bagages autant qu’avec leurs sneakers ou leurs parkas.

Les bagages ROAM Luggage sont personnalisables à 100 %.
Les bagages ROAM Luggage sont personnalisables à 100 %. DR

Deuxième point fort : ROAM Luggage fabrique ses valises aux Etats-Unis dans sa propre usine de San Diego. A la base de la recette, un polycarbonate ultraléger – entre 2 et 3 kilos à vide – et des compartiments intérieurs utiles mais minimalistes (deux poches pour les accessoires, une pour le linge sale). Les roues, nouveau cheval de bataille des fabricants de bagages, ont aussi été particulièrement travaillées et glissent sans effort et la poignée en aluminium est un gage de solidité. Sûr de son produit, l’entreprise offre à ses clients une garantie de cinq ans et deux mois pour tester le produit avant de le retourner s’il ne convient pas.

Enfin, troisième argument, la légitimité. A la tête de ROAM Luggage on trouve en effet deux anciens de chez Tumi, un poids lourd du bagage récemment racheté par Samsonite, dont Charlie Clifford, l’un de ses fondateurs, devenu membre du conseil d’administration de ROAM et Larry Lein, ancien vice-président de Tumi, aujourd’hui CEO de la jeune firme californienne qu’il a co-fondé avec son associé Jason Saks.

Les valises sont proposées entre 450 $ (cabine) et 550 $ (check-in).
Les valises sont proposées entre 450 $ (cabine) et 550 $ (check-in). DR

3 questions à Larry Lein, CEO et co-fondateur de ROAM Luggage :

The Good Life : Pourquoi avez-vous décidé de lancer votre propre marque de bagages ?
Larry Lein
 : Quand nous étions chez Tumi, nous étions déjà animés par l’envie de créer les meilleurs bagages du monde. Une fois l’aventure terminée, agacés par ces mers de valises noires et identiques qui submergent les aéroports, nous avons eu envie de mettre de la couleur sur ce marché ! Et de permettre aux clients de personnaliser leurs bagages pour qu’ils matchent avec leurs personnalités.

Animated GIF

TGL : Justement, comment ROAM se démarque de la concurrence ?
L.L.
 : D’abord, il y a les millions de possibilités qu’offre la personnalisation sur notre site. Ensuite, la fabrication américaine, la qualité des matériaux utilisés et l’attention aux détails nous permettent de nous positionner sur un segment luxe accessible.

TGL : Quel avenir pour la marque ?
L.L.
 : Nous imaginons des collaborations, de nouvelles couleurs et de nouveaux produits. Nous sommes très excités par ce qui nous attend dans les prochains mois…

ROAM Luggage n’est disponible qu’aux Etats-Unis… Pour le moment !
ROAM Luggage n’est disponible qu’aux Etats-Unis… Pour le moment ! DR

Pour le moment, ROAM Luggage ne livre qu’aux Etats-Unis, mais le prochain grand défi sera certainement l’ouverture sur l’Europe et l’Asie… Reste aussi le défi du retail physique : comment proposer des produits personnalisables en boutique ? S’inspirer de Deejo par exemple…

www.roamluggage.com


Anti-tech

Quand de nombreuses entreprises se lancent dans les bagages connectés et les batteries intégrées, ROAM Luggage nage à contre-courant. L’entreprise justifie ce choix par le fait que ses clients sont déjà très nombreux à posséder une batterie portable qu’ils ont constamment dans leurs sacs et que, dans le cas contraire, ils pourront utiliser les prises USB que l’on trouve maintenant dans la quasi-totalité des avions et des aéroports. Les batteries sont également lourdes et chères, et compliquent les process industriels. Concernant les bagages connectés, ROAM Luggage mise sur le développement du traçace des valises par les compagnies aériennes elles-mêmes.

The good concept store A découvrir dans le concept store