DR
The Good High-Tech

Milan : Avec LG et Bang & Olufsen, les TV jouent à cache-cache

LG et Bang & Olufsen ont présenté au Salon du Meuble à Milan, chacune de leur côté, une télévision qui disparaît quand on ne s’en sert pas.

Dès les débuts de sa démocratisation, la télévision apparaissait dans le salon pour les infos, puis disparaissait de nouveau dans son imposante armoire en bois une fois le journal terminé. Puis elle est devenue un accessoire design, que l’on exhibe sur un meuble, ou sur le mur, comme un objet de décoration.

Mais depuis peu, la tendance est au retour en arrière. Si la technologie continue d’avancer et permet des écrans de plus en plus grands et de moins en moins épais, le minimalisme, lui, règne en maître dans les catalogues de déco. Ainsi, les marques réfléchissent à la meilleure façon de dissimuler les écrans lorsqu’ils sont éteints.

Au Salon du Meuble de Milan, couvert par IDEAT depuis mardi et jusqu’à sa fermeture le 14 avril, deux poids lourds ont fait sensation en révélant leurs dernières nouveautés : Bang & Olufsen, dans le coin droit, et LG, dans le coin gauche. Un match – amical – de gala.

Bang & Olufsen Beovision Harmony

A l’occasion du Salon du Meuble, Bang & Olufsen organise une exposition, 93 years of Magic. La marque danoise revient sur son histoire à travers ses modèles les plus iconiques, des Beogram 4000 et Beosound 9000 à la TV Capri de 1959. Mais aussi ses nouveautés, dont la Beovision Harmony.

La Beovision Harmony par Bang & Olufsen.
La Beovision Harmony par Bang & Olufsen. DR

Cet écran plat de 77 pouces, connecté et compatible Apple Airplay, Chromecast et Bluetooth, peut être relié aux dernières enceintes du groupe, même en multiroom. Outre la qualité toujours très haut-de-gamme, c’est la conception de la machine qui étonne.

Lorsque l’écran est éteint, où si l’on ne joue que de la musique sur son Harmony, celle-ci est presque au ras du sol, cachée derrière son enceinte en bois et aluminium. Puis, quand on est pris par une envie de Netflix, il suffit d’allumer son téléviseur pour faire sortir l’écran de sa tanière. Son « paravent » s’ouvre alors en papillon.

Animated GIF

La Beovision Harmony sera disponible en octobre pour 18 500 euros et équipée d’un écran OLED signé… LG !

LG Signature OLED TV x Foster + Partners

On savait Foster + Partners fortement lié avec la tech par sa relation particulière avec Apple dont il imagine la plupart des flagship stores. Le studio d’architectes britannique frappe à nouveau avec LG cette fois-ci, en dessinant la nouvelle Signature OLED TV du géant coréen.

LG Signature OLED TV, dessinée par Foster + Partners.
LG Signature OLED TV, dessinée par Foster + Partners. DR

Un écran de 65 pouces, équipé de l’interface connectée du constructeur et de son intelligence artificielle dernier cri, qui lui permet d’intégrer les applications de streaming de l’utilisateur, mais aussi de paramétrer ses fonctionnalités favorites, du volume à la luminosité, grâce au deep learning. Relié à Alexa d’Amazon, le téléviseur répond aussi à la commande vocale.

Mais le plus fou est ailleurs. Il s’agit en effet du premier écran au monde à disparaître intégralement dans son enceinte en aluminium. Comment ? Il s’enroule, tout simplement, à chaque fois que l’on appuie sur On/Off. Magique ! Dévoilée une première fois au CES 2019, la Signature OLED TV refait son apparition à Milan, non plus comme un teaser mais bien comme un nouveau produit qui sera disponible dans le courant du printemps…

Animated GIF


 

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store