Fisker Inc., jeune constructeur californien, a dévoilé son SUV électrique à prix abordable. Son autonomie le positionne comme un concurrent direct du Model Y de Tesla…

482 kilomètres d’autonomie. C’est ce que promet Tesla avec son Model Y, le SUV que le constructeur vient de présenter. C’est aussi ce que pourrait délivrer la batterie 80 kWh qui équipera le SUV de Fisker Inc. Un nom qui parlera aux mordus d’automobile électrique. En 2011, son fondateur Henrik Fisker est alors à la tête de Fisker Automotive lorsqu’il commercialise la berline Karma, avant Tesla et sa Model S. Un échec commercial : un peu plus de 2000 exemplaires écoulés seulement.

En 2016, Henrik fonde Fisker Inc. et, parallèlement à ses travaux sur les batteries à électrolytes solides dont il fait partie des pionniers, il travaille sur une nouvelle berline électrique. La EMotion est présentée début 2018. Plus de 100 000 dollars, une autonomie de 640 kilomètres, un temps de recharge réduit, un design à la James Bond… Elle fait alors couler beaucoup d’encre. Un an plus tard, aucun modèle n’a encore été livré.

Et pour cause ! Fisker Inc. attendait en réalité de pouvoir proposer son deuxième véhicule, un SUV, pour préparer une production à grande échelle. C’est chose faite ! Pour le moment, nous n’avons le droit qu’à un rendu 3D et une description laconique mais alléchante : toit panoramique, matériaux haut-de-gamme, interface numérique, conduite autonome, conduite tête haute et une autonome de 482 kilomètres. Le tout pour moins de 40 000 euros !

Au premier plan, le SUV Fisker, derrière la berline EMotion.
Au premier plan, le SUV Fisker, derrière la berline EMotion. DR

On ne sait pas quand la production va commencer, mais Fisker Inc. promet un premier prototype en état de marche d’ici la fin de l’année et des livraisons pour la fin 2021, un an après le Model Y, son principal concurrent. Idem pour la EMotion, qui servira surtout de vitrine pour les nouvelles innovations de Fisker concernant les batteries.

Alors, faut-il prendre au sérieux ce nouvel acteur sur le marché de l’électrique ? Oui, parce qu’il fait, mine de rien, partie des pionniers de ce domaine. Moins lorsque l’on évoque les différents « échecs » et mauvaises surprises successives de Fisker… Affaire à suivre.


The good concept store A découvrir dans le concept store