Une jeune entreprise hong-kongaise, RETO, a lancé sur Kickstarter son premier produit : un appareil photo argentique pour capturer des scènes en 3D. Sans surprise, c’est un carton.

Vieille comme la photographie, ou presque, la multiplication des objectifs pour créer des clichés mouvants reprend des couleurs. Si le marché de l’occasion pour ce type d’appareils est florissant, les prix dépassent parfois l’entendement. Pour les photographes amateurs, RETO a lancé RETO3D.  C’est son premier appareil, vendu à moins de 70 €, un tarif plus proche de la valeur réelle de ce gadget.

Le RETO3D, premier appareil signé RETO, jeune firme hong-kongaise.
Le RETO3D, premier appareil signé RETO, jeune firme hong-kongaise. DR

L’appareil de RETO se recharge avec des pellicules de film 35 mm, possède un flash intégré, sans focus, tris objectifs de 30 mm pour une ouverture unique de 11 et un temps de pose bloqué à 1/125s. En plastique, avec une touche de cuir, c’est le basique des basiques. C’est d’ailleurs le slogan de la marque : « Bring back the classic ».

Entre le début du projet et son lancement sur Kickstarter le 28 février dernier, il aura fallu trois ans de travail aux équipes de RETO.
Entre le début du projet et son lancement sur Kickstarter le 28 février dernier, il aura fallu trois ans de travail aux équipes de RETO. DR

Une recette qui marche : lancée fin février, la campagne Kickstarter de RETO a atteint 80 000 € récoltés en moins de trois semaines, sur les 22 000 demandés au début. Elle s’achève le 31 mars. Le temps de profiter de l’offre à 69 € avant que le RETO3D ne passe à son prix « normal », autour de 90 €.

 

On capture par exemple 24 clichés pour une pellicule de 36 unités (un demi-négatif par photo, trois photos par clic), puis on les développe ou les fait développer comme des photos classiques « 2D ».  Il faudra préciser au labo qu’il s’agit d’un format spécial. Ensuite, on scanne les clichés par trois et on les envoie dans l’application (gratuite) développée par RETO. Elle sera bientôt disponible uniquement pour iOS, pour en faire un gif animé. Voilà !

Fastidieux ? Non… amusant ! En bref, un appareil rétro, argentique, pas forcément très utile mais désirable, abordable, original et ludique… un vrai Good Toy !


The good concept store A découvrir dans le concept store