Felipe Ribon

3 questions à Mathieu Lehanneur, designer du Balcon pour Air France

La compagnie Air France a demandé au designer Mathieu Lehanneur de concevoir Le Balcon, un grand bar au sein du nouveau salon Business du terminal 2E de Paris-Charles-de-Gaulle. Une mission sur mesure pour ce designer atypique qui, du choeur de l’église de Saint-Hilaire (à Melle) au Café ArtScience (situé entre l’université Harvard et le MIT), a toujours su surprendre et prendre à rebours les idées préconçues.

A l’invitation d’Air France, le designer français Mathieu Lehanneur a imaginé, pour les clients de la compagnie, un bar hors du temps, un lieu en suspension entre la terre et le ciel, d’une superficie de 160 m2. L’objectif était de créer un lieu à la fois exclusif et iconique qui incarne parfaitement l’esprit de la compagnie. Sur un espace situé en plein centre du salon Business, cette parenthèse devait être confortable comme un hôtel et dépaysante comme un voyage.

Le Balcon, dessiné tout en courbes et abrité d’un immense plafond en miroir doré, se déploie face aux pistes de décollage et d’atterrissage dans une architecture à la fois singulière et accueillante. L’espace se compose d’un bar central et d’une succession de loges périphériques dans lesquelles les voyageurs en partance goûtent au confort et aux mets proposés.

Signé du designer atypique Mathieu Lehanneur, le bar du nouveau salon Business d’Air France est un lieu chic et immersif, jouant sur le bois, le marbre, le miroir et la lumière. Le bar central est entouré de loges tapissées de velours confortables et connectées.
Signé du designer atypique Mathieu Lehanneur, le bar du nouveau salon Business d’Air France est un lieu chic et immersif, jouant sur le bois, le marbre, le miroir et la lumière. Le bar central est entouré de loges tapissées de velours confortables et connectées. Felipe Ribon

Toutes sont tapissées de velours bleu et brodé de leur numéro respectif, chacune de ces loges disposant d’un vaste canapé, d’un guéridon et de toute la connectivité nécessaire. Jouant du bois, du marbre, du miroir et de la lumière, Le Balcon est à la fois chic, immersif et numérique. Au centre, le designer a intégré, dans le parquet, un ciel se diffusant à travers un écran à LED.

Mathieu Lehanneur.
Mathieu Lehanneur. DR

3 questions à Mathieu Lehanneur

The Good Life : Quelle est l’histoire racontée à travers ce projet ?
Mathieu Lehanneur : Je voulais concevoir un lieu à la fois intime, mais ouvert… Comme dans un wagon de l’Orient Express, Le Balcon est un espace hors du temps, intime et apaisant, mais ouvert sur le monde. C’est la première étape du voyage. L’enjeu ici n’est pas d’attendre son vol ou d’occuper son impatience, mais de se préparer au voyage. Je me suis inspiré des loges de l’opéra Garnier ou de celles de Roland-Garros. Elles sont, pour moi, un concentré de l’esprit français. La loge constitue la plus belle manière de combiner le besoin d’intimité et l’énergie du collectif. C’est, comme Le Balcon, un espace en suspension entre la terre et le ciel. Confortablement installé dans sa loge, le spectacle se joue tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Le ballet ininterrompu des avions sur la piste répond aux mouvements des voyageurs dont les reflets animent le plafond miroir. Au sol, un ciel se diffuse à travers un écran. De la lumière de l’aube jusqu’au crépuscule, ce hublot géant restitue en temps réel les variations d’une journée. Quelle que soit votre heure de départ, ce ciel, comme une introduction au voyage, est la dernière étape avant le décalage horaire…

TGL : Comment l’usage de la lumière et des matériaux contribue-t-il au bien-être du voyageur ?
M. L. : L’expérience du voyage est avant tout une expérience physiologique. Naturellement, notre corps n’est pas programmé pour être envoyé dans un autre hémisphère en l’espace de quelques heures. Physiquement, nous ne sommes pas programmés pour rester assis, immobiles pendant cinq ou dix heures. C’est une situation contre nature, mais qui est devenue paradoxalement banale. Les salons doivent donc apporter une grande attention à nos sens. La lumière, le confort, le son ou même l’air sont des composantes essentielles. Ces espaces doivent adoucir le passage de la terre au ciel. Ils doivent dessiner la transition.

Signé du designer atypique Mathieu Lehanneur, le bar du nouveau salon Business d’Air France est un lieu chic et immersif, jouant sur le bois, le marbre, le miroir et la lumière. Le bar central est entouré de loges tapissées de velours confortables et connectées.
Signé du designer atypique Mathieu Lehanneur, le bar du nouveau salon Business d’Air France est un lieu chic et immersif, jouant sur le bois, le marbre, le miroir et la lumière. Le bar central est entouré de loges tapissées de velours confortables et connectées. Felipe Ribon

TGL : D’un point de vue personnel, qu’attendez-vous de tels lieux quand vous voyagez ?
M. L. : L’ expérience la plus désagréable est d’arriver dans un salon en espérant y goûter le calme et le confort nécessaires et d’y trouver, à l’inverse, un espace surchargé dans lequel dénicher une place libre est déjà une aventure… Pour cela, Le Balcon proposera de réserver sa loge, chacune étant désignée par un numéro brodé. Pas de mauvaise surprise, vous êtes attendus. Le voyage ne commence pas à l’atterrissage sur son lieu de destination, il commence ici !


The good concept store A découvrir dans le concept store