Venue des Pays-Bas, la néo-banque bunq est l’un des tous premiers acteurs bancaires à proposer la fonctionnalité Apple Pay et Google Pay en France. Un sérieux disrupteur dans le paysage bancaire traditionnel qui, en lien constant avec les attentes de sa communauté, multiplie les innovations.
Focus sur les services de celle qui se revendique « Bank of The Free ».

10 000. Tel est le nombre de personnes qui, dès la première semaine de lancement de la néo-banque en 2015, ont souscrit à l’offre bunq. Depuis cette date, la communauté bunq ne cesse de progresser avec des encours de dépôts en hausse de 800 % chaque année. Il faut dire qu’à l’heure où les établissements bancaires traditionnels tardent à mettre en place l’Instant Payment ou à intégrer le paiement mobile, bunq se lance sur le marché français avec de nombreux avantages concurrentiels.

Le 26 février 2019, la 10e mise à jour a été révélée à Amsterdam. Parmi les nouveautés annoncées, une promesse, celle d’avoir le choix de décider du sort de son argent. Entreprises européennes, entreprises vertes, obligations, prêts hypothécaires ou prêts personnels sont autant de choix qui s’offrent aux clients de la banque en ligne. Autre avantage de taille : la rémunération des comptes (courants et épargne) au taux fixe de 0,27 %, soit 9 fois plus que les rentabilités servies par les banques traditionnelles. Cinq minutes suffisent pour ouvrir un compte et dès la souscription finalisée, l’Instant Payment et l’intégration d’Apple Pay ou de Google Pay sont immédiatement disponibles.

De nombreuses fonctionnalités en une seule mise à jour (photo non contractuelle).
De nombreuses fonctionnalités en une seule mise à jour (photo non contractuelle).

Des « bunqers » actifs au sein de la communauté

Pour accompagner ses clients et améliorer ses services, la néo-banque a imaginé une plateforme digitale au sein de laquelle chaque « bunqer » a la possibilité d’échanger ses expériences et ses idées. C’est à partir des retours utilisateurs recueillis sur la plateforme together.bunq.com que la néo-banque est constamment connectée à ses clients. Un véritable vivier d’information pour la start-up qui ne se contente pas d’écouter les avis clients mais s’en inspire directement pour concevoir ses mises à jour. C’est grâce à ce lien étroit et constant avec sa communauté que bunq a imaginé une offre bancaire globale, comprenant tarification accessible et encadrée (7,99 euros par mois pour la formule Premium), possibilité de créer des comptes joints en quelques secondes et retraits gratuits dans le monde entier (jusqu’à 10 par mois). Déjà présente au sein de cinq pays européens (Allemagne, Autriche, Italie, Espagne et France), la banque s’emploie à poursuivre sa conquête auprès d’une cible de jeunes expatriés et d’entrepreneurs européens.

Une offre à destination des entrepreneurs

Des taux de changes ultra-compétitifs vers 38 devises étrangères au bout des doigts.
Des taux de changes ultra-compétitifs vers 38 devises étrangères au bout des doigts.

Pour cette typologie de clientèle, bunq a imaginé une offre globale (tarifée à 9,99 euros par mois pour l’offre Business et 19,99 euros pour le pack), qui allie numérisation de factures, gestion des fichiers de paiement et intégration directe des applications de comptabilité. Particulièrement adaptée aux entrepreneurs en mobilité, la néo-banque offre la possibilité de réaliser des paiements internationaux en 39 devises aux taux de change ultra-compétitifs, permis par le partenariat noué avec la plateforme de transactions TransferWise. Enfin, chaque compte donne accès à trois cartes bancaires Maestro et Mastercard. Un outil terriblement efficace qui permet de partager un compte bancaire entre associés, partout dans le monde.

N’hésitez plus, join the revolution.

The good concept store A découvrir dans le concept store