DR

Voiture électrique : Rivian, le constructeur qui a tapé dans l’œil d’Amazon

Créé en 2009, Rivian a récemment présenté ses deux premiers véhicules électriques à Los Angeles… Un SUV et un pickup qui ont attiré l’attention d’Amazon qui a participé à la dernière levée de fonds du constructeur : 700 millions de dollars.

C’est une nouvelle qui a fait parler dans le petit monde de la voiture électrique ! En novembre dernier, RJ Scaringe concrétisait un projet de longue date. Près de dix ans plus tôt, en 2009 il créait Rivian avec l’idée de proposer des véhicules électriques pour les aventuriers. Les deux premiers modèles, un SUV, le R1S, et un pickup le R1T, ont ainsi été présentés au Los Angeles Auto Show fin 2018. Le constructeur a séduit de nombreux investisseurs, Amazon en tête, qui viennent, mi-février, de participer à une levée de fonds de 700 millions de dollars.

Le R1S, premier SUV signé Rivian.
Le R1S, premier SUV signé Rivian. DR

Cette somme servira à assurer les livraisons des premiers véhicules – les précommandes sont ouvertes depuis peu – pour la fin de l’année 2020 aux Etats-Unis et pour 2021 dans le reste du monde. Le pickup et le SUV seront tous les deux fabriqués dans l’usine de 240 000 m² de Rivian à Normal, dans l’Illinois. Outre cette manufacture flambant neuve, le constructeur qui emploie 750 personnes compte quatre centres de développement, un dans le Michigan, deux en Californie et un en Angleterre.

Le R1T, le pickup électrique de Rivian.
Le R1T, le pickup électrique de Rivian. DR

Le tout est monté sur une plateforme brevetée par la marque, équipée d’un système qui place un moteur par roue, permettant également un centre de gravité très bas, pour plus de stabilité.

Plaisir et durabilité

« Le but est de mêler deux idées qui peuvent sembler incompatibles a priori : participer à rendre le monde meilleur tout en conduisant des véhicules fun, partir à l’aventure. » Michael McHale, directeur de la communication pour Rivian pitch en quelques mots l’idée de départ du constructeur.

L’intérieur du R1S.
L’intérieur du R1S. DR

Avec leurs 640 kilomètres d’autonomie, un moteur pour chaque roue et un design futuriste, les R1S et R1T arrivent à conjuguer bonne conscience et désirabilité. L’intérieur est épuré, tout électronique et fabriqué à partir de bois sourcé durablement et de tissus inspirés du streetwear.

La cible est évidente : les baroudeurs et les conducteurs plaisir qui, il y a encore quelques années, étaient « délaissés » par le marché de l’électrique. « Lorsque les voitures électriques ont commencé à faire leur apparition sur le marché, les premiers acheteurs étaient principalement de fervents écologistes, avance McHale, mais aujourd’hui les constructeurs arrivent à se mesurer, même en termes de performance et d’autonomie, avec les ‘thermiques’, et réussissent à attirer de nouveaux consommateurs. »

Le R1T (photo), comme le R1S, peuvent atteindre les 100 km/h en près de 3 secondes.
Le R1T (photo), comme le R1S, peuvent atteindre les 100 km/h en près de 3 secondes. DR

Un concurrent de plus pour Tesla sur le marché de la voiture électrique ?

Ainsi, pour convaincre ce public plus habitué aux moteurs essence, Rivian mise sur un moteur qui délivre 147 kW par roue, avec un couple de 14 000 Nm pour tout le véhicule. Il atteint les 100 km/h en 3 secondes.

Les véhicules Rivian peuvent, en théorie, couvrir plus de 640 kilomètres en une recharge.
Les véhicules Rivian peuvent, en théorie, couvrir plus de 640 kilomètres en une recharge. DR

Si l’on a pris l’habitude de prêter à chaque nouvel acteur du marché des envies de venir faire de l’ombre à Tesla, c’est d’autant plus vrai pour Rivian… Le nouveau venu vient en effet proposer une gamme – c’est surtout le cas pour le R1S – qui viendra se confronter directement avec le futur SUV compact signé Tesla, le fameux Model Y prévu lui aussi pour 2020, dont on ne connaît pour l’instant que la silhouette.

Mais Rivian ne vient pas seulement concurrencer le géant américain de la voiture électrique. Ford, avec son Ranger, et tous les constructeurs qui bataillent sur le marché très porteur des pickups et utilitaires lookés, surtout aux Etats-Unis, ont du souci à se faire.

Le R1T est proposé à partir de 69 000 $. Les précommandes sont ouvertes et les livraisons débuteront fin 2020.
Le R1T est proposé à partir de 69 000 $. Les précommandes sont ouvertes et les livraisons débuteront fin 2020. DR

Un hic, tout de même, le prix. Rivian compte proposer son R1T à 69 000 $ minimum. Un tarif qui peut grimper autour de 100 000 $, à grands coups d’options, si l’on veut en faire une utilisation optimale. Pour un nouveau venu, encore méconnu, le risque est grand et le concurrence peut s’avérer redoutable… Pour réussir, Rivian devra se positionner sur un segment premium et exclusif.

Mais pas seulement ! Si de nouveaux modèles sont déjà à l’étude, Michael McHale confirme également que Rivian « vend certains de ses brevets à d’autres constructeurs spécialisés dans la voiture électrique ». Avec les deux belles vitrines que sont le R1T et le R1S, c’est tout de suite plus convaincant…


The good concept store A découvrir dans le concept store