JC

Acqua di Parma : week-end à Rome, sous le signe de la barbe

The Good Life avait rendez-vous à Rome pour découvrir la nouvelle collection Barbiere de la maison de parfum italienne Acqua di Parma.

Sortie de l’aéroport de Rome Fiumicino. Les lunettes de soleil sont de circonstance. La radio chuchote du Dire Straits et les pins parasols défilent en alternance avec les palmiers sur la route qui mène au centre-ville. C’est sur la Piazza di Spagna que se trouve la boutique romaine d’ Acqua di Parma. A l’entrée, l’artisane qui fabrique les blaireaux pour le compte de la maison de parfum a été invitée pour l’occasion. Elle donne le ton de cette journée dédiée au coupe-chou et aux crèmes hydratantes.

Acqua di Parma présente en effet sa nouvelle collection sobrement intitulée Barbiere. S’il existait déjà une gamme de produits pour le rasage, celle-ci est désormais étoffée, son packaging correspond mieux à ceux de la marque – jaune, forcément – et alors qu’il ne sentait rien (un comble !) il est désormais parfumé sur une base de la fameuse Colonia, première eau de Cologne de la maison, et la première produite dans la botte, dont la recette est inchangée depuis 1916. Citron, orange douce, bergamote de Calabre.

La société fait fabriquer ses blaireaux par une artisane de Toscane.
La société fait fabriquer ses blaireaux par une artisane de Toscane. JC

Cette collection Barbiere compte aujourd’hui 12 produits. Une huile, une crème et un gel de rasage, une crème à utiliser avec un blaireau, une émulsion après-rasage, un shampoing, un sérum et une cire modelante pour la barbe. Mais aussi, c’est une nouveauté, des produits de soin et de grooming : un masque, un gommage, une crème hydratante pour le visage et une autre pour les yeux.  En outre, Acqua di Parma propose des accessoires pour les apprentis barbiers, avec un blaireau et un rasoir aux couleurs de la marque.

Une partie de la nouvelle collection Barbiere d’Acqua di Parma.
Une partie de la nouvelle collection Barbiere d’Acqua di Parma. JC

Le rasage à l’italienne façon Acqua di Parma

Mais si The Good Life a fait le déplacement jusqu’à Rome, c’est aussi pour tester une expérience que la maison italienne propose dans ses boutiques depuis quelques années maintenant : un salon de barbier. Une option disponible à Rome donc, mais aussi à Dubaï, Miami et Milan. En bref, dans toutes les boutiques Acqua di Parma, sauf Paris !

Ce sera chose faite en avril, en collaboration avec La Barbière de Paris. Sarah Daniel-Hamizi, la femme derrière ce petit empire de la barbe et du dégradé – 5 salons dans la capitale – formera et installera l’un de ses employés à plein temps dans la boutique Acqua di Parma, 6,  rue des Francs Bourgeois dans le 3e arrondissement.

La boutique Acqua di Parma de Rome, sur la Piazza di Spagna, offre également un service barbier. C’est le cas dans toutes les enseignes en propre de la marque, sauf à Paris ! Pour le moment…
La boutique Acqua di Parma de Rome, sur la Piazza di Spagna, offre également un service barbier. C’est le cas dans toutes les enseignes en propre de la marque, sauf à Paris ! Pour le moment… JC

En attendant, on profite des mains expertes du barbier napolitain qui officie dans la boutique romaine – il fait l’aller-retour tous les jours entre Naples et la capitale ! Il est possible, à condition de prendre rendez-vous sur le site d’ Acqua di Parma, de se faire raser à l’italienne. Autrement dit, un slow shaving. Au programme, en fonction de la prestation choisie : massages, soins, quelques coups de lames et beaucoup de détente. Piano piano… Le tout entre 30 et 75 € (peut-être un peu plus dans le futur salon parisien… à suivre).

Le barbier à l’italienne ne se contente pas de raser ses clients. La tradition est d’en faire, surtout, un moment de détente…
Le barbier à l’italienne ne se contente pas de raser ses clients. La tradition est d’en faire, surtout, un moment de détente… JC

C’est le moment de repartir, revoir défiler les pins parasols et les palmiers, d’écouter cette fois la radio souffler des reprises smooth jazz de hits des années 90, et, une fois dans l’avion, regretter le confort du siège de barbier…


Thématiques associées

The Good Spots Destination Rome

The good concept store A découvrir dans le concept store