Verde by Yeeels

Paris : Verde, la nouvelle table branchée du Triangle d’Or

En lieu et place du Yeeels, concept hybride de resto-club bien connu des noctambules parisiens, se dresse aujourd’hui Verde, bar-restaurant à forte teneur de branchitude savoureuse qui donne un second souffle au numéro 24 de l’avenue George V. The Good Life vous dit tout sur cette renaissance.

Pendant trois ans, le lieu a fait se trémousser les Parisiens en goguette. Aujourd’hui, Yeeels ambitionne de faire oublier son étiquette de spot à la mode pour se forger un nom solide dans le business de la restauration. Pour sa première transformation majeure, le nouveau groupe a choisi de métamorphoser son adresse pionnière en écartant sa piste de danse au profit d’un véritable concept food.

En marge, Yeeels a déjà mis au monde une seconde adresse parisienne, Jacopo, et tente aussi de s’évader en dehors des frontières de Paris, notamment du côté de Saint-Tropez avec un beach-club, et bientôt à Dubai, avec les versions internationales de Verde et Jacopo. Yeeels est mort. Vive Yeeels.

Ambiance joyeuse et sauvage chez Verde.
Ambiance joyeuse et sauvage chez Verde. Verde by Yeeels

Que les oiseaux de nuit se rassurent, si Verde s’est séparé de son nightclub, l’esprit du Yeeels dansant subsiste. Tous les soirs, un DJ taquine ses platines en live, de quoi encourager les dîners tardifs et donner vie au décor feutré et sauvage du restaurant. Une décoration verde, justement, qui fait la part belle à la nature, sa végétation luxuriante se mêlant aux imprimés sauvages, détails déco animaliers et revêtements naturels en bois ou pierre. Les heures passent et la lumière se tamise… Nous voilà plongés dans une véritable jungle urbaine, ultra lookée avec ses murs de miroirs teints et ses luminaires baroques.

Le restaurant offre des espaces ouverts et d’autres plus confidentiels.
Le restaurant offre des espaces ouverts et d’autres plus confidentiels. Verde by Yeeels

Le voyage se prolonge du côté de la Méditerranée et de ses saveurs réconfortantes. Le chef-star Thibault Sombardier, finaliste de Top Chef en 2014 qui officie déjà dans au Jacopo, propose une carte sans prétention qui mixe influences espagnoles, italiennes, grecques, et s’ouvre sur un large choix de plats à partager – sans aucun doute la grande tendance du moment – mais qui ravira aussi les plus égoïstes avec sa sélection de plats à apprécier en solo.

Nous ne ferons qu’une bouchée des croustillants de langoustines au basilic et du poulpe à la galicienne, avant de nous délecter de noix de Saint Jacques snackées posées sur une émulsion de chorizo et risotto au safran et de strozzapreti (pâtes faites à la main) servis en ragoût d’agneau. Les associations chantent le Sud et sont parfaitement réalisées.

Au fond du restaurant se cache une grande table conviviale et, sur sa gauche, une bibliothèque cosy.
Au fond du restaurant se cache une grande table conviviale et, sur sa gauche, une bibliothèque cosy. Verde by Yeeels

Que serait un lieu festif sans apéritif ? Pour contenter les tablées les moins formelles, l’étage supérieur offre un bar tout aussi sauvagement décoré et appétissant. On y déguste mille et unes tapas qu’on arrose de cocktails frais et fruités – aussi disponibles au restaurant –, notamment du « Verde », cocktail signature de la maison qui remporte nos suffrages avec ses arômes subtils de menthe et de concombre et sa présentation 5 étoiles.

A l’étage supérieur, on déguste tapas méditerranéens et cocktails délicats.
A l’étage supérieur, on déguste tapas méditerranéens et cocktails délicats. Verde by Yeeels

Yeeels s’éloigne des paillettes pour créer un restaurant flamboyant qui ne manquera pas de marquer le Triangle d’Or de son empreinte… sauvage.

Verde by Yeeels
24, avenue George V – 75008 Paris
Demande de réservation

The good concept store A découvrir dans le concept store