christian-aschman
The Good Escape – Les meilleurs spots

Luxembourg : 5 lieux à visiter absolument !

La ville de Luxembourg a préservé les vestiges de ses fortifications et ses quartiers anciens dans un environnement naturel exceptionnel. Elle regorge de bonnes adresses.

• Mudam, expositions. Achevé en 2006, le Mudam a été construit par l’architecte Ieoh Ming Pei, sur les ruines du fort Thungën, au milieu d’un parc avec une vue sur la ville. Dans cet écrin de pierre et de verre sont présentées des œuvres toujours adaptées au lieu. La collection du Mudam est d’une grande richesse, et les œuvres qui la composent sont montrées en fonction des thèmes abordés lors des expositions. A partir du 26 janvier, la collection photo est mise à l’honneur, à côté d’une exposition consacrée à l’artiste iranienne Nairy Baghramian. A noter : le brunch du week-end, proposé dans le café aménagé par les frères Bouroullec, est l’un des plus courus de la ville.

3, parc Dräi Eechelen. Tél. +352 45 37 85 1. www.mudam.lu
3, parc Dräi Eechelen. Tél. +352 45 37 85 1. www.mudam.lu christian-aschman

• Le chemin de la Corniche et les casemates du Bock, histoire. Ouvertes de mars à septembre, les casemates témoignent du passé de place forte qu’occupait la ville notamment grâce aux forts et aux ceintures fortifiées conçus par Vauban, et à 24 km de galeries qui pouvaient abriter des milliers de soldats avec leurs chevaux et leurs équipements. Le chemin de la Corniche, lui, longe l’énorme rocher dans lequel se trouvent les casemates, et permet de relier la cité judicière, dans le quartier de Ville-Haute, au quartier du Gründ, dans la ville basse.

Le chemin de la Corniche et les casemates du Bock.
Le chemin de la Corniche et les casemates du Bock. DR

• Funiculaire et ascenseur panoramique du Pfaffenthal, déambulations. La topographie de Luxembourg rend certains parcours piétonniers compliqués. Pour y remédier, la ville a récemment fait construire un ascenseur qui relie le parc Pescatore, en haut, au quartier de Pfaffenthal, en bas. C’est la première étape panoramique d’une promenade qui peut mener jusqu’au plateau du Kirchberg, qu’on atteint en empruntant un funiculaire flambant neuf.

Funiculaire et ascenseur panoramique du Pfaffenthal.
Funiculaire et ascenseur panoramique du Pfaffenthal. Lukas Huneke

• Kirchberg, quartier d’affaires. La collection de bâtiments qui bordent la longue avenue John-F.-Kennedy témoigne de chaque étape du développement du Luxembourg moderne. D’abord, les premières institutions européennes construites dès les années 60, puis les installations culturelles, enfin les banques, assurances et groupes financiers. A voir donc : la Philharmonie, de Christian de Portzamparc, l’Hypolux Bank, de Richard Meier, la nouvelle Cour européenne de justice, de Dominique Perrault, mais aussi le siège de KPMG, d’Hermann et Valentiny, et celui d’EY, de Sauerbruch Hutton.

Kirchberg.
Kirchberg. DR

• Les parcs, au vert. En observant une carte de la ville, on constate que le centre est ceint de nombreux parcs et espaces verts qui occupent un quart de son territoire. Le parc municipal d’Edouard André, de style anglais, les parcs de la Pétrusse qui cheminent dans la ville basse, avec vue sur les fortifications, l’arboretum de Kirchberg, qui rassemble des arbres en provenance des Etats membres de l’Union européenne, le parc de Merl-Belair, avec son étang, le sentier des Roses, un circuit pédestre du Limpertsberg, et le parc Tony-Neuman, dans le même quartier, avec sa collection de sculptures.


Se renseigner

Office du tourisme du Luxembourg : www.visitluxembourg.com


The good concept store A découvrir dans le concept store