Créer une bicyclette électrique performante, made in France et connectée inspirée par un vélo d’ouvrier signé Jean Prouvé 1941, c’est le pari fou que s’est lancé Coleen, une jeune start-up bayonnaise.

Ils reviennent tout juste du CES à Las Vegas. Au cœur de cette Mecque de la consommation et des gadgets, Audrey Lefort et Thibault Halm ont présenté… un vélo. Et au look rétro, par-dessus le marché ! Le Coleen ressemble en effet à une bicyclette iconique, imaginé il y a près de 80 ans par le designer de génie Jean Prouvé.

Audrey Lefort et Thibault Halm ont fondé Coleen en 2014 à Bayonne.
Audrey Lefort et Thibault Halm ont fondé Coleen en 2014 à Bayonne. DR

Si cette jolie machine a traversé l’Atlantique, de Bayonne jusque dans le Nevada, et excité des dizaines de journalistes tech américains, c’est parce que derrière sa gueule d’ange se cache une bête électrique. Ses 75 pièces sont produites en France, dont sa batterie (légère, moins de 2,5 kg) qui garantit une autonomie réelle de 100 kilomètres grâce à un rendement de 94 % et se recharge complétement en 2h30.

Le cadre du Coleen, en carbone, est plus épuré que celui imaginé par Jean Prouvé, pour coller aux standards minimalistes contemporains.
Le cadre du Coleen, en carbone, est plus épuré que celui imaginé par Jean Prouvé, pour coller aux standards minimalistes contemporains. DR

Autre argument technologique qui a convaincu les visiteurs du CES, un écran intégré au cadre du Coleen, dont l’écran s’adapte aux conditions lumineuses et permet une lecture optimale en toutes circonstances. Il affiche les informations de pilotage essentielles, comme la vitesse et le niveau de batterie, les autres datas sont envoyées directement dans l’application. Une app qui permet également de déverrouiller son vélo.

L’écran transflectif du Coleen, présenté au CES de Las Vegas début janvier.
L’écran transflectif du Coleen, présenté au CES de Las Vegas début janvier. DR

La jeune entreprise, fondée en 2014, a donc passé un premier grand test en public à Las Vegas, avant la sortie de son Coleen cet été. Trois gammes seront proposées : Elegance (4690 €), Sport (5900 €) et Speed One (7500 €). Si tous les modèles seront équipés de cadres en carbone et ne dépasseront pas les 18 kg, les Sport et Speed One auront le droit à une sellerie en cuir et le dernier sera même propulsé, comme son nom l’indique, par un moteur de 500W, contre 250W pour les deux autres Coleen.

Le Coleen sera distribué dès cet été, à partir de 4690 €.
Le Coleen sera distribué dès cet été, à partir de 4690 €. DR

Dans ce marché de plus en plus compétitif, les innovations technologiques, même accompagnées d’un storytelling intéressant, ne suffisent pas toujours à pérenniser son entreprise. Mais après 5 ans de travail autour de la revitalisation d’un classique du design français, et une volonté de faire briller le made in France, on a envie d’y croire…

Fiche technique

• Rendement : 94%.
• Poids : 18 kg.
• Autonomie : 100 km.
• Couple : 50 Nm.
• 48 V.
• Moteur : 250W pour l’Elegance et le Sport, 500W pour le Speed One.

www.coleen-france.com


The good concept store A découvrir dans le concept store