Courtesy Ebony G. Patterson and Monique Meloche Gallery Chicago
100% Miami

Art contemporain : 5 expos à Miami pour cet hiver

Par la variété, la richesse et parfois l’irrévérence des ses expositions, Miami est, sans conteste, la capitale de l’art contemporain.

• Diversités/unicité. Installations, sculptures, photographies, peintures, vidéos ; autant de médias pour présenter et tenter de comprendre la diversité d’un territoire tel que celui des Caraïbes, aussi multiples. C’est le propos pour le moins ambitieux que reprend ce musée installé sur le campus de University Park à Miami, fondé en 1977. A travers quatre grands thèmes, Conceptual Mappings, Perpetual Horizons, Landscape Ecologies et Representationnal Acts, cette exposition, à l’origine pensée et présentée par le musée d’Art d’Amérique latine de Long Beach, en Californie, permet de comprendre les liens, les interactions, les courants qui traversent et connectent les artistes contemporains de l’archipel, dont Miami est aujourd’hui devenu, en quelque sorte, l’épicentre. Relational Undercurrents, Patricia & Phillip Frost Art Museum, jusqu’au 13 janvier. www.frost.fiu.edu

Dancing Pouring, Crackling and Mourning, Didier William, 1979.
Dancing Pouring, Crackling and Mourning, Didier William, 1979. Courtesy of the Robert and Frances Coulborn Kohler Collection

• (Néo)baroque. On ne le répète jamais assez : il faut se méfier des apparences. Derrière ces œuvres évoquant davantage des jardins fantasmés que des scènes engagées, cette artiste née à Kingston (Jamaïque), en 1981, traite de la violence faite aux femmes, de l’après-colonialisme, du communautarisme et de la nouvelle black culture. Derrière des couleurs presque trash, parfois gueulardes, une emphase un peu bling-bling se cache en réalité une oeuvre politique. Revendicatrice et utile. Ebony G. Patterson… While the Dew still on the Roses…, Pérez Art Museum Miami, jusqu’au 5 mai. www.pamm.org

They Stood in a Time of Unknowing… for Those who Bear/Bare Witness, Ebony G. Patterson, 2018.
They Stood in a Time of Unknowing… for Those who Bear/Bare Witness, Ebony G. Patterson, 2018. Chicago.

Manifeste. « L’un est la surface, l’autre est le fond », disent-ils l’un de l’autre… Les frères jumeaux dizygotes, basés à Los Angeles (Californie) mais originaires d’Austin (Texas), travaillent ensemble depuis huit ans et se sont fait un nom sur la scène, notamment grâce à une commande passée par Donatella Versace. A mi-chemin entre design et sculpture, manifeste et burlesque, leurs objets et pièces de mobilier naviguent entre anthropomorphisme et fantastique, érotisme soft et clins d’œil appuyés, surréalisme et poésie. Avec drôlerie, ils interrogent le genre, poussent les limites du mauvais goût, bousculent le bourgeois. The Haas Brothers, Ferngully, The Bass, Museum of Contemporary Art, jusqu’au 21 avril. www.thebass.org

Father Accretion, The Haas Brothers, 1979.
Father Accretion, The Haas Brothers, 1979. DR

Revendicatif. Il y a cinquante ans, les artistes Jeff Donaldson, Jae Jarrell, Wadsworth Jarrell, Barbara Jones‑Hogu et Gerald Williams, originaires de Chicago, fondaient le collectif Africobra, pour African Commune of Bad Relevant Artist. A travers leurs peintures, dessins, sculptures, textiles, vêtements, photographies, ils ont, en questionnant l’identité afro‑américaine, imaginé un nouveau langage. Auquel rend hommage cette exposition imaginée à l’occasion de la dernière édition d’Art Basel Miami Beach. Africobra : Messages to the People. Museum of Contemporary Art North Miami (MOCA), jusqu’au 7 avril.

Collectif Africobra.
Collectif Africobra. Courtesy of the museum

Activisme. Elle est l’une des pionnières de l’activisme féministe. Son oeuvre est un cri, utilisant le minimalisme d’abord, l’abstraction ensuite, puis la figuration. The Dinner Party, dans les années 70, a marqué les esprits, puis ce fut Holocaust Project… A la fois artiste, intellectuelle, enseignante, Judy Chicago, née Cohen – avant de faire comme les Black Panters et de prendre comme nom de famille celui de la ville où elle est née, pour lutter contre le déterminisme social et le patriarcat –, persiste dans sa lutte contre un monde pensé par, et pour les hommes, au dépend des femmes… Judy Chicago : A Reckoning, Institute of Contemporary Art, jusqu’au 21 avril. www.icamiami.org

Earth Birth, Judy Chicago, 1983.
Earth Birth, Judy Chicago, 1983. Courtesy the artist.

The good concept store A découvrir dans le concept store