JAKOB+MACFARLANE
The Good High-Tech

L’Armée française à la pointe de la technologie ?

A l’occasion du Forum Innovation Défense à Paris du 22 au 24 novembre, The Good Life a rendu visite à cette vitrine technologique de l’armée française et en a ramené trois innovations bluffantes.

Un peu comme dans le dernier Mission Impossible, La Cité de la Mode et du Design fourmille d’uniformes et de treillis en ce jeudi de novembre glacial. Cependant, aucune trace de malfrats en action sur les quais de Seine embrumés… Ce déploiement de militaires s’explique par la tenue d’un salon organisé par l’Armée française pour exposer les dernières technologies qu’elle a intégrées, et parfois co-développées. Derrière le filtre de sécurité digne d’un aéroport, gradés en tenue d’apparat et hommes d’affaires en costume sombre chuchotent. Au Forum Innovation Défense, on trouve des start-upeurs, des chercheurs, des hommes de terrain, des étudiants, des investisseurs, une ministre et même le Prix Nobel de physique 2018, Gérard Mourou…

Le Forum Innovation Défense, à Paris, les 22, 23 et 24 novembre.
Le Forum Innovation Défense, à Paris, les 22, 23 et 24 novembre. DR

Au final, dans ce rendez-vous très policé, les technologies de combat au sens strict sont quasi-absentes au profit de systèmes de communication, de déplacement, d’information en temps réel, de vêtements, d’alimentation… Ce qui n’empêche pas de repérer un stand dédié à la surveillance automatique des foules digne d’un épisode de Black Mirror

Au milieu des nouvelles hélices de bateau en matériaux composites, des systèmes de soin d’urgence mobiles et des systèmes de maintenance de sous-marin en réalité virtuelle, The Good Life a repéré trois innovations marquantes.

1/ L’internet entièrement sécurisé grâce au Li-Fi de Lucibel

Alternative au Wi-Fi, la technologie Li-Fi permet de transmettre des données informatiques en allumant et éteignant une source lumineuse à très haute fréquence, ce qui rend ce scintillement imperceptible par l’œil humain. L’armée s’est appuyée sur le spécialiste Lucibel pour développer des lampes-routeurs sans-fil pour ses postes de commandement mobile. Plus faciles à déployer, moins gourmandes en ondes et énergies, elles apportent également un niveau de confidentialité optimal : contrairement au Wi-Fi, seul un récepteur situé dans le cône de lumière peut en effet capter le signal.


2/ Le Hoverboard existe, nous l’avons rencontré !

Après avoir développé des systèmes de jet-pack hydropropulsés, la startup Zapata s’est lancée dans l’aventure de l’hoverboard. Son Flyboard Air est équipé de deux turbines et il peut promener son utilisateur pendant 6 minutes à une vitesse de 140 km/h. Rapide, maniable, stabilisé, furtif, capable d’évoluer sur tout terrain, cela en fait un engin de choix pour les forces spéciales. A terme, Zapata compte augmenter l’autonomie et la vitesse de son engin mais aussi le décliner sous d’autres formats (pour transporter des blessés, du matériel…).


3/ Le camouflage façon Avengers

Caméléon est un programme lancé par la Direction Générale de l’Armement au début des années 2010 afin de mettre au point un système de camouflage adaptatif pour ses blindés. Il prend la forme d’écrans qui habillent le véhicule et sont capables d’afficher en direct des motifs qui lui permettent de se fondre dans son environnement. Une intelligence artificielle interprète les données transmises par des caméras et restitue en temps réel des couleurs proches du paysage alentour, capables de tromper l’œil humain. Mieux encore, en adaptant son rayonnement à la température extérieure, le système est aussi capable de se jouer des caméras thermiques (infra-rouges).

La maquette d’un prototype issu du programme Caméléon présenté au Forum Innovation Défense.
La maquette d’un prototype issu du programme Caméléon présenté au Forum Innovation Défense. DR

The good concept store A découvrir dans le concept store