Artistique, engagée ou militante, la photographie traverse toutes les époques, exprimant tous les mouvements de pensée.

• Photographe caméléon, Lausanne. Maître de la photo passe‑muraille, artiste du camouflage, Liu Bolin se dissimule depuis quinze ans dans tous les environnements, tel un caméléon. Photographe et performeur, il utilise son corps comme un moyen d’expression. Aidé de ses assistants, il pose des heures durant devant la muraille de Chine, un tas de charbon, un champ de tournesol, un linéaire de supermarché ou devant son propre atelier situé dans un quartier d’artistes rasé par le gouvernement chinois. En devenant « l’homme invisible », Liu Bolin insiste sur les ravages du développement économique et urbain qui tend à broyer les vies et à faire disparaître les êtres en tant qu’individus. Liu Bolin, musée de l’Elysée, jusqu’au 27 janvier. www.elysee.ch

Water Crisis, 2013.
Water Crisis, 2013. Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

• Des inédits de Jeff Wall, Luxembourg. C’est peu de dire que le caisson lumineux de Jeff Wall, au même titre que les tirages grands formats d’Andreas Gursky, ont marqué l’histoire de la photographie contemporaine. Depuis la fin des années 70, chaque nouvelle image de Jeff Wall est un événement, chaque photographie, le fruit d’une mise en scène élaborée, d’une référence secrète à l’histoire de l’art et d’un brouillage entre l’artifice et le factuel. Cette formidable exposition, centrée sur le thème de l’énigme de l’image, fait dialoguer une trentaine d’oeuvres, dont certaines sont récentes et présentées pour la première fois dans une institution muséale en Europe. Jeff Wall. Appearance, Mudam, jusqu’au 6 janvier. www.mudam.lu

Summer Afternoons, 2009.
Summer Afternoons, 2009. Jeff Wall

• Changement d’ère, Ottawa. Une installation ressuscite, à travers une image 3D, Sudan, le dernier rhinocéros blanc du Nord, mort en mars dernier. Une autre permet de revivre la plus grande combustion de défenses d’éléphants saisies au Kenya. Fondée sur des photographies à grande échelle ainsi que sur des technologies immersives, l’exposition du photographe Edward Burtynsky et des cinéastes Jennifer Baichwal et Nicholas de Pencier s’interroge sur les ravages de la déforestation, de l’urbanisation et des extractions minières à outrance. Elle révèle des paysages profondément altérés, drainés, forés, mais aussi la beauté troublante de ces territoires en déshérence. Anthropocene, National Gallery of Canada, jusqu’au 24 février. www.gallery.ca

Projet solaire Cerro Dominador no 1, désert d’Atacama, Chili, Edward Burtynsky, 2017.
Projet solaire Cerro Dominador no 1, désert d’Atacama, Chili, Edward Burtynsky, 2017. Londres

• Cartier-Bresson déménage, Paris. La fondation Henri Cartier‑Bresson quitte le 14e arrondissement pour un ancien garage du Marais. Elle double ses espaces d’exposition et inaugure les lieux avec une rétrospective des œuvres de Martine Franck, disparue en 2012, huit ans après son époux, Henri Cartier‑Bresson. On découvrira ainsi, notamment, les nombreux portraits qu’elle a faits de lui, dont on sait qu’il n’aimait guère être photographié. Martine Franck, fondation Henri Cartier-Bresson, jusqu’au 3 février. www.henricartierbresson.org

Piscine conçue par Alain Capeillères, Le Brusc, été 1976.
Piscine conçue par Alain Capeillères, Le Brusc, été 1976. Martine Franck / Magnum Photos

• Photographe engagée, Paris. Photographe de la grande dépression aux Etats‑Unis, auteur de l’une des plus grandes icônes de l’histoire de la photo – la Migrant Mother au visage raviné par l’anxiété –, Dorothea Lange a été la première photographe femme à bénéficier d’une exposition personnelle au MoMA, à New York, en 1966. Le Jeu de paume lui consacre une rétrospective où se mêlent ses fameuses images réalisées dans le cadre de la Farm Security Administration et des travaux moins connus, comme son reportage sur les Américains d’origine japonaise enfermés durant la Seconde Guerre mondiale, longtemps censuré, qui n’a pas été publié avant 2006. Dorothea Lange. Politiques du visible, Jeu de paume, jusqu’au 27 janvier. www.jeudepaume.org

Manzanar Relocation Center, Manzanar, California 1942.
Manzanar Relocation Center, Manzanar, California 1942. City of Oakland. Gift of Paul S. Taylor

The good concept store A découvrir dans le concept store