Rasmus Hjortshoj

Copenhague :
BIG sort de terre un ensemble de logements préfabriqués et spacieux

Sur Dortheavej, au nord-ouest de Copenhague, les équipes de Bjarke Ingels ont conçu un immeuble low-cost à la demande d’une association sans but lucratif qui milite pour offrir aux plus bas revenus des logements abordables et de qualité.

« Homes for all ». L’intitulé de la mission confiée au cabinet d’architectes BIG par Lejerbo, association à but non lucratif pour le développement de logements à bas prix, est sans équivoque. Il aura fallu cinq ans à la firme danoise dirigée par Bjarke Ingels pour mener à bien ce projet. Cinq étages, 6 800 m², 66 appartements avec terrasses de 60 à 115 m² chacun. Le tout avec un budget serré de 9,8 millions de dollars, soit 1 539 $ du m².

La façade de l’immeuble imaginé par le Bjarke Ingels Group pour Lejerbo.
La façade de l’immeuble imaginé par le Bjarke Ingels Group pour Lejerbo. Rasmus Hjortshoj

« Construire des logements abordables est un défi, notamment à cause des restrictions de budget, explique Bjarke Ingels dans un communiqué, nous avons utilisé les matériaux les moins chers pour mettre l’accent sur l’espace. Aussi, les modules préfabriqués sont empilés de sorte que la pièce centrale gagne un mètre de hauteur sous plafond. » Du béton brut, du bois, la simplicité au service de l’efficacité.

L’immeuble est ouvert pour fluidifier la circulation des habitants entre le jardin public au sud et le parc privé au nord. L’assemblage des préfabriqués – au moins deux modules par appartement – permet à la pièce principale de gagner un mètre de hauteur sous plafond.
L’immeuble est ouvert pour fluidifier la circulation des habitants entre le jardin public au sud et le parc privé au nord. L’assemblage des préfabriqués – au moins deux modules par appartement – permet à la pièce principale de gagner un mètre de hauteur sous plafond. Rasmus Hjortshoj

L’immeuble a été pensé pour optimiser l’espace. Outre le procédé de préfabrication qui facilite la construction, l’édifice est incurvé pour créer, en son centre, un espace vert public. Une nécessité dans cette partie nord-ouest de la ville, sur la rue Dortheavej, un quartier populaire où les vieux garages et bâtiments industriels sont légion. Cette construction moderne et lumineuse quand la nuit tombe a aussi une mission esthétique.

Dans l’un des modules, spacieux et lumineux.
Dans l’un des modules, spacieux et lumineux. Rasmus Hjortshoj

Le petit espace vert créé par la forme du bâtiment sera garni de cerisiers et de garages à vélo au sud, la partie nord sera transformée en parc réservé aux habitants.

Le programme propose plusieurs surfaces, de 60 à 115 m².
Le programme propose plusieurs surfaces, de 60 à 115 m². Rasmus Hjortshoj

En utilisant des matériaux bruts, privilégiant les baies vitrées aux parois en dur sur les façades nord et sud, en passant par la préfabrication et en imaginant un assemblage malin, BIG a réussi le pari d’une construction low-cost sans rogner sur le confort de ses habitants. Dans une ville où les loyers sont parmi les plus élevés du monde, c’était nécessaire !


 

The good concept store A découvrir dans le concept store