Jérôme Bienvenu, artisan-créateur de mobilier à partir de morceaux d’autos iconiques réservait jusque-là ses pièces uniques et petites séries à de rares initiés…

C’est l’histoire d’un artisan charentais qui, en descendant de son break Volvo pour rejoindre son atelier, se rend compte qu’il fait le « buzz ». L’un de ses anciens clients a décidé de revendre l’une de ses créations aux enchères, le bureau Porsche 911, via Sotheby’s qui l’estime entre 20 et 30 000 dollars. De quoi attirer l’attention de journalistes aux quatre coins du monde et laisser Jérôme Bienvenu, fondateur de 3 GJB 17 groggy par ce coup de projecteur soudain.

« Pendant 19 ans j’ai fabriqué des meubles pour d’autres entreprises, explique, peu habitué à répondre aux journalistes, le fondateur de 3 GJB 17, avant de me lancer et de mélanger mes deux passions, le design et l’automobile. » Derrière ce matricule étrange, une plaque d’immatriculation, « qui n’a jamais existé », composée du 3 pour « imaginer, créer, maîtriser », GJB pour les initiales du patron et de son fils et 17 pour le département de la Charente Maritime.

Le bureau Porsche 911 mis en vente chez Sotheby’s. La mise de départ ? 20 000 $.
Le bureau Porsche 911 mis en vente chez Sotheby’s. La mise de départ ? 20 000 $. DR

Petit, au volant d’une Dauphine sans moteur, Jérôme Bienvenu voyage sans bouger dans son jardin charentais et tombe amoureux de l’auto, « l’allure plus que les moteurs », surtout les modèles aux lignes arrondies d’entre-deux-guerres, de Jaguar à Mercedes en passant par Rolls Royce qu’il préfère appeler « des sculptures sur roues ».

Celui qui insiste sur le fait qu’il est un « créateur, pas un artiste », s’est constitué pendant plus de 30 ans de passion, un réseau qui lui permet de trouver les pièces nécessaires à la réalisation de ses créations uniques, sur commande, ou petites séries. Des bureaux, bars, lampes… pour lesquels il faut compter 4 mois entre la commande et la réception.

L’une des lampes conçues par 3 GJB 17.
L’une des lampes conçues par 3 GJB 17. Olivier Schindler

Ses modèles favoris ? Le fondateur de 3 GJB 17 n’en a pas vraiment. Mais pour que la création soit réussie, il pense qu’il faut, utiliser la pièce d’une auto d’exception. « Tout est faisable, mais je ne pense pas que ce soit possible de l’envisager avec une voiture dite populaire. » Malgré tout, les amoureux des DS rétro, Citroën 2CV ou Mini vintage peuvent tenter leur chance en apportant eux-mêmes la pièce – pour la valeur sentimentale – ou en la commandant à Jérôme Bienvenu.

Entre la commande, d’une pièce unique sur-mesure ou d’un meuble tiré d’une petite série, et la réception, il faut compter au moins 4 mois de travail dans les ateliers de 3 GJB 17.
Entre la commande, d’une pièce unique sur-mesure ou d’un meuble tiré d’une petite série, et la réception, il faut compter au moins 4 mois de travail dans les ateliers de 3 GJB 17. DR

Outre des négociations en cours pour une possible collaboration avec Aston Martin, 3 GJB 17 sera présent à Interclassics (Bruxelles, du 16 au 18 novembre) puis au Rétromobile de Paris, ), du 6 au 10 février 2019. Jérôme Bienvenu et son équipe des habitués de la galerie des artistes… forcément !

Mercedes, Porsche ou des véhicules iconiques comme le combi Volkswagen font partie des autos de prédilection de Jérôme Bienvenu.
Mercedes, Porsche ou des véhicules iconiques comme le combi Volkswagen font partie des autos de prédilection de Jérôme Bienvenu. DR

www.3gjb17.fr


The good concept store A découvrir dans le concept store