Télescopes géants, solaires, amovibles... Les observatoires terrestres sont plus rentables que ceux que l'on envoie dans l'espace. Tour d'horizon.

La prochaine génération de télescopes géants. En octobre prochain sera lancé dans l’espace le télescope JWST, un télescope spatial présenté comme le successeur d’Hubble, un satellite qui, dans les années 90, devait sonner le glas des télescopes terrestres et de leurs images perturbées par l’atmosphère. Sauf que depuis, le vent a tourné. « L’inertie des projets spatiaux est très importante, explique John Beckman. Le temps que ces satellites soient construits et lancés, les instruments embarqués sont déjà obsolètes… Et une fois dans l’espace, il n’est pas possible de les faire évoluer. » Cela explique un regain d’intérêt pour les télescopes terrestres, moins onéreux et plus évolutifs que les satellites d’observation. Trois très grands télescopes sont à l’étude : le Télescope Trente mètres des Américains – dont la position géographique reste à définir –, le télescope géant Magellan et l’Extremely Large Telescope (39 m) des Européens qui seront, tous deux, installés au Chili.

Les télescopes de l’Observatoire du Teide, sur l’île de Ténériffe, observent le Soleil ou scrutent le ciel de jour et de nuit.
Les télescopes de l’Observatoire du Teide, sur l’île de Ténériffe, observent le Soleil ou scrutent le ciel de jour et de nuit. Arnaud Taquet

Les télescopes solaires. Tous les télescopes ne scrutent pas les étoiles qui scintillent au loin, la nuit. Certains opèrent en plein jour et sont focalisés sur une étoile, la nôtre. A l’observatoire du Teide, trois télescopes observent notre Soleil, pour mieux comprendre son rythme et son activité. On les reconnaît facilement à leur forme de tours haut perchées, imaginées pour éloigner au maximum l’œil du télescope d’un sol qui, en journée, est source de perturbations, car chauffé par le Soleil. Entre 2020 et 2025, le European Solar Telescope, un télescope solaire révolutionnaire, devrait être installé à Ténérife.

Les télescopes de l’Observatoire du Teide, sur l’île de Ténérife, observent le Soleil ou scrutent le ciel de jour et de nuit.
Les télescopes de l’Observatoire du Teide, sur l’île de Ténérife, observent le Soleil ou scrutent le ciel de jour et de nuit. Arnaud Taquet

Combien de télescopes aux Canaries ? Sur les deux sites d’observation des îles Canaries, le nombre de télescopes ne cesse de fluctuer au fil des années. Actuellement, il y en a 7 à La Palma et 11 à Ténérife. Ils sont tous en activité, mais seront démontés dès qu’ils ne seront plus opérationnels. C’est le cas, en ce moment, des deux télescopes Magic.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store