Reykjavik ? Le combo parfait ! Ultra-cosmopolite, contemporaine, stylée et cool, craquante pour sa scène gastronomique et musicale, faite aussi pour traîner bien au-delà du soleil de minuit. Plus encore : des excursions bourrées d’adrénaline à quelques heures de là dans une nature extraordinaire.

 Vous êtes plutôt Kex ou plutôt 101Hôtel ? Exquise auberge de jeunesse dans une biscuiterie reconvertie (avec centre de sport et restaurant) ou à fond cocon glamour labellisé Design hôtels ? En tout cas, posons vite les valises et fonçons quartier 101, autrement dit le vieux Reykjavik.

Réservons le shopping rue Laugavegur pour plus tard et visons le port de pêche édifié au 10e siècle d’où partent les croisières à la rencontre des baleines – idée d’activité très green et sympa !

Avant, musardons d’abord au très contemporain Harpa. Architecturée par Olafur Eliasson, la salle de concert offre une acoustique de rêve qui incite à en prendre plein les oreilles un soir autour d’un set musical de folie.

 

 

A deux pas, nouvelle merveille : The Marshall House. L’ancienne conserverie de poissons combine depuis un an le Living Art Museum, la galerie Kling & Klang et un restaurant. Le tout situé au cœur du quartier Grandi, ultra hype, bourré de créateurs et QG de la nouvelle Islandic Food. Parmi les meilleures tables, familiales, le Saegreiffin – sa soupe de homard est à tomber-, Coocoo’Nest ou Kaffivagninn qui offrent en plus des vues magnifiques.

Après ça, on voudrait oublier l’irrésistible chocolaterie Omnon, mais la fabrique est juste sous notre nez. Tablettes à l’emballage super looké au fond de la besace, on pousse maintenant à l’ouest du port vers « Th-ooo-fha » («pufa » en islandais), sculpture végétale d’Olaf Nordal d’où facebooker le cliché du siècle : Harpa, montagnes et baie de Flaxafloi en arrière-plan et moi et moi et moi…

And now, sortons le maillot de bain du sac pour un crawl dans l’une des onze piscines géothermales de la capitale comme le Laugardalslaugin avec ses bains d’eau de mer, de vapeur et son toboggan.  Pour un plongeon nature, direction le lagon atlantique de Nautholsvik (15 à 19°) avec hot pots l’été.

 

 

Puis une sieste s’impose car, le soir, il y a le rituel tour des bars à bières dont la liste mousse énormément. Aussi, y réfléchir autour d’une Viking bien frappée proposée par le Prikiö, bar à la géniale dégaine Est Europa.

Excursions pour les vrais curieux 

Pourquoi ne pas en profiter pour une excursion depuis Reykjavik ?

Un truc de fou comme de nager entre deux plaques tectoniques. A 60 km, se faufile la faille de Silfra aux eaux si cristallines que les plongeurs y voient à 100 m, leurs palmes serrées entre deux continents !

Autre super activité : la cascade de Glymur, une géante d’Islande. Il faut crapahuter -guidés- mais depuis le sommet, à 198m, s’étale un paysage de mousse verte où batifolent d’adorables elfes islandais.

Côté sud, évasion vers le volcan Eyjafjallajökull, le même qui avait affolé le transport aérien en 2010. Le luxe : choisir l’hélicoptère pour dompter le monstre et admirer l’Islande sous nos pieds.

C’est ça vivre la Frozen aventure !   

The good concept store A découvrir dans le concept store