Le designer italien Luca Agnelli a présenté sa dernière création : un side-car composé d'une bicyclette et d'un kayak.

La boutique Panerai du 5, rue du Faubourg Saint Honoré (Paris 8e) a fêté l’arrivée des beaux jours en mettant à l’honneur le design italien. Ainsi, l’horloger, qui accorde lui-même une importance particulière à l’esthétique de ses montres, a invité l’artisan Luca Agnelli. Ce dernier, basé à Milan, a surpris tout le monde avec une fusion réussie entre un vélo et un kayak.

Le cycle-kayak de Luca Agnelli.
Le cycle-kayak de Luca Agnelli. DR

Ancien restaurateur de meubles, le créateur d’ Agnelli Milano Bici décide, en 2015, de se lancer dans la production de vélos à assistance électrique. Partant du principe que les constructeurs du marché se contentent de cacher la batterie sans forcément tenir compte du design final de l’engin, il fait le rapprochement entre cette source d’alimentation – la batterie – et celle que l’on utilise depuis des décennies, le combustible, qui se loge dans un réservoir.

Le cycle-kayak de Luca Agnelli.
Le cycle-kayak de Luca Agnelli. DR

Il a alors l’idée de récupérer d’anciens réservoirs de petites cylindrées des années 40 et 50, où il logera la batterie de ses biclous, qu’il monte sur des cadres de cyclomoteurs des années 80. Des créations en édition ultralimitée, voire uniques, fruits d’un travail minutieux.

Le cycle-kayak de Luca Agnelli.
Le cycle-kayak de Luca Agnelli. DR

Depuis quelques mois, Agnelli cherche à diversifier son catalogue et expérimente de « nouveaux » modèles, en réalité inspirés de véhicules tombés – injustement – dans l’oubli. Des triporteurs aux tandems en passant par les side-cars, comme celui présenté chez Panerai, où le panier est remplacé par un kayak.

Le cycle-kayak de Luca Agnelli.
Le cycle-kayak de Luca Agnelli. DR

Presque une pièce de musée, cette chimère est, comme toutes les autres créations de Luca Agnelli, disponible sur son site internet.


The good concept store A découvrir dans le concept store