Alors que les rosés de Provence sont annoncés en manque dans les rayons des cavistes et grandes surfaces, pourquoi ne pas se tourner vers d’autres régions cet été ? En effet, la Côte d’Azur n’a pas le monopole en la matière et de nombreuses bonnes surprises attendent les amateurs dans quasiment toutes les régions françaises. Petite sélection subjective.

Clara du Clos Dubreuil 2017
C’est à Saint-Emilion que ce clairet bordelais à la robe intense est produit. Il exprime au nez des arômes très concentrés de fruits rouges et de baies noires. La bouche, d’un gras exceptionnel et d’une grande complexité, étonne avec des notes fruitées puissantes. Essayez-le avec le fumé d’un saumon sauvage ou un camembert affiné. Prix 15 €.


Dopff & Irion pinot noir 2017
Ce mono cépage alsacien à la belle robe or rose offre un nez floral (rose ancienne) et de fruits rouges (mûre, fraise) avec une touche de menthe et de laurier. La bouche est gourmande et fraîche, les tanins sont très élégants et la finale s’étire sur des notes de cerise et de mangue. A associer avec des pâtes au pesto ou un fromage de chèvre sec.

Dopff & Irion pinot noir 2017, prix 7,50 €.
Dopff & Irion pinot noir 2017, prix 7,50 €. DR

Domaine de Granajolo Cuvée Tradition 2017
Cap au Sud pour cet AOP Corse Porto-Vecchio, issu du cépage sciaccarellu cultivé en bio. D’une robe couleur saumon soutenu, il offre un nez très intense, complexe qui mêle les arômes de fruits rouges et noirs. La bouche est moelleuse, gourmande et s’étire. A défaut d’oursins fraîchement pêchés, The Good Life le déguste avec des crustacés ou des cannelloni au brocciu. Prix 14 €.


Domaine de L’Ostal rosé 2017
Pour cet IGP Pays d’Oc, le grenache et la syrah composent un rosé à la robe très pâle et délicate. Le nez, très complexe, est d’une grande finesse avec un subtile mélange de pétale de rose et de grenadine. En bouche, l’attaque est souple, légère et fraîche avec toujours une touche de grenadine. A déguster avec des rougets au grill, un tian de légumes ou une soupe de fraises.

Domaine de L’Ostal rosé 2017, prix 20 € (en magnum).
Domaine de L’Ostal rosé 2017, prix 20 € (en magnum). DR

Château Lauriga Jardin de Roses 2017
Assemblage typique du Roussillon (syrah et grenache), ce joli rosé à la robe pâle s’ouvre sur un nez fin et subtil avec des notes de fruits rouges (framboise, groseille et fraise). La bouche est gourmande, fraîche et gouleyante. A apprécier à l’apéritif avec des tapas et au cours du repas sur des viandes blanches ou une salade composée. Prix 15 €.


Une petite cuvée au poil
Les amateurs de ballon ovale n’ont pas oublié Sébastien Chabal et ses fulgurantes accélérations. Aujourd’hui, il prend le temps de faire du vin avec la coopérative du Cellier des Chartreux et produit un rosé de bonne facture. Son nez se caractérise par des notes intenses de pamplemousse et de fruit de la passion. Sa bouche, éclatante, est marquée par une belle tension et un gras particulier. A boire entre potes.

Une petite cuvée au poil, prix 6 €.
Une petite cuvée au poil, prix 6 €. DR

 


Château de Fesles La Chapelle 2017
Direction l’Anjou pour ce joli rosé issu d’un assemblage de gamay et de grolleau. Sous une robe à la couleur saumonée, cette cuvée offre un nez très expressif avec une explosion de fruits et de fleurs. En bouche, l’attaque est moelleuse avec une belle richesse aromatique et une finale légèrement caramélisée portée par une belle acidité. A associer à un poulet rôti. Prix 7 €.


Château de Lastours rosé
Ce Corbières s’ouvre sur un nez complexe et frais où se mêlent fleurs blanches et petits fruits rouges avec une touche de fenouil et de poivre blanc. En bouche, l’attaque est centrée sur les petits fruits rouges relevés d’une note de réglisse. La finale est longue et fraîche. Son caractère festif lui permet d’être servi de l’apéritif au dessert et particulièrement avec une cuisine exotique.

 

Château de Lastours rosé, prix 9 €.
Château de Lastours rosé, prix 9 €. DR

 Clos Bagatelle Le Secret 2017
Sur l’appellation Saint-Chinian dans le Languedoc, le Clos Bagatelle est produit avec des vignes cultivées en altitude ce qui confère à ce vin une fraîcheur marquée. Au nez, on trouve des arômes très fins de fleurs blanches (sureau, acacia) et de cerise fraîche. La bouche est tendre et juteuse, la finale onctueuse. A savourer avec une terrine de lapereau ou un fromage affiné. Prix 15 €.


Domaine Piron beaujolais rosé 2017
Et oui, le beaujolais ne produit pas que du rouge, aussi du blanc et, plus rarement, du rosé. Ce 100 % gamay noir est un bouquet aromatique au nez, avec un bouquet de fleurs (violette, sureau), de fruits (cerise, poire) et une touche de menthe. La bouche est fraîche et vive, avec une finale longue et acidulée sur le poivre blanc et les agrumes. A tester avec des crevettes sautées au poivre.

Domaine Piron beaujolais rosé 2017, prix 7,50 €.
Domaine Piron beaujolais rosé 2017, prix 7,50 €. DR

 


L’Odylée La Fougueuse 2017
Créé il y a seulement deux ans, ce domaine des Côtes-du-Rhône est prometteur. Sa première cuvée de rosé s’ouvre sur un nez fruité et intense et une belle fraîcheur qui évolue sur des arômes d’agrumes, de mandarine et de fruits des bois. Parfait pour l’apéritif, il se déguste aussi avec viandes et poissons grillés au barbecue. Prix 9,50 €.


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store