Envie de découvrir les repaires des madrilènes branchés ? Voici les trois adresses où vous pourrez tous les croiser.

La Fresh Gallery. Située dans le très chic Barrio de Salamanca, c’est le lieu anti‑establishment et camp de la capitale par excellence. Sa fondatrice, l’Argentine Topacio Fresh, compte parmi ses artistes Brian Kenny, Bruce LaBruce ou Pedro Almodóvar.

Calle Conde de Aranda, 5.
Calle Conde de Aranda, 5. DR

Ultramarinos Quintín. Dans une ambiance entre castiza (typiquement madrilène) et tropicale, businessmen, rédacteurs de mode et modernos (branchés) déjeunent ou grignotent des tapas côte à côte. Preuve que le jambon ibérico, les croquetas et le poulpe à la plancha ont un succès universel.

Calle Jorge Juan, 17.
Calle Jorge Juan, 17. DR

Cha Chá The Club. Personne ne pourrait soupçonner qu’entre le Congrès et le palais des Beaux-Arts se cache un petit théâtre du début du XXe siècle – tout en velours rouge et lustres de verre – où, chaque vendredi jusqu’à 6 heures (nous sommes en Espagne, après tout), a lieu la soirée la plus in de la capitale. Bons DJ, looks époustouflants et ambiance sympa garantis.

Calle de Alcalá, 20.
Calle de Alcalá, 20. DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store