The Good Life s’offre une soirée londonienne hip avec l’acteur millennial Brandon Flynn, grand fan du lunetier italien Persol. Rencontre exclusif à Dalston.

Pour le lancement de la nouvelle campagne numérique de la marque italienne de lunettes Persol qui cible les Millennials (“Good Point, Well Made”), The Good Life a été invité à Londres par son propriétaire, le groupe Luxottica.  L’occasion de rencontrer la jeune star américaine de la série phénomène Netflix 13 Reasons Why. Souriant et ne se cachant pas derrière ses lunettes malgré la chaleur écrasante – et peu habituelle – régnant dans la capitale britannique, Brandon Flynn répond en exclusivité à nos questions dans la pénombre d’un bar-restaurant ultra-trendy de Dalston.

Brandon Flynn participe à la campagne lancée par Persol sur Facebook, Good Point Well Made, une série d’interviews simples et amusantes à destination des millenials.
Brandon Flynn participe à la campagne lancée par Persol sur Facebook, Good Point Well Made, une série d’interviews simples et amusantes à destination des millenials. DR

The Good Life : Persol est une marque de plus de 100 ans ancrée dans l’histoire – elle a été inventée par les conducteurs de tram de la ville de Turin. Qu’est ce qui vous a plu dans l’idée de cette collaboration ?
Brandon Flynn : La marque est vraiment unique, j’ai bondi pour saisir l’occasion ! Je me sens une vraie affinité avec ces lunettes faites à la main. A la fois classiques et intemporelles, elles sont en parfaite adéquation avec les temps modernes. Finalement c’est exactement comme ça que je me sens moi aussi, puisque mon style est simple : je porte souvent des jeans avec un t-shirt blanc – un look qui ne se démode jamais et permet de laisser sa personnalité s’exprimer. Après je n’ai plus qu’à porter de belles lunettes ou une veste sympa pour donner le ton.

 

Brandon Flynn à la soirée organisée par Persol à Londres le 28 juin dernier.
Brandon Flynn à la soirée organisée par Persol à Londres le 28 juin dernier. DR

TGL : Parlons de 13 Reasons Why, pourquoi la série est-elle en train de devenir si emblématique de la génération Millennials ?
B.F.
 : C’est l’une des rares séries qui tentent vraiment d’évoquer des problèmes d’aujourd’hui. Je pense notamment au harcèlement en ligne ou au mouvement MeToo : on montre comment l’abus sexuel ou psychologique peut se développer chez les jeunes et comment on accepte aussi facilement le garçon qui se transforme en monstre ou on ignore la fille qui a besoin d’aide.

Étaient présents également, entre autres, Imran Amed (à gauche), fondateur du site web The Business of Faashion et Sean Hart (à droite), street-artiste qui s’est récemment illustré dans le métro parisien.
Étaient présents également, entre autres, Imran Amed (à gauche), fondateur du site web The Business of Faashion et Sean Hart (à droite), street-artiste qui s’est récemment illustré dans le métro parisien. DR

TGL : Justement aujourd’hui nous sommes ici pour lancer une campagne sur les réseaux sociaux, indispensables pour toucher les jeunes… Comment vous vivez cela ?
B.F.
 : Pour moi l’exposition en ligne est positive, j’utilise mon pouvoir sur les réseaux pour m’exprimer et comme une plateforme pour sensibiliser sur les causes importantes – et profiter pleinement de ce que toute la vie a à offrir.

La campagne numérique Good Point, Well Made de Persol

→ www.persol.com


The good concept store A découvrir dans le concept store